Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE270 - L'État tel qu'il se fait : l'exemple du ministère français de la Culture, 1980-2020


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / mensuel (indifférent), samedi 10:00-13:00
    du 18 septembre 2021 au 14 mai 2022
    Nombre de séances : 8


Description


Dernière modification : 6 décembre 2021 15:31

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Droit et société, Histoire
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Administration Culture État et politiques publiques Sociologie politique Témoignage
Aires culturelles
France
Intervenant·e·s
  • Marc Olivier Baruch [référent·e]   directeur d'études, EHESS - administrateur civil, ministère de la Culture / Groupe d'études sur les historiographies modernes (CRH-GEHM)
  • Alexis Fritche   agent contractuel, ministère de la Culture
  • Jean-Pascal Lanuit   président, USAC-UNSA

Il existe de nombreuses manières d'analyser l'État contemporain, mais trop d'entre elles ont tendance à essentialiser leur objet d'étude.

Pendant toute sa durée de vie – qui vraisemblablement s'achèvera avec l'année universitaire 2021-2022 – la direction d'études Histoire politique de l'administration – s'est au contraire attachée à défeuilleter L'État, L'administration. À cette fin, elle a systématiquement fait le détour par la salle des machines, là où se mettent en œuvre les fonctions essentielles de l'appareil étatique.

Le séminaire appliquera, en 2021-2022, cette manière de faire à un cas particulier, celui du ministère de la Culture au cours d'une période longue, à peu près équivalente à la durée d'une carrière administrative. Organisé en huit séances mensuelles de trois heures, elle permettra dialogue et confrontation entre chercheurs (historiens, politistes, sociologues ,…) et acteurs.

Pour changer de registre métaphorique, il s'agira de procéder à une leçon d'anatomie. À ceci près qu'ici le patient bouge encore…

Calendrier des séances

Samedi 18 septembre 2021 : Une histoire du ministère de la Culture de 1980 à 2020 ; invité : Jean-François Chougnet.

Samedi 16 octobre 2021 : Organisation(s), désorganisation ; invité : Jean-Sébastien Dupuit.

Samedi 20 novembre 2021 : Figures : ministres, cabinets, directeurs… et autres ; invités : Francine Mariani-Ducray, Emmanuel Wallon.

CETTE SEANCE EST ANNULEE, et sera vraisemblablement reportée au samedi 16 avril 2022 Samedi 11 décembre 2021 : Parlons d'argent : le ministère de la culture vu de la direction du budget ; invités : Christophe Chauffour, Philippe Josse.

Samedi 15 janvier 2022 : Un ministère de métiers : la question RH ; invités : Vincent Bouat-Ferlier, Philippe Belin.

Samedi 12 février 2022 : Territoires : déconcentration, préfets, drac, élus ; invités : Véronique Chatenay-Dolto, Marc Drouet, Nicole Klein.

Samedi 19 mars 2022 : Une histoire du syndicalisme au ministère de la culture ; invité : Jean-Marc Canon.

Samedi 16 avril 2022 : Parlons d'argent : le ministère de la culture vu de la direction du budget ; invités : Christophe Chauffour, Philippe Josse.

Samedi 14 mai 2022 : Table ronde « La culture est-elle administrable ? » : Marc Olivier Baruch, Alexis Fritche, Jean-Pascal Lanuit, Bruno Suzzarelli, Marie Villette.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

toute personne désireuse de s'inscrire au séminaire doit en informer par courriel l'organisateur : baruch@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Compte rendu


Entamé en 1997 à l’IHTP à Cachan, puis poursuivi à partir de 2003 dans plusieurs sites parisiens de l’EHESS, le séminaire d’histoire politique de l’administration piloté par Marc Olivier Baruch s'est achevé en 2021-2022 dans les locaux, fonctionnels et agréables, du Campus Condorcet. En lien avec l’activité principale de son animateur, qui exerce depuis le printemps 2018 les fonctions de secrétaire général du collège de déontologie du ministère de la culture, c’est à l’histoire récente de ce ministère qu'il a été décidé de consacrer ces ultimes séances, sous l’intitulé L'État tel qu'il est, l'exemple du ministère de la Culture, 1980-2020.

