Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE213 - Acteurs et institutions ordinaires face à la persécution des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le cas de Paris et des villes européennes


Lieu et planning


  • Autre lieu Paris
    Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l'Asnier 75004 Paris
    annuel / mensuel (2e), vendredi 14:00-18:00
    du 14 janvier 2022 au 10 juin 2022
    Nombre de séances : 6


Description


Dernière modification : 28 septembre 2022 07:52

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Administration Discrimination Dynamiques sociales
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Laurent Joly [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Groupe de recherches en histoire sociale du politique (CRH-RHiSoP)
  • Isabelle Backouche   directrice d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)

Poursuivant les travaux de l’atelier « Connus à cette adresse. Villes et dynamiques sociales des persécutions antijuives en Europe (1936-1948) », ce séminaire est animé par Isabelle Backouche (EHESS-CRH), Sarah Gensburger (CNRS/ISP), Karen Taïeb (reponsable des archives du Mémorial de la Shoah), Laurent Joly (EHESS-CRH) et Éric Le Bourhis (INaLCO-CREE). Il a pour objectif de renouveler l’histoire sociale de la persécution des juifs en France et en Europe durant la Seconde Guerre mondiale. Fondé sur des questionnements issus de l’histoire des persécutions, et partant d’enquêtes archivistiques approfondies, il met à l’épreuve différentes approches et méthodes relevant de la microhistoire, de l’histoire urbaine ou de la science politique.

Séminaire de travaux en cours, privilégiant le terrain parisien, mais ne se limitant pas à celui-ci, il sera un lieu de discussions qui porteront plus particulièrement sur les nouveaux matériaux mobilisés par la recherche : les archives ordinaires de l’État, c’est-à-dire produites non par des institutions spécialisées dans la persécution mais inscrivant celle-ci dans des configurations (sociales et administratives) plus larges.

Les étudiant·es de master et de doctorat sont les bienvenu·es et les modalités de validation sont arrêtées avec les organisateurs du séminaire.

Vendredi 14 janvier 2022 : Paris, 12 décembre 1941 : la rafle dite des « notables »

  • Laurent Joly, « Entre politique de représailles et “solution finale de la question juive” : logiques et déroulement de la rafle du 12 décembre 1941 »
  • Karen Taieb, « La liste manquante… Qui étaient les 743 ? »
  • Anne Sinclair, « Un “notable” parmi d’autres : Léonce Schwartz (1878-1945) »

Vendredi 11 février 2022 : Le retour des Juifs parisiens : ressources et obstacles

  • Zoé Grumberg, « Les Juifs communistes et la lutte pour la réintégration des Juifs dans la vie productive et démocratique de la France après la Seconde Guerre mondiale : un répertoire d'action spécifique ? »
  • Maël Le Noc, « (Ré)habiter son quartier après la persécution : une approche spatiale de l'après-Shoah dans les quartiers Arts-et-Métiers et Enfants-Rouges (3e
  • Hilary Handin, « Réintégrer son appartement locatif. Conflits judiciaires et populaires dans le 10e arrondissement, 1944-1946 »

Vendredi 11 mars 2022 : Les lieux de la persécution

  • Johanna Lehr, « Le Dépôt de la préfecture de police : plaque tournante de la persécution des Juifs à Paris sous l’Occupation »
  • L. Joly, « Les lieux de la rafle des 16 et 17 juillet 1942 : les centres de regroupement et les journées du Vélodrome d’Hiver »

Vendredi 8 avril 2022 : Les lieux du retour

  • Constance Pâris de la Bollardière et Malena Chinski, « Le 9 rue Guy-Patin, un espace de vie et de reconstruction de la culture yiddish à Paris (1947-1950) »
  • Alexandre Doulut, « L’hôtel Lutétia à travers les témoignages »

Vendredi 13 mai 2022 : Déclinaisons autour de la dépossession

  • Cyril Grange, « Spoliation et restitution : quelques exemples à partir des familles de la place des États-Unis »
  • Isabelle Backouche et Éric Le Bourhis, « Réquisitions et spoliations. Des mots et des pratiques administratives de la persécution. »

La séance du 2 juin se déroulera en salle 3.09, au centre des colloques, Campus Condorcet

Vendredi 10 juin 2022 : Insalubrité et persécution : des quartiers en sursis


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Écrit mettant en valeur la méthodologie de la recherche personnelle
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Écrit mettant en valeur la méthodologie du travail personnel

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

le séminaire se tiendra au Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy L'Asnier, 75004 Paris. Toute personne désireuse d'y participer devra prendre contact avec l'un des organisateurs.

Direction de travaux des étudiants

prendre rendez vous par courriel.

Réception des candidats

prendre rendez vous par courriel.

Pré-requis
-

Compte rendu


Poursuivant les travaux de l’atelier « Connus à cette adresse. Villes et dynamiques sociales des persécutions antijuives en Europe (1936-1948) », le séminaire animé par Isabelle Backouche, Sarah Gensburger, Laurent Joly et Éric Le Bourhis, a été accueilli cette année par le Mémorial de la Shoah.

Ayant pour objectif d’aborder la persécution des Juifs en France et en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, il a privilégié l’histoire sociale en alternant les présentations de chercheurs confirmés et de chercheurs en cours de formation. La dimension atelier est centrale en donnant une grande importance aux discussions collectives autour de l’usage des sources, et pas uniquement celles qui ont été produites par les administrations en charge de la persécution.

Le séminaire était articulé autour de moments particuliers (la rafle dite des « notables » ; le retour des Juifs après la fin de la guerre), de lieux (ceux de la persécution, ceux de la prise en charge au moment du retour), et il a également abordé la porosité entre plusieurs dynamiques contemporaines de la persécution (réquisitions et spoliations ; aménagements urbains et persécution).

