Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2022-2023.

UE125 - Initiation à l'histoire allemande moderne 1 : présentation et historiographie


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.08
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, jeudi 16:30-18:30
    du 28 octobre 2021 au 17 février 2022
    Nombre de séances : 12


Description


Dernière modification : 5 juillet 2021 17:39

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Droit, normes et société Empire Histoire Institutions Religieux (sciences sociales du) Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Allemandes (études)
Intervenant·e·s
  • Christophe Duhamelle [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Groupe de recherches en histoire sociale du politique (CRH-RHiSoP)

Proposé principalement en direction des étudiants de master, ce séminaire a pour objectif d’offrir une présentation de l’histoire de l’Allemagne à l’époque moderne non par le biais de certaines de ses parties (la Prusse, l’Autriche, la Bavière…) mais en mettant en valeur ce qui faisait tenir l’ensemble : les structures du Saint-Empire romain germanique. Ce corps politique complexe (un « monstre », selon l’expression de Pufendorf, au regard des catégories de la science politique du temps) a bénéficié ces dernières décennies d’un fort regain de faveur historiographique. On connaît donc beaucoup mieux ses institutions et son fonctionnement. Les études s’élargissent en outre désormais vers la culture du politique, les structures communicationnelles, l’analyse spatiale, la coexistence religieuse – ouvrant ainsi de nouvelles perspectives comparatives qui permettent non seulement de mieux comprendre l’Empire, mais aussi de relativiser les modèles dominant l’histoire européenne, celui de « l’État moderne » par exemple, ou encore celui de la « territorialité ».

Le séminaire présente les principaux éléments historiques et historiographiques. Il est conçu de manière complémentaire avec le séminaire « Initiation à l’histoire allemande moderne 2 : méthodologie et paléographie » du second semestre. Les étudiants sont donc invités (sans obligation) à suivre les deux unités d’enseignement. L’assistance au séminaire ne requiert pas de connaissances préalables particulières. Elle est également ouverte aux étudiants qui ne parlent pas l’allemand.

Calendrier des séances :

  • Jeudi 28 octobre 2021
  • Jeudi 4 novembre 2021
  • Jeudi 18 novembre 2021
  • Jeudi 9 décembre 2021
  • Jeudi 16 décembre 2021
  • Jeudi 6 janvier 2022
  • Jeudi 13 janvier 2022
  • Jeudi 20 janvier 2022
  • Jeudi 27 janvier 2022
  • Jeudi 3 février 2022
  • Jeudi 10 février 2022
  • Jeudi 17 février 2022

Master


  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignant.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Compte rendu


Cet enseignement à destination des étudiants de master, conçu de manière complémentaire avec le séminaire « Initiation à l’histoire allemande moderne 2 : méthodologie et paléographie » du second semestre, a renoué en 2021-2022 avec le « présentiel ». Il a pourtant conservé de sa période « en distanciel » la place plus importante accordée aux supports iconographiques et cartographiques. L’UE a pour objectif d’offrir une présentation de l’histoire de l’Allemagne à l’époque moderne non par le biais de certaines de ses parties (la Prusse, l’Autriche, la Bavière…) mais en mettant en valeur ce qui faisait tenir l’ensemble : les structures du Saint-Empire romain germanique. Ce corps politique complexe (un « monstre », selon l’expression de Pufendorf, au regard des catégories de la science politique du temps) a bénéficié ces dernières décennies d’un fort regain de faveur historiographique. On connaît donc beaucoup mieux ses institutions et son fonctionnement. Les études s’élargissent en outre désormais vers la culture du politique, les structures communicationnelles, l’analyse spatiale, la coexistence religieuse – ouvrant ainsi de nouvelles perspectives comparatives qui permettent non seulement de mieux comprendre l’Empire, mais aussi de relativiser les modèles dominant l’histoire européenne, celui de « l’État moderne » par exemple, ou encore celui de la « territorialité ». Toutes les séances ont été présentées par l’enseignant référent. Après trois séances introductives destinées à se familiariser avec la géographie et les particularités du Saint-Empire ainsi qu’avec les évolutions de son historiographie, la suite a proposé un coup de projecteur sur les institutions et les rituels d’Empire, la relation de cet empire « romain » à Rome, la justice et le droit dans l’Empire, les cadres de la coexistence confessionnelle, l’exemple des calendriers, et enfin les noblesses dans l’Empire.

