Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE209 - Musique et politique : les pouvoirs du son


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / hebdomadaire, vendredi 16:30-18:30
    du 5 novembre 2021 au 3 juin 2022
    Nombre de séances : 24


Description


Dernière modification : 17 mai 2022 14:25

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Psychologie et sciences cognitives, Signes, formes, représentations
Page web
http://cral.ehess.fr/index.php?428 
Langues
français
Mots-clés
Arts Esthétique Genre Musique Politique Sexualité
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Esteban Buch [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Le séminaire de cette année poursuivra la réflexion sur les pouvoirs du son et de la musique. En puisant dans des études de cas variées, on analysera l’insistance, à travers les genres et les contextes culturels, d’une série de formes temporelles : la répétition, la stase, le climax. Qu’il s’agisse de sexe ou de violence, de jouissance ou de répression, d’expérience du beau ou du sublime, ces formes temporelles caractérisent autant les phénomènes sonores, y compris les représentations musicales, que le vécu des individus, qu’ils influencent au moyen d’une pragmatique des émotions. Du point de vue théorique, il s’agit d’articuler les approches sociohistoriques de fait musical avec les apports des sciences cognitives sur la perception sonore et le plaisir. Du point de vue méthodologique, l’enjeu est d’intégrer l’analyse musicale et les Sound Studies dans la boîte à outils des sciences sociales. Du point de vue pratique, le séminaire encourage les débats et la participation des étudiants, qui le valident lors d’une journée d’études en fin d’année. 

La séance du 3 juin se déroulera en salle 0.017, au bâtiment recherche Sud, Campus Condorcet

 


Master


  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Formes et objets (M1) – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Musique (M2) – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques

le séminaire peut être suivi et validé de manière semestrielle.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous par courriel : buch@ehess.fr

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel : buch@ehess.fr

Pré-requis

aucun.


Compte rendu


En 2021-2022 nous avons poursuivi la réflexion sur les pouvoirs de la musique et du son. Les premières séances ont été consacrées à une présentation critique de travaux classiques sur la notion de pouvoir, tour à tour philosophiques (Hobbes, Burke, Nietzsche, Foucault) et sociologiques (Dahl, Lukes, Bourdieu). Nous nous sommes tournés ensuite vers l’oratorio de Haendel Alexander’s Feast, or the Power of Musick (1736), une œuvre qui met en scène le pouvoir exercé par le musicien Timothée sur son maître Alexandre le Grand, dans un renversement spectaculaire et temporaire des hiérarchies politiques. Cette œuvre basée sur un poème de John Dryden thématise les différents registres d’action des sons musicaux sur les individus (émotions et comportements), tout en soulevant des questions d’ordre moral et politique, du moment que dans la fiction la musique conduit Alexandre et ses amis à des actes de violence, en l’occurrence la destruction du palais de Persépolis. L’historicisation de cette représentation a montré comment celle-ci s’ancre dans le contexte politique et religieux, en l’occurrence les conflits de l’Église anglicane avec les Puritains, ennemis de toute présence de la musique dans le culte. Cela nous a conduit dans les dernières séances à commencer à explorer la figure de Sainte Cécile, patronne de la Musique dans la tradition chrétienne, dont le mythe met en tension une musique festive audible (les musiciens de son mariage) et une musique pathétique inaudible (la prière muette de la sainte). Tout au long de l’année, ces interventions théoriques, analytiques et historiques ont été ponctuées par les apports des étudiante·s·s, souvent pour élargir la discussion dans le sens du contemporain et d’autres genres musicaux. L’année s’est terminée par une Journée d’Études qui a lieu au Campus Condorcet le 3 juin 2021 en format hybride, où les étudiant·e·s ont présenté oralement leurs travaux de validation écrits. 

Publications
  • Avec Abel Gilbert, Escuchar Malvinas. Sonidos y músicas de la guerra, Buenos Aires, Gourmet Musical, 2022, 298 p.
  • Musique et sexualité, dossier de la revue Transposition. Musique et sciences sociales n°9, sous la dir. d'E. Buch et Violeta Nigro Giunta, 2021.
  • « The Apolitical Politics of Classical Music: The Mozarteum Argentino under the Dictatorship of 1976–1983 », Latin American Research Review, 56/2, 2021, p. 484-499.

