Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE539 - Frontière de l'histoire. 2


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e), mercredi 10:30-12:30
    du 3 novembre 2021 au 18 mai 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 30 novembre 2021 07:32

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Histoire
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Jean-Yves Grenier [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Vincent Azoulay   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)
  • Judith Lyon-Caen   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)

Enseignement obligatoire pour les étudiants de M2 du parcours « Histoire et sciences sociales », consacré à la présentation des enjeux historiographiques et théoriques des relations avec les autres disciplines des sciences sociales (S3/S4).

Mercredi 3 novembre 2021 : Vincent Azoulay, EHESS, « Histoire, sociologie, anthropologie : anciennes et nouvelles frontières »

Mercredi 17 novembre 2021 : Vincent Azoulay, EHESS, « L’anthropologie historique de l’antiquité : entre épuisement et renouvellement »

Mercredi 1er décembre 2021 :  Judith Lyon-Caen, EHESS, « La littérature est-elle une frontière de l'histoire, ou de quoi parle-t-on ? »

Mercredi 15 décembre 2021 : Roger Chartier, Collège de France/EHESS, « Les passés au présent: histoire, littérature, mémoire »

Mercredi 5 janvier 2022 : Jean-Yves Grenier, EHESS, « Histoire, économie, histoire économique »

Mercredi 19 janvier 20200 : Jean-Yves Grenier, EHESS, « Peut-on faire l’économie de l’économie politique de l’esclavage ? »

Mercredi 2 février 2022 : Jérôme Bourdieu, EHESS, « Une nouvelle histoire économique et sociale : l’enquête TRA »

Mercredi 16 février 2022 : Éric Monnet, EHESS – [sous réserve] « Titre à préciser »

Mercredi 16 mars 2022 : Corinne Legoy, Université d'Orléans, « L’historien et les poètes sans qualité »

Mercredi 6 avril 2022 : Paule Petitier, Université de Paris, « Styles d’historiens. L'engagement de la pensée dans les formes » 

Mercredi 20 avril 2022 : Étienne Anheim, EHESS, « Bourdieu, l’histoire et les historien·nes »

Mercredi 18 mai 2022 : Caroline Callard, EHESS, « La Renaissance, un terrain de jeu pour l’anthropologie historique ? »


Master


  • Séminaires de tronc commun – Histoire-Histoire et sciences sociales – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
secretariat.histoire@ehess.fr
Informations pratiques

contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

contacter les enseignants par courriel.

Pré-requis

Master 1.


Compte rendu


Les séances consacrées aux liens entre histoire et économie, animées par Jean-Yves Grenier, ont examiné les nombreuses possibilités de croisement entre les deux disciplines mais aussi les difficultés inhérentes à ce type d’entreprise. L’histoire apporte une profondeur temporelle et un champ d’étude composé d’une pluralité de systèmes économiques, ce qui permet de penser la catégorie « économie » de façon plus profonde. Elle permet également d’introduire l’idée de changement, voire de rupture, dans une évolution en prenant en compte l’ensemble des facteurs, humains et non humains, qui sont impliqués. La science économique apporte des compétences en traitement du quantitatif et, surtout, une exigence quant à la cohérence des propositions explicatives qui peuvent être formulées. Il est incontestable que de remarquables apports sont à mettre récemment au crédit de ce type d’approches complémentaires, sur des questions comme la dette publique ou l’évolution historique des inégalités. L’évolution récente de la science économique vers l’élaboration d’expériences naturelles pour tester ses hypothèses va dans le même sens puisque le matériau historique est souvent privilégié dans ce type d’approche. Des exemples précis ont été présentés dans plusieurs séances, consacrées à l’économie politique de l’esclavage, aux résultats apportés par l’enquête TRA (Jérôme Bourdieu, EHESS-PSE) et aux questions posées à l’histoire et à l’économie par l’économie politique internationale (Eric Monnet, EHESS-PSE).