Publications

(présentés avec le compte rendu de l'UE 14)

Dernière modification : 5 juillet 2021 17:39

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Droit, normes et société Empire Histoire Institutions Religieux (sciences sociales du) Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Allemandes (études)
Intervenant·e·s
  • Christophe Duhamelle [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Groupe de recherches en histoire sociale du politique (CRH-RHiSoP)

Proposé principalement en direction des étudiants de master, ce séminaire a pour objectif d’offrir une présentation de l’histoire de l’Allemagne à l’époque moderne non par le biais de certaines de ses parties (la Prusse, l’Autriche, la Bavière…) mais en mettant en valeur ce qui faisait tenir l’ensemble : les structures du Saint-Empire romain germanique. Ce corps politique complexe (un « monstre », selon l’expression de Pufendorf, au regard des catégories de la science politique du temps) a bénéficié ces dernières décennies d’un fort regain de faveur historiographique. On connaît donc beaucoup mieux ses institutions et son fonctionnement. Les études s’élargissent en outre désormais vers la culture du politique, les structures communicationnelles, l’analyse spatiale, la coexistence religieuse – ouvrant ainsi de nouvelles perspectives comparatives qui permettent non seulement de mieux comprendre l’Empire, mais aussi de relativiser les modèles dominant l’histoire européenne, celui de « l’État moderne » par exemple, ou encore celui de la « territorialité ».

Le séminaire présente les principaux éléments historiques et historiographiques. Il est conçu de manière complémentaire avec le séminaire « Initiation à l’histoire allemande moderne 2 : méthodologie et paléographie » du second semestre. Les étudiants sont donc invités (sans obligation) à suivre les deux unités d’enseignement. L’assistance au séminaire ne requiert pas de connaissances préalables particulières. Elle est également ouverte aux étudiants qui ne parlent pas l’allemand.

Calendrier des séances :

  • Jeudi 28 octobre 2021
  • Jeudi 4 novembre 2021
  • Jeudi 18 novembre 2021
  • Jeudi 9 décembre 2021
  • Jeudi 16 décembre 2021
  • Jeudi 6 janvier 2022
  • Jeudi 13 janvier 2022
  • Jeudi 20 janvier 2022
  • Jeudi 27 janvier 2022
  • Jeudi 3 février 2022
  • Jeudi 10 février 2022
  • Jeudi 17 février 2022
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignant.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.08
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, jeudi 16:30-18:30
    du 28 octobre 2021 au 17 février 2022
    Nombre de séances : 12

Cet enseignement à destination des étudiants de master, conçu de manière complémentaire avec le séminaire « Initiation à l’histoire allemande moderne 2 : méthodologie et paléographie » du second semestre, a renoué en 2021-2022 avec le « présentiel ». Il a pourtant conservé de sa période « en distanciel » la place plus importante accordée aux supports iconographiques et cartographiques. L’UE a pour objectif d’offrir une présentation de l’histoire de l’Allemagne à l’époque moderne non par le biais de certaines de ses parties (la Prusse, l’Autriche, la Bavière…) mais en mettant en valeur ce qui faisait tenir l’ensemble : les structures du Saint-Empire romain germanique. Ce corps politique complexe (un « monstre », selon l’expression de Pufendorf, au regard des catégories de la science politique du temps) a bénéficié ces dernières décennies d’un fort regain de faveur historiographique. On connaît donc beaucoup mieux ses institutions et son fonctionnement. Les études s’élargissent en outre désormais vers la culture du politique, les structures communicationnelles, l’analyse spatiale, la coexistence religieuse – ouvrant ainsi de nouvelles perspectives comparatives qui permettent non seulement de mieux comprendre l’Empire, mais aussi de relativiser les modèles dominant l’histoire européenne, celui de « l’État moderne » par exemple, ou encore celui de la « territorialité ». Toutes les séances ont été présentées par l’enseignant référent. Après trois séances introductives destinées à se familiariser avec la géographie et les particularités du Saint-Empire ainsi qu’avec les évolutions de son historiographie, la suite a proposé un coup de projecteur sur les institutions et les rituels d’Empire, la relation de cet empire « romain » à Rome, la justice et le droit dans l’Empire, les cadres de la coexistence confessionnelle, l’exemple des calendriers, et enfin les noblesses dans l’Empire.

Publications

(présentés avec le compte rendu de l'UE 14)