Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE177 - Langue et pouvoir. Empire ottoman, Turquie, Europe, XIXe-XXIe siècle


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.09
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mercredi 14:30-16:30
    du 13 octobre 2021 au 26 janvier 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 20 janvier 2022 11:27

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Langues
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Administration Analyse de discours Anthropologie et linguistique Archives Circulations Communication Écriture Éducation Globalisation Langues Linguistique Nationalisme Philologie Poétique Politiques publiques Post-coloniales (études) Sociohistoire
Aires culturelles
Europe Méditerranéens (mondes) Transméditerranée Transnational/transfrontières Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Emmanuel Szurek [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC)
  • Marc Aymes   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC)

Le politique ne cesse de se préoccuper de questions linguistiques : définition, étymologie, connotation, dénomination. Et même lorsqu’il ne le fait pas, l’exercice ordinaire de l’autorité est sans relâche criblé d’opérations sur le langage et les documents qui le portent – opérations que nous qualifierons de philologiques. Le travail sur la langue et sur les significations n’est donc calfeutré dans aucune tour d’ivoire : lui-même est au pouvoir.

Centré sur l’espace turco-ottoman, ce séminaire a pour cadre d’analyse privilégié la transformation de la variété écrite du turc entre le XIXe et le XXIe siècle. L’articulation entre langue et pouvoir y sera interrogée sous deux rubriques principales :

  1. les politiques de la linguistique, soit les déterminants politiques et la portée normative de l’activité philologique ;

  2. les politiques linguistiques entendues comme actualisation de la pensée philologique (changement d’alphabet, simplification de la grammaire, « purification » du vocabulaire, politiques du nom).

Le séminaire tente, à partir de là, de faire travailler les jointures entre sciences philologiques et sciences sociales. Chaque document permet en effet un travail sur le bon usage de la langue, en même temps qu’il délimite des domaines d’exercice du pouvoir. Aussi, la normativité linguistique est ouverte aux accommodements : le gouvernement de la langue (et par la langue) implique des protagonistes inégalement légitimes.

En pratique, nous serons attachés à suivre de très près les traitements matériels que le pouvoir inflige à la langue, ainsi que les effets de celle-ci sur celui-là. Chaque séance sera ainsi consacrée à la lecture d’un petit nombre de documents, et à leur discussion contradictoire. Un travail similaire, à partir de leur propre corpus d’enquête, sera demandé aux participant·e·s du séminaire souhaitant valider cet enseignement.

13 octobre : Introduction. Langue, philologie, pouvoir / Marc Aymes et Emmanuel Szurek

20 octobre :  Cadrages. Les dimensions glossopolitiques et symboliques du Dil Bayramı / Emmanuel Szurek

27 octobre :  Lectures de thèses / Marc Aymes et Emmanuel Szurek

10 novembre : « Diglossie » / Marc Aymes

17 novembre : Altérités et récits de soi dans le nationalisme linguistique / Emmanuel Szurek

24 novembre : Langue et génocide / Bengisu Zeynep Ertuğrul (EHESS / Humboldt-Universität Berlin) et Emmanuel Szurek

1er décembre : Que fait-on avec de la poésie ? / Sarra Zaïed (EHESS)

8 décembre : séance reportée au 26 janvier 2022.

15 décembre : La chorégraphie du discours politique / Lydia Zeghmar (Université Paris Nanterre / Aix-Marseille Université)

5 janvier : Fêtes révolutionnaires : typologies et comparaisons / Tuğba Yıldırım (EHESS / Sabancı University)

12 janvier : Radiophonie / Emmanuel Szurek

19 janvier : Assimilation et contestation / Muhammed Baykal (EHESS) et Çağdaş Bilir (EHESS)

26 janvier (salle 3.08) : Les nombres et les mots. Idéologie et lexicographie / Jean-François Pérouse (Université Toulouse Jean Jaurès)


Master


  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Linguistique et écrit (M2) – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages (M1) – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le séminaire a lieu sous forme hybride : 

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Compte rendu


2021-2022 était la quatrième et avant-dernière année du séminaire. Comme auparavant, il avait pour support privilégié et pour fil conducteur la lecture de documents d’archives tirés du corpus dit des « Fêtes de la langue » dans la Turquie des années 1930. L’année antérieure avait livré des éclairages thématiques et historiographiques larges ; cette année nous nous sommes davantage concentrés sur la mise au point d’opérations d’analyse du corpus, avec pour horizon la publication de nos travaux sous la forme d’un dossier de revue.