Ce séminaire a été bâti et animé conjointement avec deux professionnels du secteur : Alexis Fritche, spécialiste des questions de personnel, actuellement secrétaire général du syndicat CFDT-Culture et Jean-Pascal Lanuit, administrateur civil, à la fois chargé de mission auprès du secrétaire général du ministère de la culture et président de l'Union syndicale des administrateurs civils (USAC-UNSA), à ce titre associé directements aux importantes réformes relatives à l'encadrement supérieur de l'état.

Il ne s’est pas agi de tracer, secteur par secteur ou ministre par ministre, les grandeurs et les servitudes, les succès et les déconvenues de cette administration tout à la fois anciennement (Gobelins, Louvre, Beaux-Arts) et nouvellement (1959, 1981) apparue dans les agendas de l’action publique. Il existe un Comité d’histoire du ministère de la Culture, qui agit beaucoup et bien, et aux productions duquel on renvoie. C’est bien plutôt en prenant ce ministère comme point d’application des évolutions de l’appareil politico-administratif qu'il a été essayé d’apporter un regard historique et critique sur différents aspects de la machinerie étatique contemporaine : budget, organisation, personnel, décentralisation et déconcentration, dialogue social, articulation du politique et de l'administratif, etc.

Quel bilan tracer de ce quart de siècle passé à tenter de donner corps et place au soleil au concept d'histoire politique de l'administration, programme sur lequel j'ai été élu en 2003 à l'École des hautes études en sciences sociales ? Ce bilan est, pour reprendre la célèbre formule de Georges Marchais, « globalement positif ». Qui reprendrait les classiques de la discipline – le Trésor historique de l'état en France de Pierre Legendre (1992, mais pour une large part reprise d'un manuel universitaire publié en 1967) comme l'ouvrage programmatique proposé par Pierre Rosanvallon en 1990, L'État en France – ne pourrait que constater l'essor des études et analyses consacrées au fonctionnement de l'appareil étatique, plus toutefois du côté de la sociologie, de la science politique et de la science administrative que de l'histoire.

Dernière modification : 6 décembre 2021 15:31

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Droit et société, Histoire
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Administration Culture État et politiques publiques Sociologie politique Témoignage
Aires culturelles
France
Intervenant·e·s
  • Marc Olivier Baruch [référent·e]   directeur d'études, EHESS - administrateur civil, ministère de la Culture / Groupe d'études sur les historiographies modernes (CRH-GEHM)
  • Alexis Fritche   agent contractuel, ministère de la Culture
  • Jean-Pascal Lanuit   président, USAC-UNSA

Il existe de nombreuses manières d'analyser l'État contemporain, mais trop d'entre elles ont tendance à essentialiser leur objet d'étude.

Pendant toute sa durée de vie – qui vraisemblablement s'achèvera avec l'année universitaire 2021-2022 – la direction d'études Histoire politique de l'administration – s'est au contraire attachée à défeuilleter L'État, L'administration. À cette fin, elle a systématiquement fait le détour par la salle des machines, là où se mettent en œuvre les fonctions essentielles de l'appareil étatique.

Le séminaire appliquera, en 2021-2022, cette manière de faire à un cas particulier, celui du ministère de la Culture au cours d'une période longue, à peu près équivalente à la durée d'une carrière administrative. Organisé en huit séances mensuelles de trois heures, elle permettra dialogue et confrontation entre chercheurs (historiens, politistes, sociologues ,…) et acteurs.

Pour changer de registre métaphorique, il s'agira de procéder à une leçon d'anatomie. À ceci près qu'ici le patient bouge encore…

Calendrier des séances

Samedi 18 septembre 2021 : Une histoire du ministère de la Culture de 1980 à 2020 ; invité : Jean-François Chougnet.

Samedi 16 octobre 2021 : Organisation(s), désorganisation ; invité : Jean-Sébastien Dupuit.

Samedi 20 novembre 2021 : Figures : ministres, cabinets, directeurs… et autres ; invités : Francine Mariani-Ducray, Emmanuel Wallon.