 

 

Dernière modification : 17 mai 2022 14:25

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Psychologie et sciences cognitives, Signes, formes, représentations
Page web
http://cral.ehess.fr/index.php?428 
Langues
français
Mots-clés
Arts Esthétique Genre Musique Politique Sexualité
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Esteban Buch [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Le séminaire de cette année poursuivra la réflexion sur les pouvoirs du son et de la musique. En puisant dans des études de cas variées, on analysera l’insistance, à travers les genres et les contextes culturels, d’une série de formes temporelles : la répétition, la stase, le climax. Qu’il s’agisse de sexe ou de violence, de jouissance ou de répression, d’expérience du beau ou du sublime, ces formes temporelles caractérisent autant les phénomènes sonores, y compris les représentations musicales, que le vécu des individus, qu’ils influencent au moyen d’une pragmatique des émotions. Du point de vue théorique, il s’agit d’articuler les approches sociohistoriques de fait musical avec les apports des sciences cognitives sur la perception sonore et le plaisir. Du point de vue méthodologique, l’enjeu est d’intégrer l’analyse musicale et les Sound Studies dans la boîte à outils des sciences sociales. Du point de vue pratique, le séminaire encourage les débats et la participation des étudiants, qui le valident lors d’une journée d’études en fin d’année. 

La séance du 3 juin se déroulera en salle 0.017, au bâtiment recherche Sud, Campus Condorcet

 

  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Formes et objets (M1) – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Musique (M2) – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – exposé oral
Contacts additionnels
-
Labels
EUR Gender and Sexuality Studies
Informations pratiques

le séminaire peut être suivi et validé de manière semestrielle.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous par courriel : buch@ehess.fr

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel : buch@ehess.fr

Pré-requis

aucun.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / hebdomadaire, vendredi 16:30-18:30
    du 5 novembre 2021 au 3 juin 2022
    Nombre de séances : 24

En 2021-2022 nous avons poursuivi la réflexion sur les pouvoirs de la musique et du son. Les premières séances ont été consacrées à une présentation critique de travaux classiques sur la notion de pouvoir, tour à tour philosophiques (Hobbes, Burke, Nietzsche, Foucault) et sociologiques (Dahl, Lukes, Bourdieu). Nous nous sommes tournés ensuite vers l’oratorio de Haendel Alexander’s Feast, or the Power of Musick (1736), une œuvre qui met en scène le pouvoir exercé par le musicien Timothée sur son maître Alexandre le Grand, dans un renversement spectaculaire et temporaire des hiérarchies politiques. Cette œuvre basée sur un poème de John Dryden thématise les différents registres d’action des sons musicaux sur les individus (émotions et comportements), tout en soulevant des questions d’ordre moral et politique, du moment que dans la fiction la musique conduit Alexandre et ses amis à des actes de violence, en l’occurrence la destruction du palais de Persépolis. L’historicisation de cette représentation a montré comment celle-ci s’ancre dans le contexte politique et religieux, en l’occurrence les conflits de l’Église anglicane avec les Puritains, ennemis de toute présence de la musique dans le culte. Cela nous a conduit dans les dernières séances à commencer à explorer la figure de Sainte Cécile, patronne de la Musique dans la tradition chrétienne, dont le mythe met en tension une musique festive audible (les musiciens de son mariage) et une musique pathétique inaudible (la prière muette de la sainte). Tout au long de l’année, ces interventions théoriques, analytiques et historiques ont été ponctuées par les apports des étudiante·s·s, souvent pour élargir la discussion dans le sens du contemporain et d’autres genres musicaux. L’année s’est terminée par une Journée d’Études qui a lieu au Campus Condorcet le 3 juin 2021 en format hybride, où les étudiant·e·s ont présenté oralement leurs travaux de validation écrits. 

Publications
  • Avec Abel Gilbert, Escuchar Malvinas. Sonidos y músicas de la guerra, Buenos Aires, Gourmet Musical, 2022, 298 p.
  • Musique et sexualité, dossier de la revue Transposition. Musique et sciences sociales n°9, sous la dir. d'E. Buch et Violeta Nigro Giunta, 2021.
  • « The Apolitical Politics of Classical Music: The Mozarteum Argentino under the Dictatorship of 1976–1983 », Latin American Research Review, 56/2, 2021, p. 484-499.