L’idée directrice était celle de l’abécédaire. C’est ainsi qu’ont pu successivement été traitées plusieurs notions clés identifiées pour l’interprétation du corpus : calendrier, chorégraphie, clercs, culte de la personnalité, dénombrement, diglossie, génocide, poésie, prédicateurs.

Transversalement à cette démarche, le séminaire a servi à mettre en pratique certains partis pris méthodologiques : considérer, dans la perspective d’une ethnographie du travail bureaucratique, la documentation comme lieu d’inculcation d’une socialisation politique ; placer la lecture d’échantillons documentaires au centre de la discussion collective ; poser la question des modalités de leur traduction ; interroger la place du texte-source dans la publication à prévoir, et plus généralement dans l’écriture scientifique ; mettre à profit la discussion de travaux récents (lectures de thèses de doctorat notamment) afin de s’accorder sur des modes d’écriture et de démonstration.

Publications
  • Avec Nathalie Clayer et Fabio Giomi, Kemalizm: Osmanlı Sonrası Dünyada Ulusaşırı Siyaset, Istanbul, İletişim, 2022. 382 p.
  • « Yan, of, ef, viç, , is, dis, pulos, aki, zade, mahdum et bin. La réforme des noms de famille, les "non-musulmans" et la production légale de l’incertitude dans la Turquie post-génocidaire », dans La domination politique en Turquie. Une analyse relationnelle du régime politique turc, sous la dir. de Işıl Erdinç et Benjamin Gourisse, Paris, Karthala, 2022, p. 65-92.
  • « Années 1930. L’invention de la "langue-soleil" », L’Histoire, Hors-Série « Les Turcs et leurs empires », n° 96, juillet 2022.
  • « Kemalizm’i Ulusaşırı bir Bağlama Oturtmak: Dolaylı Bir Yansıtma İlişkisi », dans Kemalizm: Osmanlı Sonrası Dünyada Ulusaşırı Siyaset, op. cit., p. 11-52.
  • « Avrupa’dan Ötürü Hasta Adam: Kemalist Bilimin Ulusaşırı Tarihi », dans Kemalizm: Osmanlı Sonrası Dünyada Ulusaşırı Siyaset, op. cit., p. 291-337.

Dernière modification : 20 janvier 2022 11:27

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Langues
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Administration Analyse de discours Anthropologie et linguistique Archives Circulations Communication Écriture Éducation Globalisation Langues Linguistique Nationalisme Philologie Poétique Politiques publiques Post-coloniales (études) Sociohistoire
Aires culturelles
Europe Méditerranéens (mondes) Transméditerranée Transnational/transfrontières Turc (domaine)
Intervenant·e·s
  • Emmanuel Szurek [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC)
  • Marc Aymes   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC)

Le politique ne cesse de se préoccuper de questions linguistiques : définition, étymologie, connotation, dénomination. Et même lorsqu’il ne le fait pas, l’exercice ordinaire de l’autorité est sans relâche criblé d’opérations sur le langage et les documents qui le portent – opérations que nous qualifierons de philologiques. Le travail sur la langue et sur les significations n’est donc calfeutré dans aucune tour d’ivoire : lui-même est au pouvoir.

Centré sur l’espace turco-ottoman, ce séminaire a pour cadre d’analyse privilégié la transformation de la variété écrite du turc entre le XIXe et le XXIe siècle. L’articulation entre langue et pouvoir y sera interrogée sous deux rubriques principales :

  1. les politiques de la linguistique, soit les déterminants politiques et la portée normative de l’activité philologique ;

  2. les politiques linguistiques entendues comme actualisation de la pensée philologique (changement d’alphabet, simplification de la grammaire, « purification » du vocabulaire, politiques du nom).

Le séminaire tente, à partir de là, de faire travailler les jointures entre sciences philologiques et sciences sociales. Chaque document permet en effet un travail sur le bon usage de la langue, en même temps qu’il délimite des domaines d’exercice du pouvoir. Aussi, la normativité linguistique est ouverte aux accommodements : le gouvernement de la langue (et par la langue) implique des protagonistes inégalement légitimes.

En pratique, nous serons attachés à suivre de très près les traitements matériels que le pouvoir inflige à la langue, ainsi que les effets de celle-ci sur celui-là. Chaque séance sera ainsi consacrée à la lecture d’un petit nombre de documents, et à leur discussion contradictoire. Un travail similaire, à partir de leur propre corpus d’enquête, sera demandé aux participant·e·s du séminaire souhaitant valider cet enseignement.

