Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE308 - Anthropologie visuelle : du précinéma au documentaire contemporain


Lieu et planning


  • Vieille-Charité
    Centre de la Vieille-Charité, salle C, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

    vendredi 22 octobre 2021, 16:00-19:00
    vendredi 19 novembre 2021, 16:00-19:00
    vendredi 3 décembre 2021, 16:00-19:00
    vendredi 14 janvier 2022, 16:00-19:00
    vendredi 18 mars 2022, 16:00-19:00
    vendredi 29 avril 2022, 16:00-19:00
    vendredi 3 juin 2022, 16:00-19:00


Description


Dernière modification : 6 décembre 2021 07:13

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Anthropologie sociale Anthropologie visuelle Cinéma Coloniales (études) Culture visuelle
Aires culturelles
Afrique Amériques Europe Japon Océanie
Intervenant·e·s
  • Lorenzo Brutti [référent·e]   ingénieur de recherche, CNRS / Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie (CREDO)
  • Pierre-Léonce Jordan   maître de conférences (retraité·e), EHESS / Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie (CREDO)

Ce séminaire a pour objet l’étude critique des documents filmiques tournés en Afrique, Amériques et Océanie, dans le contexte des sciences sociales. Le séminaire comptera deux parties :

Première partie : Archéologie des regards filmiques.

Nous nous attacherons dans ce premier temps au précinéma, depuis les premiers dispositifs tels que lanternes magiques, kinétoscope, etc. puis nous aborderons les tout premiers tournages cinématographiques réalisés dans le contexte de l’anthropologie naissante, plus particulièrement en Océanie, aux Amériques et en Afrique, enfin nous traiterons des grands films ethnographiques qui ont marqué l’histoire de cette discipline. Ces thématiques seront abordées à partir de la collection de films que nous avons constituée et des d'applications hypermédias développées dans le cadre de nos recherches.

Seconde partie : Regards récents et contemporains.

Lors de ce second moment, nous présenterons, contextualiserons et analyserons les documentaires tournés plus particulièrement en Nouvelle Guinée par des réalisateurs occidentaux, nous nous questionnerons sur la dimension émotionnelle et transférentielle du compte rendu audiovisuel documentaire. La dimension pédagogique de ces projections consistera à présenter et discuter, dans une approche régionale, les grands thèmes de la recherche anthropologique en Nouvelle Guinée à travers les sujets évoqués dans les films visionnés : les rituels d’initiation ; les échanges cérémoniaux,  les guerres locales, le culte des morts, l’impact des ethnologues, des missionnaires, des touristes, des compagnies étrangères, la conversion religieuse, les rites du cargo et, enfin, le développement de l’économie de marché et les autres enjeux contemporains.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Recherches comparatives en anthropologie, histoire et sociologie [Marseille] – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 0 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
jordan@ehess.fr lorenzo.brutti@pacific-credo.fr hypervisions@icloud.com
Informations pratiques

Séminaire mensuel, le vendredi, durée 3h, les dates seront communiquées ultérieurement.

Direction de travaux des étudiants

Sur RdV.

Réception des candidats
-
Pré-requis

Séminaire ouvert à toutes et tous.


Compte rendu


Dans une première partie consacrée à l’archéologie du regard filmique, nous nous sommes penchés sur les premiers dispositifs du précinéma mobilisés dans la production d’images animées tels que les lanternes magiques, le zootrope, le phénakistiscope, le praxinoscope, le kinétoscope jusqu’à l’invention du cinématographe. Nous nous sommes alors particulièrement attardés sur les productions réalisées dans différents contextes coloniaux avant d’aborder le corpus identifié sous l’intitulé de « cinéma ethnographique. Nous avons visionné, analysé et critiqué » les tout premiers tournages cinématographiques réalisés dans le contexte de l’anthropologie naissante tels que les premiers documents tournés par la compagnie de Thomas A. Edison chez les Amérindiens, la série cinématographique « Nègres Ashantis » (sic) des frères Auguste et Louis Lumière (1897), les productions de la compagnie Lumière en Afrique, Asie du Sud-Est et Japon, les films réalisés par Alfred C. Haddon dans le cadre de la « Cambridge University Expedition to Torres Straits » (1898), les premiers films de Rudolf Pöch sur les populations des hautes terres de Papouasie-Nouvelle-Guinée et du Kalahari (1906-1908), les « Völkerkundliche filmdokumente aus der Südsee » (1908-1910) et les films d’Edward S. Curtis (1912-1914) tournés chez les Navajo, les Hopi et les Kwakiutl.

Enfin nous avons consacré les dernières séances aux grands films ethnographiques qui ont marqué l’histoire de cette discipline, notamment avec les œuvres de Robert Flaherty, John Marshal, Jean Rouch, Robert Gardner, Bob Connolly et Robin Anderson.

