UE999 - Écritures du passé. Littérature et histoire : méthodes, théories, terrains


Planning


  • 105 bd Raspail
    105 bd Raspail 75006 Paris

    1er et 3e mardis, 17:00-20:00 (salle 7), du 3 novembre 2020 au 1er juin 2021

    2e et 4e mardis, 17:00-20:00 (salle 8), du 10 novembre 2020 au 8 juin 2021


Description


Dernière modification : 7 avril 2021 19:50

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Signes, formes, représentations
Page web
http://grihl.ehess.fr 
Langues
français
Mots-clés
Action Écriture Fiction Histoire Histoire culturelle Histoire du livre Historiographie Littérature Mémoire Pratiques Savoirs Témoignage Temps/temporalité Textes
Aires culturelles
Europe France
Intervenant·e·s
  • Dinah Ribard [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)
  • Christian Jouhaud   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche (émérite), CNRS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)
  • Judith Lyon-Caen   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)

Séminaire du GRIHL, cet enseignement est organisé en partenariat avec l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Il est co-animé avec Alain Cantillon et Sophie Houdard (EA 174, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3), et avec Nicolas Schapira (Université Paris-Nanterre), Alain Viala (Oxford University), Laurence Giavarini (Université de Bourgogne) et Mathilde Bombart (Université Jean Moulin Lyon 3).

Dans ce séminaire, nous nous efforçons de proposer des outils, des méthodes, des cas, des situations, des dispositifs, des terrains, pour penser le fait littéraire comme fait de l'histoire, tout en portant un regard critique sur ses historiographies. La perspective est résolument interdisciplinaire : la marque identitaire du séminaire est de réunir des historiens et des littéraires autour d'objets et de problématiques définis en commun. La chronologie est ouverte et large, entre Renaissance et XXIe siècle ; les questionnements élaborés à partir des écrits de l’époque moderne servent aussi à interroger et reconfigurer l’approche d’écrits et de phénomènes plus contemporains.

Quelques séances sont réservées à des invités qui déploient leurs objets propres dans le cadre intellectuel des problématiques partagées. En outre, des ateliers de lecture de textes actuels, historiographiques ou théoriques, sont proposés en rapport avec l'avancée ou les incertitudes des travaux en cours.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujet à déterminer avec les enseignants
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujet à déterminer avec les enseignants
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Littératures – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujets à déterminer avec les enseignants
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Linguistique et écrit – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujets à déterminer avec les enseignants

Renseignements


Contacts additionnels
csoudan@ehess.fr
Informations pratiques

par courriel auprès des enseignants ou de Cécile Soudan.

Direction de travaux des étudiants

prendre rendez-vous avec Dinah Ribard par courriel

Réception des candidats

contacter Dinah Ribard, Christian Jouhaud ou Judith Lyon-Caen par courriel.

Pré-requis
-

Dernière modification : 7 avril 2021 19:50

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Signes, formes, représentations
Page web
http://grihl.ehess.fr 
Langues
français
Mots-clés
Action Écriture Fiction Histoire Histoire culturelle Histoire du livre Historiographie Littérature Mémoire Pratiques Savoirs Témoignage Temps/temporalité Textes
Aires culturelles
Europe France
Intervenant·e·s
  • Dinah Ribard [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)
  • Christian Jouhaud   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche (émérite), CNRS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)
  • Judith Lyon-Caen   directrice d'études, EHESS / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (CRH-GRIHL)

Séminaire du GRIHL, cet enseignement est organisé en partenariat avec l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Il est co-animé avec Alain Cantillon et Sophie Houdard (EA 174, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3), et avec Nicolas Schapira (Université Paris-Nanterre), Alain Viala (Oxford University), Laurence Giavarini (Université de Bourgogne) et Mathilde Bombart (Université Jean Moulin Lyon 3).

Dans ce séminaire, nous nous efforçons de proposer des outils, des méthodes, des cas, des situations, des dispositifs, des terrains, pour penser le fait littéraire comme fait de l'histoire, tout en portant un regard critique sur ses historiographies. La perspective est résolument interdisciplinaire : la marque identitaire du séminaire est de réunir des historiens et des littéraires autour d'objets et de problématiques définis en commun. La chronologie est ouverte et large, entre Renaissance et XXIe siècle ; les questionnements élaborés à partir des écrits de l’époque moderne servent aussi à interroger et reconfigurer l’approche d’écrits et de phénomènes plus contemporains.

