UE573 - Appréhension de l'environnement et modes de connaissance de la nature : 1. Paysage et dialectique patrimoniale du fait bioculturel 2. Savoirs locaux, conservation de la biodiversité et biotechnologies


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), mercredi 10:30-12:30
    du 10 novembre 2021 au 9 février 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 1 mars 2022 16:44

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais espagnol français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie historique Biologie et société Comparatisme Développement durable Environnement Paysage
Aires culturelles
Amériques Europe
Intervenant·e·s
  • Nicolas Ellison [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)

ATTENTION : ENSEIGNEMENT ANNULÉ AU SECOND SEMESTRE

Pour cette nouvelle édition annuelle (mais séquable en validation semestrielle), nous reprendrons la question, fondamentale pour l’anthropologie de l’environnement, des rapports entre les pratiques d’usage, les perceptions et les systèmes de représentations écologiques, notamment à partir d'étude de cas de « mise en défense » de la nature (terme qui est lui-même une construction historique), de la « mise en paysage » de certains territoires et des modes de connaissance de la nature dans la réception du patrimoine bioculturel et des biotechnologies.

1. Paysage et dialectique patrimoniale du fait bioculturel (premier semestre)

Les diverses approches théoriques sur les rapports à l’environnement – notamment celles de l’écologie symbolique, de l’anthropologie phénoménologique et de l’écologie politique – seront confrontées à différentes études de cas ethnographiques dans une perspective comparatiste (Amériques et Europe principalement).

Seront abordés en particulier les interactions entre différentes configurations de cosmopolitique du territoire dans la construction d’une vision esthétisante du paysage (cas mésoaméricains, nord-américains et européens) à la fois dans les processus historiques de colonisation et dans les contextes actuels de patrimonialisation bioculturelle. In fine, ce sont les rapports entre les problématiques de l’anthropologie de la nature (ou « environnementale ») et de l'anthropologie économique que nous interrogerons, notamment à partir du concept de naturalisation de l'économique.

2. Savoirs locaux, conservation de la biodiversité et biotechnologies (2ème semestre)

Le séminaire poursuivra l'analyse comparative des modes de connaissance de la nature dans les rapports entre savoirs locaux et savoirs scientifiques. Il s'appuiera principalement sur l’exploitation des matériaux ethnographiques produits par le projet « Réception des biotechnologies dans les systèmes de connaissance vernaculaires nahua et totonaque » (Mexique, 2015-2019), notamment autour de la défense des maïs natifs contre les OGM. Ces données seront mises en perspective avec des cas issus de l'ensemble des Amériques, avec un focus sur les peuples amérindiens.

Seront abordés en particulier les enjeux autour de l’accès aux ressources issues de la biodiversité ainsi que les interactions entre différents modes de connaissance de la nature, liés à diverses configurations ontologiques dans les relations entre humains et non-humains, dans la confrontation entre agricultures paysannes amérindiennes et biotechnologies au Mexique.

La discussion à partir de ces matériaux, ainsi que de différentes controverses autour des rapports entre chercheurs (ethnobiologistes, botanistes, agronomes, biologistes moléculaires), entreprises privées (bio-prospection, industrie pharmaceutique etc) et peuples amérindiens, visera à mener une réflexion sur les potentialités d’une anthropologie des modes de connaissances de la nature et de ses implications pour les rapports entre science et société, notamment face à la crise écologique globale.

Pour raisons médicales, le séminaire est suspendu à titre temporaire et ce jusqu'à nouvel ordre.

La nouvelle organisation des séances restantes et l'ajustement des modalités de validation seront précisées courant mars.

 

 


Master


  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
goretti.frouin@ehess.fr
Informations pratiques

ATTENTION : ENSEIGNEMENT ANNULÉ AU SECOND SEMESTRE

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous uniquement

Réception des candidats

Sur rendez-vous uniquement

Pré-requis

Lectures préalables requises:

- Descola, P. 2005. Par delà nature et culture, Gallimard.

