UE529 - Émotions politiques et esthétiques en guerre


Lieu et planning


Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=529.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A102
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / mensuel (3e), jeudi 16:30-18:30
    du 21 octobre 2021 au 16 juin 2022
    Nombre de séances : 9


Description


Dernière modification : 11 mai 2022 16:37

Type d'UE
Ateliers de doctorants
Centres
Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Droit et société, Histoire, Philosophie et épistémologie, Psychologie et sciences cognitives, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Affects Anthropologie Cognition Émotions Épistémologie Esthétique Esthétique sociale Guerre Histoire Politique Sciences cognitives Sociologie politique Violence
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Doriane Molay [référent·e]   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Parand Danesh   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Jean-Philippe Miller-Tremblay   doctorant, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Juliette Bour   doctorante, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

La guerre représente une épreuve extrême et radicalement transformatrice. Elle bouleverse les perceptions ordinaires, perturbe le quotidien et ébranle le sujet comme son groupe d'appartenance. La guerre modifie notre perception du monde et les relations intersubjectives qui s’y déploient. À cet égard, la guerre produit de nouvelles esthétiques entendues tout autant comme étude des artefacts artistiques que comme connaissance sensible mobilisant corporéité et productions affectées. Des formes matérielles et expressives rejaillissent des conflits et modélisent un espace autre, entre geste et regard, qui révèle et offusque — à la fois lectio (lecture) et delectatio (contemplation). Et si la guerre produit de nouvelles aïsthesis, celles-ci transfigurent aussi la guerre en générant des images extérieures et des objets concrets aux prises avec les représentations mentales qui concourent à sa formation. De plus, la guerre suscite des émotions fortes associées aux pertes, humiliations, haines et culpabilités qu’elle génère. De l’altération du jugement moral face à la terreur de mourir à l’expression sans retenue d’émotions « viriles » telle que l’agressivité en passant par le partage social des émotions, la vie émotionnelle, intimement liée aux valeurs, aux croyances et aux représentations de soi et d’autrui, s’en trouve changée. 

L’objectif premier de cet atelier sera donc d'explorer de nouvelles approches du fait guerrier à partir des esthétiques et émotions et à l'intersection d'un large éventail de disciplines, sans restriction disciplinaire ni limite spatio-temporelle. Seront ainsi invités des chercheurs de champs épistémologiques divers. 

L'atelier s’inscrit par ailleurs au sein du projet Guerres, Guerres Civiles, Révolutions du CESPRA et un colloque international viendra en enrichir les questions à l’automne 2021.

Programme provisoire. 

21 octobre : Introduction par les organisateurs des enjeux du séminaire et de son programme

18 novembre : Elissa Maïlander (Chercheuse au Centre d'Histoire de Sciences Po) - Amour, mariage, sexualité, une histoire intime du nazisme (1930-1950) en discussion avec Juliette Bour.

16 décembre :  Colloque international Esthétiques, Émotions, Guerres (16/17 décembre au Centre des colloques du Campus Condorcet)

20 janvier : Alain Zind (docteur en Études Cinématographiques) - Le second conflit en irak, une guerre numérique ? (2003/2010) en discussion avec Parand Danesh.

17 février : Emiliano Cavaliere (doctorant en Arts et Langages à l'EHESS), Ai-je réellement assisté à une bataille ? Guerre, amour et narration chez Stendhal, en discussion avec Doriane Molay. Séance annulée

17 mars : Pascal Engel (Directeur d'études à l'EHESS et membre du CRAL), Émotions et valeurs collectives, en discussion avec Parand Danesh.

21 avril : Nicolas Rault (doctorant en Études politiques à l'EHESS), Expérience de l'arrière chez des intellectuels juifs, en discussion avec Jean-Philippe Miller-Tremblay et Doriane Molay.

19 mai (salle 0.016, bâtiment recherche Sud, campus Condorcet) : Antonino Sorci (doctorant en littérature française et comparée à Paris III), Le scribe de l'avenir. Mélancolie et survivance dans les carnets de tournage de Hiroshima mon amour de Sylvette Baudrot, en discussion avec Jean-Philippe Miller-Tremblay.