Quelques séances sont réservées à des invités qui déploient leurs objets propres dans le cadre intellectuel des problématiques partagées. En outre, des ateliers de lecture de textes actuels, historiographiques ou théoriques, sont proposés en rapport avec l'avancée ou les incertitudes des travaux en cours.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujet à déterminer avec les enseignants
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujet à déterminer avec les enseignants
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Littératures – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujets à déterminer avec les enseignants
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Linguistique et écrit – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – sujets à déterminer avec les enseignants
Contacts additionnels
csoudan@ehess.fr
Informations pratiques

par courriel auprès des enseignants ou de Cécile Soudan.

Direction de travaux des étudiants

prendre rendez-vous avec Dinah Ribard par courriel

Réception des candidats

contacter Dinah Ribard, Christian Jouhaud ou Judith Lyon-Caen par courriel.

Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    105 bd Raspail 75006 Paris

    1er et 3e mardis, 17:00-20:00 (salle 7), du 3 novembre 2020 au 1er juin 2021

    2e et 4e mardis, 17:00-20:00 (salle 8), du 10 novembre 2020 au 8 juin 2021

Pour s’adapter à la situation d’enseignement à distance, le choix a été fait, en 2020-2021, de proposer une série de séances destinées à présenter, à discuter, à éprouver différentes manières d’aborder l’histoire du littéraire : le rôle, les usages, les enjeux, la présence des objets et des pratiques littéraires dans le temps, leur emprise sur d’autres formes d’écriture et, par là, sur les processus sociaux et sur l’événementialité politique ; les fonctionnements de la transmission littéraire comme historiographie, entre époque moderne et époque contemporaine. Cette année particulière comme chaque année, le séminaire a accueilli des invités dont les recherches entrent en dialogue avec ces perspectives, certains venus pour la première fois (Adrien Aracil, doctorant en histoire à Sorbonne Université, sur les politiques du langage des huguenots du premier XVIIe siècle ; Karin Kukkonen, professeur de littérature comparée à l’Université d’Oslo, sur les pratiques d’écriture collaborative de Melle de La Force et de Madeleine de Scudéry), d’autres pour nourrir ou reprendre une discussion en cours (Stephanie Bung, professeur de littérature française à l’Université de Duisburg-Essen, sur la micro-politique du recueil à la fin du XVIIe siècle ; Eric Méchoulan, professeur au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, sur ce que dit à l’histoire du fait littéraire une robe portée par Michelle Obama ; Kate Tunstall, professeur de littérature française à Oxford, sur les écritures de l’attentat du 5 janvier 1757 ; Pierre-Antoine Fabre sur L’histoire du grand et admirable Royaume d’Antangil, 1616). Après une séance d’introduction assurée par trois doctorants qui ont proposé un retour sur les méthodologies et les questions travaillées en séminaire les années précédentes, les membres du Groupe de recherches interdisciplinaires sur l’histoire du littéraire ont abordé des thématiques (les usages de la censure et ceux de la contrefaçon, les savoirs policiers du littéraire, les écritures carcérales, les processus de littérarisation, les jeux entre écriture de circonstance et écriture littéraire, l’image écrite, le voir écrit) et présenté des études de cas (les pratiques du livre d’un homme politique du tournant du XVIIe siècle, le cardinal du Perron, et d’un historien, espion, faussaire et auteur d’ouvrages pieux du tournant du XVIIIe, Saint-Réal ; le travail de l’événement dans l’écriture d’Yves Bonnefoy ; les écrits de et sur le faux roi Sébastien de Portugal dit « de Venise », entre 1598 et 1603, et ceux du miracle de la Sainte-Epine, en 1656 ; les usages de la poésie dans une trajectoire sociale menée entre Paris et la Lorraine ducale au XVIIIe siècle et dans la gestion par Musset de ses difficultés à publier ; les archives Saint-Simon ; brevets, guides et littérature du panorama au XIXe siècle) qui permettaient de poser des questions de méthode et de formuler des propositions théoriques. Une séance a été consacrée à une double lecture, historienne et littéraire, d’une nouvelle de Balzac sur les traumatismes de l’histoire, Adieu ; une autre, à deux voix également, à un projet éducatif, philosophique et politique du temps de Richelieu. Deux autres ont ressaisi une question d’histoire des idées ou des représentations (de la noblesse à l’époque moderne) à la lumière d’une histoire de la présence des livres (traduits, publiés, republiés) sur ces questions en Europe occidentale et une question d’histoire des pratiques savantes (la compilation) à la lumière de celle des législations européennes sur la publication par extraits au XVIIIe siècle. Une séance sur les écritures de la chanson au XXe siècle a été assurée par Alain Viala, dont le décès subit, en juin 2021, plonge le Groupe dans le deuil.

