UE334 - Genèse de l’État : écriture, administrations et sociétés au Proche-Orient ancien


Lieu et planning


  • INHA
    Salle Pierre-Jean Mariette
    2 rue Vivienne 75002 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e), vendredi 09:00-11:00
    du 5 novembre 2021 au 15 avril 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 9 juin 2021 09:09

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Antiquité (sciences de l’) Archéologie Culture matérielle Écriture Histoire Histoire économique et sociale
Aires culturelles
Asie Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • Grégory Chambon [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)

S’il est généralement admis que l’État est une invention moderne, le fait étatique a une histoire beaucoup plus ancienne, qui remonte au Proche-Orient ancien. La complexification progressive du système socio-économique dans cette région, repérable dès la fin du IVe millénaire avec l’urbanisation croissante et la création de nouveaux outils pour gérer les produits agricoles et manufacturés, est maintenant devenu un topos. Or, l’approche fondée sur cette notion de complexification de la société consiste le plus souvent à repérer, de façon rétrospective, des éléments qui paraissent constitutifs de l’état aujourd’hui : les lois, l’autorité, l’administration, le service publique, l’écriture etc. Elle a entraîné en particulier l’utilisation dans la recherche actuelle d’un vocabulaire consensuel mais parfois mal défini, comme par exemple les termes de « cité-états », « royaumes », « couronne », qui semblent trouver leur légitimation dans un genre littéraire particulier, celui des inscriptions laissées par les dirigeants mésopotamiens pour la postérité, faisant l’éloge de leur hauts faits militaires, religieux et politiques.

Or, pendant plus de trois millénaires, les sources épigraphiques les plus abondantes en Mésopotamie sont celles issues de la documentation administrative, beaucoup plus en prise avec la réalité quotidienne des grands organismes comme les palais et les temples, mais aussi des domaines de particuliers. Ce séminaire est consacré à l’étude de ce type de documentation, qui ne constitue pas une simple réponse rationnelle à des besoins économiques déterminés, mais reflète une construction sociale et politique, qui n’est pas nécessairement neutre et factuelle. La gestion des ressources et des régimes fiscaux, mise en œuvre par les grands organismes, répond en effet aussi bien à des logiques économiques qu’à des préoccupations d’ordre idéologique pour créer et entretenir des liens sociaux complexe entre les administrateurs et les administrés. Nous nous proposons d’étudier cette genèse de « l’État » à travers plusieurs cas d’études de la documentation cunéiforme sur trois millénaires.

Le programme sera transmis à la rentrée.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Renseignements par courriel

Direction de travaux des étudiants

Direction de travaux d'étudiants (doctorat, master) sur rendez-vous

Réception des candidats

Sur rendez-vous

Pré-requis

Pas de pré-requis

Dernière modification : 9 juin 2021 09:09

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Domaine
-
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie historique Antiquité (sciences de l’) Archéologie Culture matérielle Écriture Histoire Histoire économique et sociale
Aires culturelles
Asie Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • Grégory Chambon [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)

S’il est généralement admis que l’État est une invention moderne, le fait étatique a une histoire beaucoup plus ancienne, qui remonte au Proche-Orient ancien. La complexification progressive du système socio-économique dans cette région, repérable dès la fin du IVe millénaire avec l’urbanisation croissante et la création de nouveaux outils pour gérer les produits agricoles et manufacturés, est maintenant devenu un topos. Or, l’approche fondée sur cette notion de complexification de la société consiste le plus souvent à repérer, de façon rétrospective, des éléments qui paraissent constitutifs de l’état aujourd’hui : les lois, l’autorité, l’administration, le service publique, l’écriture etc. Elle a entraîné en particulier l’utilisation dans la recherche actuelle d’un vocabulaire consensuel mais parfois mal défini, comme par exemple les termes de « cité-états », « royaumes », « couronne », qui semblent trouver leur légitimation dans un genre littéraire particulier, celui des inscriptions laissées par les dirigeants mésopotamiens pour la postérité, faisant l’éloge de leur hauts faits militaires, religieux et politiques.

Or, pendant plus de trois millénaires, les sources épigraphiques les plus abondantes en Mésopotamie sont celles issues de la documentation administrative, beaucoup plus en prise avec la réalité quotidienne des grands organismes comme les palais et les temples, mais aussi des domaines de particuliers. Ce séminaire est consacré à l’étude de ce type de documentation, qui ne constitue pas une simple réponse rationnelle à des besoins économiques déterminés, mais reflète une construction sociale et politique, qui n’est pas nécessairement neutre et factuelle. La gestion des ressources et des régimes fiscaux, mise en œuvre par les grands organismes, répond en effet aussi bien à des logiques économiques qu’à des préoccupations d’ordre idéologique pour créer et entretenir des liens sociaux complexe entre les administrateurs et les administrés. Nous nous proposons d’étudier cette genèse de « l’État » à travers plusieurs cas d’études de la documentation cunéiforme sur trois millénaires.

Le programme sera transmis à la rentrée.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sciences économiques et sociales - Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Renseignements par courriel

Direction de travaux des étudiants

Direction de travaux d'étudiants (doctorat, master) sur rendez-vous

Réception des candidats

Sur rendez-vous

Pré-requis

Pas de pré-requis

  • INHA
    Salle Pierre-Jean Mariette
    2 rue Vivienne 75002 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e), vendredi 09:00-11:00
    du 5 novembre 2021 au 15 avril 2022
    Nombre de séances : 12