UE552 - Les vicissitudes de la communauté autochtone en Amérique latine


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=552.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle 25-A
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), mercredi 16:30-18:30
    du 10 novembre 2021 au 8 juin 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 11 mai 2022 18:16

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anarchisme Anthropologie sociale Citoyenneté Collectifs Ethnologie Institutions
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s
  • Olivier Allard [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)

La « communauté » apparaît la fois comme le cadre évident d’existence des populations autochtones en Amérique latine, et comme une institution reconnue légalement, dont l’histoire et les formes sont variables. Le séminaire sera ancré dans l’ethnographie contemporaine de l’Amazonie (ou des basses terres d’Amérique du Sud), mais nous explorerons également différentes histoires possibles de la communauté, dans un cadre géographique et culturel plus large. Dans la continuité du séminaire de l’an passé, « Anthropologie de l’État, anthropologie contre l’État », l’objectif sera de faire dialoguer les approches qui s’intéressent aux interactions effectives des Amérindiens avec différents types d’institutions ou d’acteurs étatiques, et celles qui explorent toutes les significations possibles de leur caractérisation comme « contre l’État » (dans une perspective clastrienne). De ce point de vue, l’institution de la communauté est ambivalente car elle peut être interprétée tant comme outil de gouvernement que comme lieu de résistance. Nous aborderons différentes manières de conceptualiser les logiques sociales collectives amérindiennes, afin de discuter ce qui a pu être considéré comme des formes de vie communautaires. Nous essayerons également d’aborder les liens possibles avec les débats relatifs à la souveraineté et aux communs.

Les séances des 11 et 25 mai se dérouleront en salle 0.016, bât. recherche sud, campus Condorcet


Master


  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Contacter par courriel.

Réception des candidats

Sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Dernière modification : 11 mai 2022 18:16

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anarchisme Anthropologie sociale Citoyenneté Collectifs Ethnologie Institutions
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s
  • Olivier Allard [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)

La « communauté » apparaît la fois comme le cadre évident d’existence des populations autochtones en Amérique latine, et comme une institution reconnue légalement, dont l’histoire et les formes sont variables. Le séminaire sera ancré dans l’ethnographie contemporaine de l’Amazonie (ou des basses terres d’Amérique du Sud), mais nous explorerons également différentes histoires possibles de la communauté, dans un cadre géographique et culturel plus large. Dans la continuité du séminaire de l’an passé, « Anthropologie de l’État, anthropologie contre l’État », l’objectif sera de faire dialoguer les approches qui s’intéressent aux interactions effectives des Amérindiens avec différents types d’institutions ou d’acteurs étatiques, et celles qui explorent toutes les significations possibles de leur caractérisation comme « contre l’État » (dans une perspective clastrienne). De ce point de vue, l’institution de la communauté est ambivalente car elle peut être interprétée tant comme outil de gouvernement que comme lieu de résistance. Nous aborderons différentes manières de conceptualiser les logiques sociales collectives amérindiennes, afin de discuter ce qui a pu être considéré comme des formes de vie communautaires. Nous essayerons également d’aborder les liens possibles avec les débats relatifs à la souveraineté et aux communs.

Les séances des 11 et 25 mai se dérouleront en salle 0.016, bât. recherche sud, campus Condorcet

  • Séminaires de recherche – Anthropologie-Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

Contacter par courriel.

Réception des candidats

Sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=552.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle 25-A
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), mercredi 16:30-18:30
    du 10 novembre 2021 au 8 juin 2022
    Nombre de séances : 12