Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE229 - Reconfigurations médiatiques et numériques en contextes oppressifs


Lieu et planning


  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A515
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 15:00-17:00
    du 22 octobre 2021 au 10 juin 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 17 mai 2022 16:10

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Journalisme Numérique Politique Pragmatisme Sociologie politique
Aires culturelles
Russie
Intervenant·e·s
  • Françoise Daucé [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)

Ce séminaire de recherche et de lecture est consacré à la reconfiguration des espaces médiatiques et numériques en situation de contrainte politique. Dans ces contextes, comment prendre la parole dans la sphère publique ?  Comment enquêter et donner à voir les problèmes collectifs dans des formes acceptables ? Pour répondre à ces questions, le séminaire porte d’abord sur l'encadrement du débat politique à l'épreuve de régulations institutionnelles, économiques et numériques à la fois multiples et distribuées. Le séminaire porte ensuite sur les reconfigurations de l’activité médiatique, empruntant des angles et des objets détournés pour faire surgir les problèmes communs. L’approche adoptée est fondée sur une conception large et ouverte des pratiques journalistiques, faisant place à l'ensemble des acteurs et des publics concernés par la parole médiatique. A partir d’enquêtes de terrain, de lectures et de sources numériques, le séminaire s’intéresse à la façon dont les journalistes en contexte contraint contournent les épreuves, élaborent des arts de dire et investiguent hors des cadres imposés. Le séminaire s’appuie notamment sur les reconfigurations médiatiques observées en Russie et dans l’espace postsoviétique depuis la fin de l’URSS mais est ouvert à la comparaison avec d’autres contextes oppressifs.

Vendredi 22 octobre 2021 : Séance introductive.

  • "Les indésirables". Les journalistes face au stigmate des "agents de l'étranger" en Russie contemporaine

Vendredi 26 novembre 2021

  • "Les indésirables" II. Les journalistes face au stigmate des "agents de l'étranger" en Russie contemporaine

Vendredi 10 décembre 2021

  • Quantifier l’injustice, objectiver la critique. Les enjeux politiques du journalisme de données en Russie

Vendredi 14 janvier 2022

  • Ivan Chupin (maître de conférences en science politique à l'Université Versailles-Saint Quentin en Yvelines, membre du Laboratoire "Professions, institutions, temporalités" / PRINTEMPS). Les transformations du journalisme d’investigation en Russie

Vendredi 28 janvier 2022

Vendredi 11 février 2022

Vendredi 11 mars 2022

Vendredi 25 mars 2022

Vendredi 8 avril 2022

Vendredi 22 avril 2022

Vendredi 13 mai 2022 (salle AS1_23, 54 bd Raspail 75006 Paris)

Vendredi 10 juin 2022 (salle 2.11, GED, campus de Condorcet)


Master


  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter Françoise Daucé

Direction de travaux des étudiants

contacter Françoise Daucé

Réception des candidats

contacter Françoise Daucé

Pré-requis
-

Compte rendu


Le séminaire avait pour objectif de faire avancer la réflexion sur les multiples emprises pesant sur l'espace public en Russie à l'ère numérique. Plusieurs séances du séminaire ont ainsi été consacrées aux contraintes et aux formes de l'emprise sur le travail des journalistes. Dans une perspective actualisant la notion de stigmate, la réflexion a d'abord porté sur le réemploi des formes du passé pour porter le discrédit à l'ère numérique. Les premières séances du séminaire ont été consacrées à la catégorie d'« agent de l'étranger », apparue en Russie en 2012 et appliquée aux médias et aux journalistes à partir de 2017 et à sa dissémination sur l'internet russe. À partir de février 2022, ce programme de réflexion sur les emprises a été brutalement actualisé par le déclenchement de la guerre engagée par la Russie contre l'Ukraine. Plusieurs séances ont tenté de faire sens, dans l'urgence, du brutal renforcement de la censure sur les médias. La réflexion a porté sur le verrouillage du réseau de contraintes s'appuyant sur la distribution de la coercition entre de multiples acteurs (institutionnels, économiques, techniques...). Ilya Kiria (professeur au Haut-Collège d'économie de Moscou) a apporté son témoignage sur l'encadrement de l'espace public russe. Aleksander Lutsenko (postdoctorant, LIER) a présenté une communication sur la transformation des médias économiques. En regard des contraintes, le séminaire a permis de s'interroger sur les déprises possibles s'élaborant en regard des multiples contrôles encadrant l'espace médiatique. Sur cet aspect, l'analyse a porté sur le développement du journalisme d'investigation (à partir des travaux présentés par Ivan Chupin (maître de conférences à UVSQ) et sur l'usage des données numériques (notamment de l'open data) au service de l'enquête et du journalisme de données. Plusieurs intervenants ont apporté leur contribution à ces réflexions, notamment Anna Tikhomirova (doctorante au CERCEC), sur la numérisation des médias radiophoniques, et Olga Dovbysh (postdoctorante au Centre Aleksanteri à Helsinki) sur l'émergence de publics critiques dans les médias collaboratifs en ligne. L'ensemble du séminaire a permis de réfléchir aux processus d'emprise et de déprise sur l'espace public numérique, de la paix à la guerre, en Russie et au-delà.

