Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE180 - Foncier, villes et territoires au Brésil : histoire et historiographie. Approches régionales et perspectives transnationales


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e/5e), mardi 12:30-14:30
    du 9 novembre 2021 au 14 juin 2022
    Nombre de séances : 16


Description


Dernière modification : 17 juin 2021 11:46

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Géographie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Architecture Cartographie Coloniales (études) Démographie Esclavage Espace Géographie Histoire Humanités numériques Spatialisation, territoires Urbaines (études) Ville
Aires culturelles
Amériques
Intervenant·e·s

Le thème général de ce séminaire est l’articulation entre configurations spatiales et sociétés au Brésil, dans une perspective comparative, de longue durée, sensible aux différentes échelles ainsi qu’aux mots qui désignent les espaces et leurs occupants. Il alternera des séances consacrées aux aspects historiographiques, épistémologiques et méthodologiques et des séances thématiques. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

par courriel : claudia.damasceno@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous pris par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous pris par courriel.

Pré-requis
-

Compte rendu


Comme l’année précédente, le séminaire de cette année s’est tenu en mode hybride afin de permettre la participation de doctorants et de chercheurs établis au Brésil. Après la séance introductive, le séminaire a accueilli Mariana Dantas, Ohio University, professeure invitée à l’EHESS, pour deux séances portant sur l’histoire urbaine et sociale de l’Amérique portugaise :  « Pétitionnaires noirs et développement de la vie urbaine coloniale dans le Minas Gerais (Brésil) au XVIIIe siècle », puis « Réseaux sociaux coloniaux et les limites de la mobilité sociale des Noirs au Brésil ». Les séances suivantes ont été consacrées à la question de la genèse urbaine et des concessions foncières coloniales à travers l’exemple de Rio de Janeiro, du XVIe au XIXe siècle, avant d’aborder le XXe siècle à travers l’intervention (en visioconférence) de Rafael Soares Gonçalves (PUC-Pontificale Université Catholique de Rio de Janeiro) sur les premiers projets de régularisation et réhabilitation des favelas cariocas. Les séances de février et mars ont porté sur l’emphytéose dans les espaces ruraux et urbains du Brésil, surtout pendant l’époque coloniale, le XIXe siècle étant traité lors de l’intervention de Manuela Pedroza (Université Fédérale Fluminense), professeure invitée à l’EHESS («  La reformulation des droits de propriété foncière au lendemain de la rupture avec le royaume du Portugal : le cas des aforamentos pendant le XIXe siècle »). Le 8 mars le séminaire a accueilli la table ronde « L’accaparement de terres (landgrabbing) au Brésil : perspectives historiques et enjeux contemporains » co-organisée avec Pablo F.  Luna (Erhimor/CRH), Emma Tyrou (CEPN), Michel Merlet (Agter), autour d'une intervention portant sur l’époque coloniale (Carmen Alveal, historienne, UFRN, en distanciel), et d'une seconde présentation sur la financiarisation de l'agriculture et marché de la terre au Brésil (Sergio Pereira Leite, économiste et sociologue, UFRRJ, en présentiel).  Les séances d’avril et mai ont porté sur l’emprise foncière des municipalités, sur les communs dans les villes coloniales et sur la question de l’accès des populations aux ressources naturelles, à travers notamment l’étude de la correspondance échangée entre Lisbonne et la municipalité de Salvador de Bahia au cours du XVIIe et du XVIIIe siècle (objet d’un chapitre d’ouvrage en cours de parution au Portugal) . Les deux dernières séances de l’année ont été consacrées à la présentation des travaux des mastérants et des doctorants.

Publications
  • Avec Laura de Mello e Souza, Michel Riaudel et Antonella Romano, Le moment 1816 des sciences et des arts, Paris, Sorbonne Université Presse, 2022. 
  • Avec Alvaro Antunes et Francisco Eduardo de Andrade, Espacializando a historia : experiências e perspectivas, Belo Horizonte, Éd. Fino Traço, 2021. 
  • Avec Capucine Boidin, François-Michel Le Tourneau, Marion Magnan et Hervé Théry, La pandémie de COVID-19. Experiences Américaines, Paris, Éditions de l’IHEAL, 2022.
  • Avec  Federica Morelli « Territoire et propriété », dans Une histoire sociale du Nouveau Monde, sous la dir. de Cécile Vidal, Paris, Éd. EHESS, 2021, p. 137-168.
  • « Sur les rives et les rivages. Fondements fonciers des sociétés et des espaces urbains en Amérique portugaise », dans Les fondations de villes sur les littoraux américains : projets, expériences, adaptations, sous la dir. de Bertrand Ruymbeke et Laurent Vidal, Rennes, Les Perséides, 2021, p. 285-306.
  • « Os “tombos de terras foreiras” como objetos de estudo e como fontepara a história urbana, fundiária e social. Experimentações através do “SIG Mariana », dans Espacializando a historia : experiências e perspectivas, op. cit., p. 31-62.
  • « A ideia de « capitalidade e as rivalidades urbanas nas Minas Gerais setecentistas », dans Cidade, Sociabilidade, Patrimônio: as capitais no império português e no Brasil, sous la dir. de Maria Fernanda Bicalho et José Pessoa, Rio de Janeiro, Éd. Contracapa, 2021, p. 253-272.