CETTE SEANCE EST ANNULEE, et sera vraisemblablement reportée au samedi 16 avril 2022 Samedi 11 décembre 2021 : Parlons d'argent : le ministère de la culture vu de la direction du budget ; invités : Christophe Chauffour, Philippe Josse.

Samedi 15 janvier 2022 : Un ministère de métiers : la question RH ; invités : Vincent Bouat-Ferlier, Philippe Belin.

Samedi 12 février 2022 : Territoires : déconcentration, préfets, drac, élus ; invités : Véronique Chatenay-Dolto, Marc Drouet, Nicole Klein.

Samedi 19 mars 2022 : Une histoire du syndicalisme au ministère de la culture ; invité : Jean-Marc Canon.

Samedi 16 avril 2022 : Parlons d'argent : le ministère de la culture vu de la direction du budget ; invités : Christophe Chauffour, Philippe Josse.

Samedi 14 mai 2022 : Table ronde « La culture est-elle administrable ? » : Marc Olivier Baruch, Alexis Fritche, Jean-Pascal Lanuit, Bruno Suzzarelli, Marie Villette.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

toute personne désireuse de s'inscrire au séminaire doit en informer par courriel l'organisateur : baruch@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / mensuel (indifférent), samedi 10:00-13:00
    du 18 septembre 2021 au 14 mai 2022
    Nombre de séances : 8

Entamé en 1997 à l’IHTP à Cachan, puis poursuivi à partir de 2003 dans plusieurs sites parisiens de l’EHESS, le séminaire d’histoire politique de l’administration piloté par Marc Olivier Baruch s'est achevé en 2021-2022 dans les locaux, fonctionnels et agréables, du Campus Condorcet. En lien avec l’activité principale de son animateur, qui exerce depuis le printemps 2018 les fonctions de secrétaire général du collège de déontologie du ministère de la culture, c’est à l’histoire récente de ce ministère qu'il a été décidé de consacrer ces ultimes séances, sous l’intitulé L'État tel qu'il est, l'exemple du ministère de la Culture, 1980-2020.

Ce séminaire a été bâti et animé conjointement avec deux professionnels du secteur : Alexis Fritche, spécialiste des questions de personnel, actuellement secrétaire général du syndicat CFDT-Culture et Jean-Pascal Lanuit, administrateur civil, à la fois chargé de mission auprès du secrétaire général du ministère de la culture et président de l'Union syndicale des administrateurs civils (USAC-UNSA), à ce titre associé directements aux importantes réformes relatives à l'encadrement supérieur de l'état.

Il ne s’est pas agi de tracer, secteur par secteur ou ministre par ministre, les grandeurs et les servitudes, les succès et les déconvenues de cette administration tout à la fois anciennement (Gobelins, Louvre, Beaux-Arts) et nouvellement (1959, 1981) apparue dans les agendas de l’action publique. Il existe un Comité d’histoire du ministère de la Culture, qui agit beaucoup et bien, et aux productions duquel on renvoie. C’est bien plutôt en prenant ce ministère comme point d’application des évolutions de l’appareil politico-administratif qu'il a été essayé d’apporter un regard historique et critique sur différents aspects de la machinerie étatique contemporaine : budget, organisation, personnel, décentralisation et déconcentration, dialogue social, articulation du politique et de l'administratif, etc.

Quel bilan tracer de ce quart de siècle passé à tenter de donner corps et place au soleil au concept d'histoire politique de l'administration, programme sur lequel j'ai été élu en 2003 à l'École des hautes études en sciences sociales ? Ce bilan est, pour reprendre la célèbre formule de Georges Marchais, « globalement positif ». Qui reprendrait les classiques de la discipline – le Trésor historique de l'état en France de Pierre Legendre (1992, mais pour une large part reprise d'un manuel universitaire publié en 1967) comme l'ouvrage programmatique proposé par Pierre Rosanvallon en 1990, L'État en France – ne pourrait que constater l'essor des études et analyses consacrées au fonctionnement de l'appareil étatique, plus toutefois du côté de la sociologie, de la science politique et de la science administrative que de l'histoire.