Dernière modification : 28 septembre 2022 07:52

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Administration Discrimination Dynamiques sociales
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Laurent Joly [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Groupe de recherches en histoire sociale du politique (CRH-RHiSoP)
  • Isabelle Backouche   directrice d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)

Poursuivant les travaux de l’atelier « Connus à cette adresse. Villes et dynamiques sociales des persécutions antijuives en Europe (1936-1948) », ce séminaire est animé par Isabelle Backouche (EHESS-CRH), Sarah Gensburger (CNRS/ISP), Karen Taïeb (reponsable des archives du Mémorial de la Shoah), Laurent Joly (EHESS-CRH) et Éric Le Bourhis (INaLCO-CREE). Il a pour objectif de renouveler l’histoire sociale de la persécution des juifs en France et en Europe durant la Seconde Guerre mondiale. Fondé sur des questionnements issus de l’histoire des persécutions, et partant d’enquêtes archivistiques approfondies, il met à l’épreuve différentes approches et méthodes relevant de la microhistoire, de l’histoire urbaine ou de la science politique.

Séminaire de travaux en cours, privilégiant le terrain parisien, mais ne se limitant pas à celui-ci, il sera un lieu de discussions qui porteront plus particulièrement sur les nouveaux matériaux mobilisés par la recherche : les archives ordinaires de l’État, c’est-à-dire produites non par des institutions spécialisées dans la persécution mais inscrivant celle-ci dans des configurations (sociales et administratives) plus larges.

Les étudiant·es de master et de doctorat sont les bienvenu·es et les modalités de validation sont arrêtées avec les organisateurs du séminaire.

Vendredi 14 janvier 2022 : Paris, 12 décembre 1941 : la rafle dite des « notables »

  • Laurent Joly, « Entre politique de représailles et “solution finale de la question juive” : logiques et déroulement de la rafle du 12 décembre 1941 »
  • Karen Taieb, « La liste manquante… Qui étaient les 743 ? »
  • Anne Sinclair, « Un “notable” parmi d’autres : Léonce Schwartz (1878-1945) »

Vendredi 11 février 2022 : Le retour des Juifs parisiens : ressources et obstacles

  • Zoé Grumberg, « Les Juifs communistes et la lutte pour la réintégration des Juifs dans la vie productive et démocratique de la France après la Seconde Guerre mondiale : un répertoire d'action spécifique ? »
  • Maël Le Noc, « (Ré)habiter son quartier après la persécution : une approche spatiale de l'après-Shoah dans les quartiers Arts-et-Métiers et Enfants-Rouges (3e
  • Hilary Handin, « Réintégrer son appartement locatif. Conflits judiciaires et populaires dans le 10e arrondissement, 1944-1946 »

Vendredi 11 mars 2022 : Les lieux de la persécution

  • Johanna Lehr, « Le Dépôt de la préfecture de police : plaque tournante de la persécution des Juifs à Paris sous l’Occupation »
  • L. Joly, « Les lieux de la rafle des 16 et 17 juillet 1942 : les centres de regroupement et les journées du Vélodrome d’Hiver »

Vendredi 8 avril 2022 : Les lieux du retour

  • Constance Pâris de la Bollardière et Malena Chinski, « Le 9 rue Guy-Patin, un espace de vie et de reconstruction de la culture yiddish à Paris (1947-1950) »
  • Alexandre Doulut, « L’hôtel Lutétia à travers les témoignages »

Vendredi 13 mai 2022 : Déclinaisons autour de la dépossession

  • Cyril Grange, « Spoliation et restitution : quelques exemples à partir des familles de la place des États-Unis »
  • Isabelle Backouche et Éric Le Bourhis, « Réquisitions et spoliations. Des mots et des pratiques administratives de la persécution. »

La séance du 2 juin se déroulera en salle 3.09, au centre des colloques, Campus Condorcet

Vendredi 10 juin 2022 : Insalubrité et persécution : des quartiers en sursis

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Écrit mettant en valeur la méthodologie de la recherche personnelle
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Écrit mettant en valeur la méthodologie du travail personnel
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

le séminaire se tiendra au Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy L'Asnier, 75004 Paris. Toute personne désireuse d'y participer devra prendre contact avec l'un des organisateurs.

Direction de travaux des étudiants

prendre rendez vous par courriel.

Réception des candidats

prendre rendez vous par courriel.

Pré-requis
-
  • Autre lieu Paris
    Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l'Asnier 75004 Paris
    annuel / mensuel (2e), vendredi 14:00-18:00
    du 14 janvier 2022 au 10 juin 2022
    Nombre de séances : 6

Poursuivant les travaux de l’atelier « Connus à cette adresse. Villes et dynamiques sociales des persécutions antijuives en Europe (1936-1948) », le séminaire animé par Isabelle Backouche, Sarah Gensburger, Laurent Joly et Éric Le Bourhis, a été accueilli cette année par le Mémorial de la Shoah.

Ayant pour objectif d’aborder la persécution des Juifs en France et en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, il a privilégié l’histoire sociale en alternant les présentations de chercheurs confirmés et de chercheurs en cours de formation. La dimension atelier est centrale en donnant une grande importance aux discussions collectives autour de l’usage des sources, et pas uniquement celles qui ont été produites par les administrations en charge de la persécution.

Le séminaire était articulé autour de moments particuliers (la rafle dite des « notables » ; le retour des Juifs après la fin de la guerre), de lieux (ceux de la persécution, ceux de la prise en charge au moment du retour), et il a également abordé la porosité entre plusieurs dynamiques contemporaines de la persécution (réquisitions et spoliations ; aménagements urbains et persécution).