Dernière modification : 17 juin 2021 11:46

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Géographie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Architecture Cartographie Coloniales (études) Démographie Esclavage Espace Géographie Histoire Humanités numériques Spatialisation, territoires Urbaines (études) Ville
Aires culturelles
Amériques
Intervenant·e·s

Le thème général de ce séminaire est l’articulation entre configurations spatiales et sociétés au Brésil, dans une perspective comparative, de longue durée, sensible aux différentes échelles ainsi qu’aux mots qui désignent les espaces et leurs occupants. Il alternera des séances consacrées aux aspects historiographiques, épistémologiques et méthodologiques et des séances thématiques. 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Territoires et développement - Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

par courriel : claudia.damasceno@ehess.fr

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous pris par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous pris par courriel.

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e/5e), mardi 12:30-14:30
    du 9 novembre 2021 au 14 juin 2022
    Nombre de séances : 16

Comme l’année précédente, le séminaire de cette année s’est tenu en mode hybride afin de permettre la participation de doctorants et de chercheurs établis au Brésil. Après la séance introductive, le séminaire a accueilli Mariana Dantas, Ohio University, professeure invitée à l’EHESS, pour deux séances portant sur l’histoire urbaine et sociale de l’Amérique portugaise :  « Pétitionnaires noirs et développement de la vie urbaine coloniale dans le Minas Gerais (Brésil) au XVIIIe siècle », puis « Réseaux sociaux coloniaux et les limites de la mobilité sociale des Noirs au Brésil ». Les séances suivantes ont été consacrées à la question de la genèse urbaine et des concessions foncières coloniales à travers l’exemple de Rio de Janeiro, du XVIe au XIXe siècle, avant d’aborder le XXe siècle à travers l’intervention (en visioconférence) de Rafael Soares Gonçalves (PUC-Pontificale Université Catholique de Rio de Janeiro) sur les premiers projets de régularisation et réhabilitation des favelas cariocas. Les séances de février et mars ont porté sur l’emphytéose dans les espaces ruraux et urbains du Brésil, surtout pendant l’époque coloniale, le XIXe siècle étant traité lors de l’intervention de Manuela Pedroza (Université Fédérale Fluminense), professeure invitée à l’EHESS («  La reformulation des droits de propriété foncière au lendemain de la rupture avec le royaume du Portugal : le cas des aforamentos pendant le XIXe siècle »). Le 8 mars le séminaire a accueilli la table ronde « L’accaparement de terres (landgrabbing) au Brésil : perspectives historiques et enjeux contemporains » co-organisée avec Pablo F.  Luna (Erhimor/CRH), Emma Tyrou (CEPN), Michel Merlet (Agter), autour d'une intervention portant sur l’époque coloniale (Carmen Alveal, historienne, UFRN, en distanciel), et d'une seconde présentation sur la financiarisation de l'agriculture et marché de la terre au Brésil (Sergio Pereira Leite, économiste et sociologue, UFRRJ, en présentiel).  Les séances d’avril et mai ont porté sur l’emprise foncière des municipalités, sur les communs dans les villes coloniales et sur la question de l’accès des populations aux ressources naturelles, à travers notamment l’étude de la correspondance échangée entre Lisbonne et la municipalité de Salvador de Bahia au cours du XVIIe et du XVIIIe siècle (objet d’un chapitre d’ouvrage en cours de parution au Portugal) . Les deux dernières séances de l’année ont été consacrées à la présentation des travaux des mastérants et des doctorants.

Publications
  • Avec Laura de Mello e Souza, Michel Riaudel et Antonella Romano, Le moment 1816 des sciences et des arts, Paris, Sorbonne Université Presse, 2022. 
  • Avec Alvaro Antunes et Francisco Eduardo de Andrade, Espacializando a historia : experiências e perspectivas, Belo Horizonte, Éd. Fino Traço, 2021. 
  • Avec Capucine Boidin, François-Michel Le Tourneau, Marion Magnan et Hervé Théry, La pandémie de COVID-19. Experiences Américaines, Paris, Éditions de l’IHEAL, 2022.
  • Avec  Federica Morelli « Territoire et propriété », dans Une histoire sociale du Nouveau Monde, sous la dir. de Cécile Vidal, Paris, Éd. EHESS, 2021, p. 137-168.
  • « Sur les rives et les rivages. Fondements fonciers des sociétés et des espaces urbains en Amérique portugaise », dans Les fondations de villes sur les littoraux américains : projets, expériences, adaptations, sous la dir. de Bertrand Ruymbeke et Laurent Vidal, Rennes, Les Perséides, 2021, p. 285-306.
  • « Os “tombos de terras foreiras” como objetos de estudo e como fontepara a história urbana, fundiária e social. Experimentações através do “SIG Mariana », dans Espacializando a historia : experiências e perspectivas, op. cit., p. 31-62.
  • « A ideia de « capitalidade e as rivalidades urbanas nas Minas Gerais setecentistas », dans Cidade, Sociabilidade, Patrimônio: as capitais no império português e no Brasil, sous la dir. de Maria Fernanda Bicalho et José Pessoa, Rio de Janeiro, Éd. Contracapa, 2021, p. 253-272.