16 juin : Conclusion collective et présentation des travaux des participants au séminaire.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Labels
École doctorale de l'EHESS
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 11 mai 2022 16:37

Type d'UE
Ateliers de doctorants
Centres
Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Droit et société, Histoire, Philosophie et épistémologie, Psychologie et sciences cognitives, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Affects Anthropologie Cognition Émotions Épistémologie Esthétique Esthétique sociale Guerre Histoire Politique Sciences cognitives Sociologie politique Violence
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Doriane Molay [référent·e]   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Parand Danesh   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Jean-Philippe Miller-Tremblay   doctorant, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)
  • Juliette Bour   doctorante, EHESS / Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA)

La guerre représente une épreuve extrême et radicalement transformatrice. Elle bouleverse les perceptions ordinaires, perturbe le quotidien et ébranle le sujet comme son groupe d'appartenance. La guerre modifie notre perception du monde et les relations intersubjectives qui s’y déploient. À cet égard, la guerre produit de nouvelles esthétiques entendues tout autant comme étude des artefacts artistiques que comme connaissance sensible mobilisant corporéité et productions affectées. Des formes matérielles et expressives rejaillissent des conflits et modélisent un espace autre, entre geste et regard, qui révèle et offusque — à la fois lectio (lecture) et delectatio (contemplation). Et si la guerre produit de nouvelles aïsthesis, celles-ci transfigurent aussi la guerre en générant des images extérieures et des objets concrets aux prises avec les représentations mentales qui concourent à sa formation. De plus, la guerre suscite des émotions fortes associées aux pertes, humiliations, haines et culpabilités qu’elle génère. De l’altération du jugement moral face à la terreur de mourir à l’expression sans retenue d’émotions « viriles » telle que l’agressivité en passant par le partage social des émotions, la vie émotionnelle, intimement liée aux valeurs, aux croyances et aux représentations de soi et d’autrui, s’en trouve changée. 

L’objectif premier de cet atelier sera donc d'explorer de nouvelles approches du fait guerrier à partir des esthétiques et émotions et à l'intersection d'un large éventail de disciplines, sans restriction disciplinaire ni limite spatio-temporelle. Seront ainsi invités des chercheurs de champs épistémologiques divers. 

L'atelier s’inscrit par ailleurs au sein du projet Guerres, Guerres Civiles, Révolutions du CESPRA et un colloque international viendra en enrichir les questions à l’automne 2021.

Programme provisoire. 

21 octobre : Introduction par les organisateurs des enjeux du séminaire et de son programme

18 novembre : Elissa Maïlander (Chercheuse au Centre d'Histoire de Sciences Po) - Amour, mariage, sexualité, une histoire intime du nazisme (1930-1950) en discussion avec Juliette Bour.

16 décembre :  Colloque international Esthétiques, Émotions, Guerres (16/17 décembre au Centre des colloques du Campus Condorcet)

20 janvier : Alain Zind (docteur en Études Cinématographiques) - Le second conflit en irak, une guerre numérique ? (2003/2010) en discussion avec Parand Danesh.

17 février : Emiliano Cavaliere (doctorant en Arts et Langages à l'EHESS), Ai-je réellement assisté à une bataille ? Guerre, amour et narration chez Stendhal, en discussion avec Doriane Molay. Séance annulée

17 mars : Pascal Engel (Directeur d'études à l'EHESS et membre du CRAL), Émotions et valeurs collectives, en discussion avec Parand Danesh.

21 avril : Nicolas Rault (doctorant en Études politiques à l'EHESS), Expérience de l'arrière chez des intellectuels juifs, en discussion avec Jean-Philippe Miller-Tremblay et Doriane Molay.

19 mai (salle 0.016, bâtiment recherche Sud, campus Condorcet) : Antonino Sorci (doctorant en littérature française et comparée à Paris III), Le scribe de l'avenir. Mélancolie et survivance dans les carnets de tournage de Hiroshima mon amour de Sylvette Baudrot, en discussion avec Jean-Philippe Miller-Tremblay.

16 juin : Conclusion collective et présentation des travaux des participants au séminaire.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Labels
École doctorale de l'EHESS
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Attention !
Vous ne pourrez pas accéder à ce séminaire sans avoir préalablement déposé une demande via le lien suivant (une demande est nécessaire pour chaque séminaire auquel vous souhaitez participer, merci de déposer la demande au plus tard 72 heures avant le début de la première séance) : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=529.

  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A102
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / mensuel (3e), jeudi 16:30-18:30
    du 21 octobre 2021 au 16 juin 2022
    Nombre de séances : 9