UE227 - Anthropologie historique des sociétés du Maghreb à l’époque moderne (XVIe-XIXe siècle)


Planning


  • Vieille-Charité
    Centre de la Vieille-Charité, salle A, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

    mercredi 5 janvier 2022, 10:00-13:00
    mercredi 19 janvier 2022, 10:00-13:00
    mercredi 2 mars 2022, 10:00-13:00
    mercredi 16 mars 2022, 10:00-13:00
    mercredi 30 mars 2022, 10:00-13:00
    mercredi 27 avril 2022, 10:00-13:00
    mercredi 11 mai 2022, 10:00-13:00
    mercredi 25 mai 2022, 10:00-13:00


Description


Dernière modification : 4 octobre 2021 21:02

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archives Coloniales (études) Écriture Espace social Histoire
Aires culturelles
Maghreb Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • Isabelle Grangaud [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Centre Norbert-Elias (CNE)

Travaillée par deux champs de recherche aujourd’hui en plein essor, celui des études ottomanes et celui du colonial, l’histoire du Maghreb d’époque moderne peine à sortir des marges dans lesquelles l’un et l’autre l’ont confinée. Ce séminaire entreprend plutôt de poser la focale sur cette région et ce passé, c’est-à-dire de mettre les sociétés du Maghreb de cette époque au centre de l’analyse et de la comparaison. Un tel recentrage permet d’exhumer des expériences historiques originales que les traditions historiographiques avaient recouvertes. En bousculant ainsi des cadres analytiques trop vite érigés, il invite au renouvellement des questionnaires de la recherche maghrébine et de son champ historiographique, en particulier quant aux formes – étatiques et non étatiques – du politique saisies dans les épaisseurs du social.

L’anthropologie historique du politique poursuivie ici, à distance d’une histoire institutionnelle, éclaire les dynamiques et les logiques d’institutions sociales qui sont mises en lumière par l’attention portée aux pratiques saisies en situation et dans les termes de leurs manifestations. Elle s’attache (plutôt que de les présupposer) à en reconstituer les contextes et les langages qui en explicitent la portée et les enjeux. Cette approche situe ainsi les sources – leur histoire et l’à propos de leur élaboration ou de leurs usages – au cœur du dispositif de la recherche. Considérées comme des productions sociales à part entière, inscrites de plain-pied dans les contextes historiques qui les ont vu naître, les sources sont abordées comme le véritable terrain anthropologique de l’observation et de l’analyse.

Cette année nous nous concentrerons sur le dossier constitué par la longue histoire d’un fonds d’archive particulier, le fonds ottoman d’Algérie, qui forme aujourd’hui la source principale des études modernistes de la province ottomane d’Alger. L’anthropologie historique du politique ainsi conduite entend interroger, aux sources des archives, ce que les archives d’aujourd’hui sont aux mobilisations sociales du passé et en quoi cette considération transforme le sens et la lecture des matériaux historiques. Attentif à rendre compte de la recherche en train de se faire, le séminaire prendra la forme d’un atelier mettant à disposition des étudiants les matériaux de la recherche (leur traduction le cas échéant) et les éléments méthodologiques et épistémologiques mobilisés pour leur abord. Ce séminaire, au-delà du champ de recherche qu’il parcourt, propose, à partir d’objets historiquement situés, de réfléchir aux opérations historiques intimées par la lecture des sources et les processus de contextualisation d’une anthropologie historique pragmatique.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Recherches comparatives en anthropologie, histoire et sociologie [Marseille] – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 0 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
isabelle.grangaud@gmail.com isabelle.grangaud@ehess.fr
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

Isabelle Grangaud : isabelle.grangaud@gmail.com, isabelle.grangaud@ehess.fr

Pré-requis
-

Dernière modification : 4 octobre 2021 21:02

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie historique, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archives Coloniales (études) Écriture Espace social Histoire
Aires culturelles
Maghreb Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • Isabelle Grangaud [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Centre Norbert-Elias (CNE)

Travaillée par deux champs de recherche aujourd’hui en plein essor, celui des études ottomanes et celui du colonial, l’histoire du Maghreb d’époque moderne peine à sortir des marges dans lesquelles l’un et l’autre l’ont confinée. Ce séminaire entreprend plutôt de poser la focale sur cette région et ce passé, c’est-à-dire de mettre les sociétés du Maghreb de cette époque au centre de l’analyse et de la comparaison. Un tel recentrage permet d’exhumer des expériences historiques originales que les traditions historiographiques avaient recouvertes. En bousculant ainsi des cadres analytiques trop vite érigés, il invite au renouvellement des questionnaires de la recherche maghrébine et de son champ historiographique, en particulier quant aux formes – étatiques et non étatiques – du politique saisies dans les épaisseurs du social.

L’anthropologie historique du politique poursuivie ici, à distance d’une histoire institutionnelle, éclaire les dynamiques et les logiques d’institutions sociales qui sont mises en lumière par l’attention portée aux pratiques saisies en situation et dans les termes de leurs manifestations. Elle s’attache (plutôt que de les présupposer) à en reconstituer les contextes et les langages qui en explicitent la portée et les enjeux. Cette approche situe ainsi les sources – leur histoire et l’à propos de leur élaboration ou de leurs usages – au cœur du dispositif de la recherche. Considérées comme des productions sociales à part entière, inscrites de plain-pied dans les contextes historiques qui les ont vu naître, les sources sont abordées comme le véritable terrain anthropologique de l’observation et de l’analyse.

Cette année nous nous concentrerons sur le dossier constitué par la longue histoire d’un fonds d’archive particulier, le fonds ottoman d’Algérie, qui forme aujourd’hui la source principale des études modernistes de la province ottomane d’Alger. L’anthropologie historique du politique ainsi conduite entend interroger, aux sources des archives, ce que les archives d’aujourd’hui sont aux mobilisations sociales du passé et en quoi cette considération transforme le sens et la lecture des matériaux historiques. Attentif à rendre compte de la recherche en train de se faire, le séminaire prendra la forme d’un atelier mettant à disposition des étudiants les matériaux de la recherche (leur traduction le cas échéant) et les éléments méthodologiques et épistémologiques mobilisés pour leur abord. Ce séminaire, au-delà du champ de recherche qu’il parcourt, propose, à partir d’objets historiquement situés, de réfléchir aux opérations historiques intimées par la lecture des sources et les processus de contextualisation d’une anthropologie historique pragmatique.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Recherches comparatives en anthropologie, histoire et sociologie [Marseille] – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 0 ECTS
    MCC – autre
Contacts additionnels
isabelle.grangaud@gmail.com isabelle.grangaud@ehess.fr
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

Isabelle Grangaud : isabelle.grangaud@gmail.com, isabelle.grangaud@ehess.fr

Pré-requis
-
  • Vieille-Charité
    Centre de la Vieille-Charité, salle A, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

    mercredi 5 janvier 2022, 10:00-13:00
    mercredi 19 janvier 2022, 10:00-13:00
    mercredi 2 mars 2022, 10:00-13:00
    mercredi 16 mars 2022, 10:00-13:00
    mercredi 30 mars 2022, 10:00-13:00
    mercredi 27 avril 2022, 10:00-13:00
    mercredi 11 mai 2022, 10:00-13:00
    mercredi 25 mai 2022, 10:00-13:00