Publications
  • Avec Alain Blum, Marc Elie et Isabelle Ohayon, L'âge soviétique : Une traversée de l'Empire russe au monde postsoviétique. A. Colin, 2021.
  • « Quand la politique devient un stigmate. "Agents de l'étranger", "extrémistes" et "indésirables" en Russie et au-delà », dans Regards sur l’Eurasie. L’année politique 2021. Étude du CERI, n°261-262, 2022.
  • « Comment la "zone grise" a recouvert la Russie », AOC, mars 2022.
  • Avec Benjamin Loveluck, « Shaping online news recommendations in Russia: the Yandex.News controversies », Russian Analytical Digest, 2022.
  • Avec Kathy Rousselet, Entretien avec Elena Zdravomyslova, « Il nous fallait déconstruire l’idéologie de l’égalité entre les sexes ». Revue d'Études Comparatives Est-Ouest, Presses Universitaires de France, 2022, 2021/2, n° 2, p.23-42. ⟨10.3917/receo1.522.0023⟩
  • Avec Ioulia Shukan, Kathy Rousselet, Anne Madelain, Cécile Jouhanneau, « Introduction – Les traces de 1991 », Revue d'Études Comparatives Est-Ouest, Presses Universitaires de France, 2022, 2021/2, n° 2, p.9-21. ⟨10.3917/receo1.522.0009⟩
  • Avec Sabina Loriga, « Face à la guerre en Ukraine », Passés Futurs, 2022.
  • Recension de l’ouvrage de Ioana Cirstocea, « La fin de la femme rouge ? Fabriques transnationales du genre après la chute du Mur (2019) », Sociologie du travail, vol. 63, n°4, octobre-décembre 2021.

Dernière modification : 17 mai 2022 16:10

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Journalisme Numérique Politique Pragmatisme Sociologie politique
Aires culturelles
Russie
Intervenant·e·s
  • Françoise Daucé [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)

Ce séminaire de recherche et de lecture est consacré à la reconfiguration des espaces médiatiques et numériques en situation de contrainte politique. Dans ces contextes, comment prendre la parole dans la sphère publique ?  Comment enquêter et donner à voir les problèmes collectifs dans des formes acceptables ? Pour répondre à ces questions, le séminaire porte d’abord sur l'encadrement du débat politique à l'épreuve de régulations institutionnelles, économiques et numériques à la fois multiples et distribuées. Le séminaire porte ensuite sur les reconfigurations de l’activité médiatique, empruntant des angles et des objets détournés pour faire surgir les problèmes communs. L’approche adoptée est fondée sur une conception large et ouverte des pratiques journalistiques, faisant place à l'ensemble des acteurs et des publics concernés par la parole médiatique. A partir d’enquêtes de terrain, de lectures et de sources numériques, le séminaire s’intéresse à la façon dont les journalistes en contexte contraint contournent les épreuves, élaborent des arts de dire et investiguent hors des cadres imposés. Le séminaire s’appuie notamment sur les reconfigurations médiatiques observées en Russie et dans l’espace postsoviétique depuis la fin de l’URSS mais est ouvert à la comparaison avec d’autres contextes oppressifs.

Vendredi 22 octobre 2021 : Séance introductive.

  • "Les indésirables". Les journalistes face au stigmate des "agents de l'étranger" en Russie contemporaine

Vendredi 26 novembre 2021

  • "Les indésirables" II. Les journalistes face au stigmate des "agents de l'étranger" en Russie contemporaine

Vendredi 10 décembre 2021

  • Quantifier l’injustice, objectiver la critique. Les enjeux politiques du journalisme de données en Russie

Vendredi 14 janvier 2022

  • Ivan Chupin (maître de conférences en science politique à l'Université Versailles-Saint Quentin en Yvelines, membre du Laboratoire "Professions, institutions, temporalités" / PRINTEMPS). Les transformations du journalisme d’investigation en Russie

