Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE315 - Genèse et diffusion des sociétés agropastorales


Lieu et planning


  • EHESS-Toulouse
    Université Toulouse-Jean Jaurès, Maison de la recherche, 5 allées Antonio-Machado 31000 Toulouse
    2nd semestre / bimensuel (indifférent), mardi 10:00-12:00
    du 1er février 2022 au 31 mars 2022


Description


Dernière modification : 12 mai 2021 11:30

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Archéologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archéologie Culture matérielle
Aires culturelles
Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • François Briois [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés (TRACES)

Le thème principal du séminaire est centré sur la période de transition entre les dernières sociétés de chasseurs et les premières communautés sédentarisées. Le processus même de néolithisation est examiné ici à la lumière des acquis récents de la recherche. En partant des foyers précurseurs, responsables de la mise en place de nouvelles formes d’économie et de production, cette dynamique culturelle est suivie jusqu’à son plein développement. Elle est examinée ici au travers des formes d’habitat, du genre de vie, des systèmes techniques et des échanges.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

Sur rendez-vous par courriel

Pré-requis

un bref curriculum vitæ et un projet de recherche écrit sont nécessaires pour l'inscription.


Compte rendu


L’avènement des économies de production – agricoles et pastorales – est un temps fort de l’évolution des sociétés humaines. Plusieurs thèses ont été élaborées pour expliquer la genèse des processus de néolithisation. Celles-ci ont été examinées à partir des principaux travaux fondateurs ayant alimentés les théories et les débats depuis plus d’un demi-siècle. Le processus de la néolithisation, depuis les toutes premières expériences agricoles jusqu’à l’émergence des sociétés agropastorales a constitué le fil directeur des diverses séances en prenant en compte  les aspects liés à la diversité des milieux, aux changements climatiques et aux divers modes de vie des sociétés néolithiques. La culture, les traditions techniques, les productions matérielles affichent une diversité au sein de multiples provinces distinctes géographiquement. Celles-ci n’ont pas toujours fonctionné de manière synchrone ni au même rythme,  bien que très souvent calées sur les mêmes millénaires. La question des réseaux de circulation de biens et de matériaux,  impliquant parfois des déplacements sur de grandes distance et sous-tendues par des organisations sociales de plus en plus complexes, a été questionnée en montrant les interactions et les transferts techniques qui ont parfois pu s’opérer. La question de l’extension du Néolithique sur de plus vastes territoires et l’examen des marges a constitué un autre volet de cet enseignement. Le cas de Chypre, sur lequel notre équipe travaille depuis de nombreuses années, apporte de ce point de vu de nombreux éclairages nouveaux sans cesse remodelés par les découvertes les plus récentes qui alimentent la réflexion. Cet exemple bien particulier montre comment, depuis l’arrivée des premiers peuplements, ce territoire insulaire de Méditerranée orientale a été constamment soumis à de multiples influx extérieurs. Ces derniers, impliquant des logiques d’implantations et d’adaptations sur plusieurs millénaires, ont fini par forger une formule culturelle originale ayant pris ses distances par rapport à la dynamique continentale.     

Publications
  • Avec B. Midant-Reynes et Y. Tristant, « Nouvelles données sur la présence de PPNB en Égypte : découvertes récentes dans le Ouadi Araba », dans Égypte antérieure, sous la dir. de N. Buchez, Y. Tristant et O. Rochecouste, Orientalia Lovaniensia Analecta, 2021, 304, p. 113-132.
  • « Étude de l’assemblage lithique des sols à l’extérieur de l’enceinte du village (Niveau III) », Choirokoitia (Khirokitia) », dans Fouilles récentes à Khirokitia, sous la dir. d'A. Le Brun, Nicosie, 2021, p. 215-240.
  • Avec B. Midant-Reynes et Y. Tristant,« Go West: New discoveries concerning the PPNB in the eastern desert of Egypt between the Sinai and the Nile valley », dans Tracking the Neolithic in the Near East. Lithic perspectives on its origins, development and dispersals, sous la dir. d'Y. Nishiaki, O. Maeda et M. Arimura, The Proceedings of the 9th International Conference on the PPN Chipped and Ground Stone Industries of the Near East, Tokyo, 12th–16th November 2019, 2022, p. 357-370.
  • Avec B. Midant-Reynes et F. Guyot, « The flint mines of North Galala (Eastern Desert) », dans Egypt at its Origins 6, sous la dir. d'E.C. Köhler, N. Kuch, F. Junge et A.K. Jeske, Proceedings of the Sixth International Conference on Predynastic and Early Dynastic Egypt, Vienna, 10th-15th September 2017, Orientalia Lovaniensia Analecta, Leuven-Paris-Bristol, 2021, p. 65-82.
  • Avec B. Midant-Reynes, P.-A. Beauvais et M. Hamdan, « Ouadi Sannur (2020) », [notice archéologique], Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger [En ligne], Égypte, mis en ligne le 30 mai 2021, http://journals.openedition.org/baefe/2744 ; DOI : https://doi.org/10.4000/baefe.2744
  • Avec V. Kassianidou et L. Astruc, « In Memoriam Carole McCartney », Neo-Lithics 21, 2021, p. 32-36, DOI : https://doi.org/10.48632/nl.2021.1.87910