13 octobre : Introduction. Langue, philologie, pouvoir / Marc Aymes et Emmanuel Szurek

20 octobre :  Cadrages. Les dimensions glossopolitiques et symboliques du Dil Bayramı / Emmanuel Szurek

27 octobre :  Lectures de thèses / Marc Aymes et Emmanuel Szurek

10 novembre : « Diglossie » / Marc Aymes

17 novembre : Altérités et récits de soi dans le nationalisme linguistique / Emmanuel Szurek

24 novembre : Langue et génocide / Bengisu Zeynep Ertuğrul (EHESS / Humboldt-Universität Berlin) et Emmanuel Szurek

1er décembre : Que fait-on avec de la poésie ? / Sarra Zaïed (EHESS)

8 décembre : séance reportée au 26 janvier 2022.

15 décembre : La chorégraphie du discours politique / Lydia Zeghmar (Université Paris Nanterre / Aix-Marseille Université)

5 janvier : Fêtes révolutionnaires : typologies et comparaisons / Tuğba Yıldırım (EHESS / Sabancı University)

12 janvier : Radiophonie / Emmanuel Szurek

19 janvier : Assimilation et contestation / Muhammed Baykal (EHESS) et Çağdaş Bilir (EHESS)

26 janvier (salle 3.08) : Les nombres et les mots. Idéologie et lexicographie / Jean-François Pérouse (Université Toulouse Jean Jaurès)

  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Linguistique et écrit (M2) – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Pratiques, discours et usages (M1) – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le séminaire a lieu sous forme hybride : 

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.09
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, mercredi 14:30-16:30
    du 13 octobre 2021 au 26 janvier 2022
    Nombre de séances : 12

2021-2022 était la quatrième et avant-dernière année du séminaire. Comme auparavant, il avait pour support privilégié et pour fil conducteur la lecture de documents d’archives tirés du corpus dit des « Fêtes de la langue » dans la Turquie des années 1930. L’année antérieure avait livré des éclairages thématiques et historiographiques larges ; cette année nous nous sommes davantage concentrés sur la mise au point d’opérations d’analyse du corpus, avec pour horizon la publication de nos travaux sous la forme d’un dossier de revue.

L’idée directrice était celle de l’abécédaire. C’est ainsi qu’ont pu successivement été traitées plusieurs notions clés identifiées pour l’interprétation du corpus : calendrier, chorégraphie, clercs, culte de la personnalité, dénombrement, diglossie, génocide, poésie, prédicateurs.

Transversalement à cette démarche, le séminaire a servi à mettre en pratique certains partis pris méthodologiques : considérer, dans la perspective d’une ethnographie du travail bureaucratique, la documentation comme lieu d’inculcation d’une socialisation politique ; placer la lecture d’échantillons documentaires au centre de la discussion collective ; poser la question des modalités de leur traduction ; interroger la place du texte-source dans la publication à prévoir, et plus généralement dans l’écriture scientifique ; mettre à profit la discussion de travaux récents (lectures de thèses de doctorat notamment) afin de s’accorder sur des modes d’écriture et de démonstration.

Publications
  • Avec Nathalie Clayer et Fabio Giomi, Kemalizm: Osmanlı Sonrası Dünyada Ulusaşırı Siyaset, Istanbul, İletişim, 2022. 382 p.
  • « Yan, of, ef, viç, , is, dis, pulos, aki, zade, mahdum et bin. La réforme des noms de famille, les "non-musulmans" et la production légale de l’incertitude dans la Turquie post-génocidaire », dans La domination politique en Turquie. Une analyse relationnelle du régime politique turc, sous la dir. de Işıl Erdinç et Benjamin Gourisse, Paris, Karthala, 2022, p. 65-92.
  • « Années 1930. L’invention de la "langue-soleil" », L’Histoire, Hors-Série « Les Turcs et leurs empires », n° 96, juillet 2022.
  • « Kemalizm’i Ulusaşırı bir Bağlama Oturtmak: Dolaylı Bir Yansıtma İlişkisi », dans Kemalizm: Osmanlı Sonrası Dünyada Ulusaşırı Siyaset, op. cit., p. 11-52.
  • « Avrupa’dan Ötürü Hasta Adam: Kemalist Bilimin Ulusaşırı Tarihi », dans Kemalizm: Osmanlı Sonrası Dünyada Ulusaşırı Siyaset, op. cit., p. 291-337.