Dernière modification : 6 décembre 2021 07:13

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Anthropologie sociale Anthropologie visuelle Cinéma Coloniales (études) Culture visuelle
Aires culturelles
Afrique Amériques Europe Japon Océanie
Intervenant·e·s
  • Lorenzo Brutti [référent·e]   ingénieur de recherche, CNRS / Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie (CREDO)
  • Pierre-Léonce Jordan   maître de conférences (retraité·e), EHESS / Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie (CREDO)

Ce séminaire a pour objet l’étude critique des documents filmiques tournés en Afrique, Amériques et Océanie, dans le contexte des sciences sociales. Le séminaire comptera deux parties :

Première partie : Archéologie des regards filmiques.

Nous nous attacherons dans ce premier temps au précinéma, depuis les premiers dispositifs tels que lanternes magiques, kinétoscope, etc. puis nous aborderons les tout premiers tournages cinématographiques réalisés dans le contexte de l’anthropologie naissante, plus particulièrement en Océanie, aux Amériques et en Afrique, enfin nous traiterons des grands films ethnographiques qui ont marqué l’histoire de cette discipline. Ces thématiques seront abordées à partir de la collection de films que nous avons constituée et des d'applications hypermédias développées dans le cadre de nos recherches.

Seconde partie : Regards récents et contemporains.

Lors de ce second moment, nous présenterons, contextualiserons et analyserons les documentaires tournés plus particulièrement en Nouvelle Guinée par des réalisateurs occidentaux, nous nous questionnerons sur la dimension émotionnelle et transférentielle du compte rendu audiovisuel documentaire. La dimension pédagogique de ces projections consistera à présenter et discuter, dans une approche régionale, les grands thèmes de la recherche anthropologique en Nouvelle Guinée à travers les sujets évoqués dans les films visionnés : les rituels d’initiation ; les échanges cérémoniaux,  les guerres locales, le culte des morts, l’impact des ethnologues, des missionnaires, des touristes, des compagnies étrangères, la conversion religieuse, les rites du cargo et, enfin, le développement de l’économie de marché et les autres enjeux contemporains.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Recherches comparatives en anthropologie, histoire et sociologie [Marseille] – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 0 ECTS
    MCC – autre
Contacts additionnels
jordan@ehess.fr lorenzo.brutti@pacific-credo.fr hypervisions@icloud.com
Informations pratiques

Séminaire mensuel, le vendredi, durée 3h, les dates seront communiquées ultérieurement.

Direction de travaux des étudiants

Sur RdV.

Réception des candidats
-
Pré-requis

Séminaire ouvert à toutes et tous.

  • Vieille-Charité
    Centre de la Vieille-Charité, salle C, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

    vendredi 22 octobre 2021, 16:00-19:00
    vendredi 19 novembre 2021, 16:00-19:00
    vendredi 3 décembre 2021, 16:00-19:00
    vendredi 14 janvier 2022, 16:00-19:00
    vendredi 18 mars 2022, 16:00-19:00
    vendredi 29 avril 2022, 16:00-19:00
    vendredi 3 juin 2022, 16:00-19:00

Dans une première partie consacrée à l’archéologie du regard filmique, nous nous sommes penchés sur les premiers dispositifs du précinéma mobilisés dans la production d’images animées tels que les lanternes magiques, le zootrope, le phénakistiscope, le praxinoscope, le kinétoscope jusqu’à l’invention du cinématographe. Nous nous sommes alors particulièrement attardés sur les productions réalisées dans différents contextes coloniaux avant d’aborder le corpus identifié sous l’intitulé de « cinéma ethnographique. Nous avons visionné, analysé et critiqué » les tout premiers tournages cinématographiques réalisés dans le contexte de l’anthropologie naissante tels que les premiers documents tournés par la compagnie de Thomas A. Edison chez les Amérindiens, la série cinématographique « Nègres Ashantis » (sic) des frères Auguste et Louis Lumière (1897), les productions de la compagnie Lumière en Afrique, Asie du Sud-Est et Japon, les films réalisés par Alfred C. Haddon dans le cadre de la « Cambridge University Expedition to Torres Straits » (1898), les premiers films de Rudolf Pöch sur les populations des hautes terres de Papouasie-Nouvelle-Guinée et du Kalahari (1906-1908), les « Völkerkundliche filmdokumente aus der Südsee » (1908-1910) et les films d’Edward S. Curtis (1912-1914) tournés chez les Navajo, les Hopi et les Kwakiutl.

Enfin nous avons consacré les dernières séances aux grands films ethnographiques qui ont marqué l’histoire de cette discipline, notamment avec les œuvres de Robert Flaherty, John Marshal, Jean Rouch, Robert Gardner, Bob Connolly et Robin Anderson.