Dernière modification : 12 mai 2021 11:30

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Archéologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archéologie Culture matérielle
Aires culturelles
Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • François Briois [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés (TRACES)

Le thème principal du séminaire est centré sur la période de transition entre les dernières sociétés de chasseurs et les premières communautés sédentarisées. Le processus même de néolithisation est examiné ici à la lumière des acquis récents de la recherche. En partant des foyers précurseurs, responsables de la mise en place de nouvelles formes d’économie et de production, cette dynamique culturelle est suivie jusqu’à son plein développement. Elle est examinée ici au travers des formes d’habitat, du genre de vie, des systèmes techniques et des échanges.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

Sur rendez-vous par courriel

Pré-requis

un bref curriculum vitæ et un projet de recherche écrit sont nécessaires pour l'inscription.

  • EHESS-Toulouse
    Université Toulouse-Jean Jaurès, Maison de la recherche, 5 allées Antonio-Machado 31000 Toulouse
    2nd semestre / bimensuel (indifférent), mardi 10:00-12:00
    du 1er février 2022 au 31 mars 2022

L’avènement des économies de production – agricoles et pastorales – est un temps fort de l’évolution des sociétés humaines. Plusieurs thèses ont été élaborées pour expliquer la genèse des processus de néolithisation. Celles-ci ont été examinées à partir des principaux travaux fondateurs ayant alimentés les théories et les débats depuis plus d’un demi-siècle. Le processus de la néolithisation, depuis les toutes premières expériences agricoles jusqu’à l’émergence des sociétés agropastorales a constitué le fil directeur des diverses séances en prenant en compte  les aspects liés à la diversité des milieux, aux changements climatiques et aux divers modes de vie des sociétés néolithiques. La culture, les traditions techniques, les productions matérielles affichent une diversité au sein de multiples provinces distinctes géographiquement. Celles-ci n’ont pas toujours fonctionné de manière synchrone ni au même rythme,  bien que très souvent calées sur les mêmes millénaires. La question des réseaux de circulation de biens et de matériaux,  impliquant parfois des déplacements sur de grandes distance et sous-tendues par des organisations sociales de plus en plus complexes, a été questionnée en montrant les interactions et les transferts techniques qui ont parfois pu s’opérer. La question de l’extension du Néolithique sur de plus vastes territoires et l’examen des marges a constitué un autre volet de cet enseignement. Le cas de Chypre, sur lequel notre équipe travaille depuis de nombreuses années, apporte de ce point de vu de nombreux éclairages nouveaux sans cesse remodelés par les découvertes les plus récentes qui alimentent la réflexion. Cet exemple bien particulier montre comment, depuis l’arrivée des premiers peuplements, ce territoire insulaire de Méditerranée orientale a été constamment soumis à de multiples influx extérieurs. Ces derniers, impliquant des logiques d’implantations et d’adaptations sur plusieurs millénaires, ont fini par forger une formule culturelle originale ayant pris ses distances par rapport à la dynamique continentale.     

Publications
  • Avec B. Midant-Reynes et Y. Tristant, « Nouvelles données sur la présence de PPNB en Égypte : découvertes récentes dans le Ouadi Araba », dans Égypte antérieure, sous la dir. de N. Buchez, Y. Tristant et O. Rochecouste, Orientalia Lovaniensia Analecta, 2021, 304, p. 113-132.
  • « Étude de l’assemblage lithique des sols à l’extérieur de l’enceinte du village (Niveau III) », Choirokoitia (Khirokitia) », dans Fouilles récentes à Khirokitia, sous la dir. d'A. Le Brun, Nicosie, 2021, p. 215-240.
  • Avec B. Midant-Reynes et Y. Tristant,« Go West: New discoveries concerning the PPNB in the eastern desert of Egypt between the Sinai and the Nile valley », dans Tracking the Neolithic in the Near East. Lithic perspectives on its origins, development and dispersals, sous la dir. d'Y. Nishiaki, O. Maeda et M. Arimura, The Proceedings of the 9th International Conference on the PPN Chipped and Ground Stone Industries of the Near East, Tokyo, 12th–16th November 2019, 2022, p. 357-370.
  • Avec B. Midant-Reynes et F. Guyot, « The flint mines of North Galala (Eastern Desert) », dans Egypt at its Origins 6, sous la dir. d'E.C. Köhler, N. Kuch, F. Junge et A.K. Jeske, Proceedings of the Sixth International Conference on Predynastic and Early Dynastic Egypt, Vienna, 10th-15th September 2017, Orientalia Lovaniensia Analecta, Leuven-Paris-Bristol, 2021, p. 65-82.
  • Avec B. Midant-Reynes, P.-A. Beauvais et M. Hamdan, « Ouadi Sannur (2020) », [notice archéologique], Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger [En ligne], Égypte, mis en ligne le 30 mai 2021, http://journals.openedition.org/baefe/2744 ; DOI : https://doi.org/10.4000/baefe.2744
  • Avec V. Kassianidou et L. Astruc, « In Memoriam Carole McCartney », Neo-Lithics 21, 2021, p. 32-36, DOI : https://doi.org/10.48632/nl.2021.1.87910