- Ingold, T. 2000. The Perception of the Environment. Routledge.

Dernière modification : 1 mars 2022 16:44

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais espagnol français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie historique Biologie et société Comparatisme Développement durable Environnement Paysage
Aires culturelles
Amériques Europe
Intervenant·e·s
  • Nicolas Ellison [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)

ATTENTION : ENSEIGNEMENT ANNULÉ AU SECOND SEMESTRE

Pour cette nouvelle édition annuelle (mais séquable en validation semestrielle), nous reprendrons la question, fondamentale pour l’anthropologie de l’environnement, des rapports entre les pratiques d’usage, les perceptions et les systèmes de représentations écologiques, notamment à partir d'étude de cas de « mise en défense » de la nature (terme qui est lui-même une construction historique), de la « mise en paysage » de certains territoires et des modes de connaissance de la nature dans la réception du patrimoine bioculturel et des biotechnologies.

1. Paysage et dialectique patrimoniale du fait bioculturel (premier semestre)

Les diverses approches théoriques sur les rapports à l’environnement – notamment celles de l’écologie symbolique, de l’anthropologie phénoménologique et de l’écologie politique – seront confrontées à différentes études de cas ethnographiques dans une perspective comparatiste (Amériques et Europe principalement).

Seront abordés en particulier les interactions entre différentes configurations de cosmopolitique du territoire dans la construction d’une vision esthétisante du paysage (cas mésoaméricains, nord-américains et européens) à la fois dans les processus historiques de colonisation et dans les contextes actuels de patrimonialisation bioculturelle. In fine, ce sont les rapports entre les problématiques de l’anthropologie de la nature (ou « environnementale ») et de l'anthropologie économique que nous interrogerons, notamment à partir du concept de naturalisation de l'économique.

2. Savoirs locaux, conservation de la biodiversité et biotechnologies (2ème semestre)

Le séminaire poursuivra l'analyse comparative des modes de connaissance de la nature dans les rapports entre savoirs locaux et savoirs scientifiques. Il s'appuiera principalement sur l’exploitation des matériaux ethnographiques produits par le projet « Réception des biotechnologies dans les systèmes de connaissance vernaculaires nahua et totonaque » (Mexique, 2015-2019), notamment autour de la défense des maïs natifs contre les OGM. Ces données seront mises en perspective avec des cas issus de l'ensemble des Amériques, avec un focus sur les peuples amérindiens.

Seront abordés en particulier les enjeux autour de l’accès aux ressources issues de la biodiversité ainsi que les interactions entre différents modes de connaissance de la nature, liés à diverses configurations ontologiques dans les relations entre humains et non-humains, dans la confrontation entre agricultures paysannes amérindiennes et biotechnologies au Mexique.

La discussion à partir de ces matériaux, ainsi que de différentes controverses autour des rapports entre chercheurs (ethnobiologistes, botanistes, agronomes, biologistes moléculaires), entreprises privées (bio-prospection, industrie pharmaceutique etc) et peuples amérindiens, visera à mener une réflexion sur les potentialités d’une anthropologie des modes de connaissances de la nature et de ses implications pour les rapports entre science et société, notamment face à la crise écologique globale.

Pour raisons médicales, le séminaire est suspendu à titre temporaire et ce jusqu'à nouvel ordre.

La nouvelle organisation des séances restantes et l'ajustement des modalités de validation seront précisées courant mars.

 

 

  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre
Contacts additionnels
goretti.frouin@ehess.fr
Informations pratiques

ATTENTION : ENSEIGNEMENT ANNULÉ AU SECOND SEMESTRE

Direction de travaux des étudiants

Sur rendez-vous uniquement

Réception des candidats

Sur rendez-vous uniquement

Pré-requis

Lectures préalables requises:

- Descola, P. 2005. Par delà nature et culture, Gallimard.

- Ingold, T. 2000. The Perception of the Environment. Routledge.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), mercredi 10:30-12:30
    du 10 novembre 2021 au 9 février 2022
    Nombre de séances : 12