Vendredi 28 janvier 2022

Vendredi 11 février 2022

Vendredi 11 mars 2022

Vendredi 25 mars 2022

Vendredi 8 avril 2022

Vendredi 22 avril 2022

Vendredi 13 mai 2022 (salle AS1_23, 54 bd Raspail 75006 Paris)

Vendredi 10 juin 2022 (salle 2.11, GED, campus de Condorcet)

  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter Françoise Daucé

Direction de travaux des étudiants

contacter Françoise Daucé

Réception des candidats

contacter Françoise Daucé

Pré-requis
-
  • Bâtiment EHESS-Condorcet
    Salle A515
    EHESS, 2 cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 15:00-17:00
    du 22 octobre 2021 au 10 juin 2022
    Nombre de séances : 12

Le séminaire avait pour objectif de faire avancer la réflexion sur les multiples emprises pesant sur l'espace public en Russie à l'ère numérique. Plusieurs séances du séminaire ont ainsi été consacrées aux contraintes et aux formes de l'emprise sur le travail des journalistes. Dans une perspective actualisant la notion de stigmate, la réflexion a d'abord porté sur le réemploi des formes du passé pour porter le discrédit à l'ère numérique. Les premières séances du séminaire ont été consacrées à la catégorie d'« agent de l'étranger », apparue en Russie en 2012 et appliquée aux médias et aux journalistes à partir de 2017 et à sa dissémination sur l'internet russe. À partir de février 2022, ce programme de réflexion sur les emprises a été brutalement actualisé par le déclenchement de la guerre engagée par la Russie contre l'Ukraine. Plusieurs séances ont tenté de faire sens, dans l'urgence, du brutal renforcement de la censure sur les médias. La réflexion a porté sur le verrouillage du réseau de contraintes s'appuyant sur la distribution de la coercition entre de multiples acteurs (institutionnels, économiques, techniques...). Ilya Kiria (professeur au Haut-Collège d'économie de Moscou) a apporté son témoignage sur l'encadrement de l'espace public russe. Aleksander Lutsenko (postdoctorant, LIER) a présenté une communication sur la transformation des médias économiques. En regard des contraintes, le séminaire a permis de s'interroger sur les déprises possibles s'élaborant en regard des multiples contrôles encadrant l'espace médiatique. Sur cet aspect, l'analyse a porté sur le développement du journalisme d'investigation (à partir des travaux présentés par Ivan Chupin (maître de conférences à UVSQ) et sur l'usage des données numériques (notamment de l'open data) au service de l'enquête et du journalisme de données. Plusieurs intervenants ont apporté leur contribution à ces réflexions, notamment Anna Tikhomirova (doctorante au CERCEC), sur la numérisation des médias radiophoniques, et Olga Dovbysh (postdoctorante au Centre Aleksanteri à Helsinki) sur l'émergence de publics critiques dans les médias collaboratifs en ligne. L'ensemble du séminaire a permis de réfléchir aux processus d'emprise et de déprise sur l'espace public numérique, de la paix à la guerre, en Russie et au-delà.

Publications
  • Avec Alain Blum, Marc Elie et Isabelle Ohayon, L'âge soviétique : Une traversée de l'Empire russe au monde postsoviétique. A. Colin, 2021.
  • « Quand la politique devient un stigmate. "Agents de l'étranger", "extrémistes" et "indésirables" en Russie et au-delà », dans Regards sur l’Eurasie. L’année politique 2021. Étude du CERI, n°261-262, 2022.
  • « Comment la "zone grise" a recouvert la Russie », AOC, mars 2022.
  • Avec Benjamin Loveluck, « Shaping online news recommendations in Russia: the Yandex.News controversies », Russian Analytical Digest, 2022.
  • Avec Kathy Rousselet, Entretien avec Elena Zdravomyslova, « Il nous fallait déconstruire l’idéologie de l’égalité entre les sexes ». Revue d'Études Comparatives Est-Ouest, Presses Universitaires de France, 2022, 2021/2, n° 2, p.23-42. ⟨10.3917/receo1.522.0023⟩
  • Avec Ioulia Shukan, Kathy Rousselet, Anne Madelain, Cécile Jouhanneau, « Introduction – Les traces de 1991 », Revue d'Études Comparatives Est-Ouest, Presses Universitaires de France, 2022, 2021/2, n° 2, p.9-21. ⟨10.3917/receo1.522.0009⟩
  • Avec Sabina Loriga, « Face à la guerre en Ukraine », Passés Futurs, 2022.
  • Recension de l’ouvrage de Ioana Cirstocea, « La fin de la femme rouge ? Fabriques transnationales du genre après la chute du Mur (2019) », Sociologie du travail, vol. 63, n°4, octobre-décembre 2021.