Dernière modification : 30 novembre 2021 07:32

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Histoire
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Jean-Yves Grenier [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Vincent Azoulay   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)
  • Judith Lyon-Caen   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)

Enseignement obligatoire pour les étudiants de M2 du parcours « Histoire et sciences sociales », consacré à la présentation des enjeux historiographiques et théoriques des relations avec les autres disciplines des sciences sociales (S3/S4).

Mercredi 3 novembre 2021 : Vincent Azoulay, EHESS, « Histoire, sociologie, anthropologie : anciennes et nouvelles frontières »

Mercredi 17 novembre 2021 : Vincent Azoulay, EHESS, « L’anthropologie historique de l’antiquité : entre épuisement et renouvellement »

Mercredi 1er décembre 2021 :  Judith Lyon-Caen, EHESS, « La littérature est-elle une frontière de l'histoire, ou de quoi parle-t-on ? »

Mercredi 15 décembre 2021 : Roger Chartier, Collège de France/EHESS, « Les passés au présent: histoire, littérature, mémoire »

Mercredi 5 janvier 2022 : Jean-Yves Grenier, EHESS, « Histoire, économie, histoire économique »

Mercredi 19 janvier 20200 : Jean-Yves Grenier, EHESS, « Peut-on faire l’économie de l’économie politique de l’esclavage ? »

Mercredi 2 février 2022 : Jérôme Bourdieu, EHESS, « Une nouvelle histoire économique et sociale : l’enquête TRA »

Mercredi 16 février 2022 : Éric Monnet, EHESS – [sous réserve] « Titre à préciser »

Mercredi 16 mars 2022 : Corinne Legoy, Université d'Orléans, « L’historien et les poètes sans qualité »

Mercredi 6 avril 2022 : Paule Petitier, Université de Paris, « Styles d’historiens. L'engagement de la pensée dans les formes » 

Mercredi 20 avril 2022 : Étienne Anheim, EHESS, « Bourdieu, l’histoire et les historien·nes »

Mercredi 18 mai 2022 : Caroline Callard, EHESS, « La Renaissance, un terrain de jeu pour l’anthropologie historique ? »

  • Séminaires de tronc commun – Histoire-Histoire et sciences sociales – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
Contacts additionnels
secretariat.histoire@ehess.fr
Informations pratiques

contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

contacter les enseignants par courriel.

Pré-requis

Master 1.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e), mercredi 10:30-12:30
    du 3 novembre 2021 au 18 mai 2022
    Nombre de séances : 12

Les séances consacrées aux liens entre histoire et économie, animées par Jean-Yves Grenier, ont examiné les nombreuses possibilités de croisement entre les deux disciplines mais aussi les difficultés inhérentes à ce type d’entreprise. L’histoire apporte une profondeur temporelle et un champ d’étude composé d’une pluralité de systèmes économiques, ce qui permet de penser la catégorie « économie » de façon plus profonde. Elle permet également d’introduire l’idée de changement, voire de rupture, dans une évolution en prenant en compte l’ensemble des facteurs, humains et non humains, qui sont impliqués. La science économique apporte des compétences en traitement du quantitatif et, surtout, une exigence quant à la cohérence des propositions explicatives qui peuvent être formulées. Il est incontestable que de remarquables apports sont à mettre récemment au crédit de ce type d’approches complémentaires, sur des questions comme la dette publique ou l’évolution historique des inégalités. L’évolution récente de la science économique vers l’élaboration d’expériences naturelles pour tester ses hypothèses va dans le même sens puisque le matériau historique est souvent privilégié dans ce type d’approche. Des exemples précis ont été présentés dans plusieurs séances, consacrées à l’économie politique de l’esclavage, aux résultats apportés par l’enquête TRA (Jérôme Bourdieu, EHESS-PSE) et aux questions posées à l’histoire et à l’économie par l’économie politique internationale (Eric Monnet, EHESS-PSE).