Publications

Christian Jouhaud :

-          Je vous prends sans vert, Choix des textes, préface et notes de Christian Jouhaud, Presses Universitaires de Paris Nanterre, 2020.

-          - « Histoire de l’échec d’une Vie : ni paradis des saints ni panthéon pour Michel de Marillac (1563-1632) », dans Panthéons de la Renaissance, Représentation des grands hommes et mythologie du temps présent (Italie/Europe, 1300-1700), Ecole Française de Rome, 2021.

-          - « Fictions de Lascaux », dans Nicolas Adell, Agnès Fine et Claudine Vassas (dir.), Daniel Fabre, l’arpenteur des écarts , Actes du colloque de Toulouse, 20-22 février 2017, Editions de la Maison ds Sicences de l'Homme, p. 295-307. (https://books.openedition.org/editionsmsh/34760#tex), 2021.

-          « Historien-romancier qui n’écrit pas de romans », dans Historiens et romanciers, Dominique Le Page et Philippe Poirrier [dir.], Territoires contemporains - nouvelle série [en ligne], 18 juin 2020, n° 12, URL : http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/publications/historiens-et-romanciers/Christian-Jouhaud.html

Judith Lyon-Caen :

-          « Littérature. Méfaits du livre et de la lecture sur les imaginations sensibles », dans Béatrice Delaurenti et Thomas Le Roux (dir.), De la contagion, Paris, Ed. Vendémiaire, 2020, p. 193-200.

-          « Raconter la Shoah : 40 ans d’écrits personnels dans Le Monde juif », Revue d’Histoire de la Shoah, 2020/1 (N° 211), p. 13-30. DOI : 10.3917/rhsho.211.0013. URL : https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2020-1-page-13.htm

-          « « Ce que la révolution doit à la littérature » : une polémique de 1848 », avec Rebecca Powers, Fabula / Les colloques, 1848 et la littérature [mai 2021], URL : http://www.fabula.org/colloques/document6983.php   

-          « L’un part, l’autre reste… Itinéraires parisiens de deux historiens survivants de la Shoah (1947-1953) », avec Aurélia Kalisky, Archives Juives, 2021/1 (Vol. 54), p. 89-115. DOI : 10.3917/aj1.541.0089. URL : https://www.cairn.info/revue-archives-juives-2021-1-page-89.htm

-          « Revenir dans la maison Balzac : Jean Cayrol 1950 », dans Balzac politico, a cura di Cristina Cassina, Pisa, Edizioni EST, 2021, p 187-200.

Dinah Ribard :

-          « Ecriture. La ressemblance entre textes comme objet d’histoire » dans Béatrice Delaurenti, Thomas Le Roux (dir.), De la contagion, Paris, Vendémiaire, 2020 p. 117-123 ; Traduction anglaise “Writing. Textual Resemblance as a Historical Object” dans B. Delaurenti, Th. Le Roux (eds), Cultures of Contagion, Cambridge (Mass.)/London, The MIT Press, 2021, p. 321-326

-          « Poète ouvrier, poète inspiré. Les Chevilles de Maître Adam, Menuisier de Nevers », Littératures classiques, 2020/2, n° 102, 2020, p. 105-117

-          -« Professions de foi ouvrières », Fabula / Les colloques, 1848 et la littérature [mai 2021], URL : http://www.fabula.org/colloques/document7048.php

-          « Experts, fous, escrocs. Comprendre la politique au temps de Louis XIV » dans Marion Brétéché et Héloïse Hermant (dir.), Parole d’experts. Une histoire sociale du politique (XVIe-XVIIIe siècle), Rennes, PUR, 2021, p. 201-214