UE992 - Anthropologie et histoire des activités extractives

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais espagnol français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie historique Capitalisme Classes sociales Cosmologie Développement Dynamiques sociales Environnement Imaginaire Industrie Inégalités Institutions Mouvements sociaux Politique Socio-économie Sociologie politique Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Amérique du Nord Amérique du Sud Amériques

Depuis une perspective pluriscalaire et pluridisciplinaire, ce séminaire se propose de réfléchir à plusieurs thématiques liées aux activités humaines d’extraction des ressources dites naturelles et, plus généralement, d’exploitation des milieux de vie. Ces activités comprennent l’extraction de minéraux, de gaz ou d’hydrocarbures logés sous terre, tout comme l’exploitation agricole intensive des sols ou la construction de grandes infrastructures (pipelines, barrages) qui produisent une modification substantielle du milieu et des modes de vie.
Toutes ces activités d’extraction permettent tout d’abord d’interroger ce qui fait ressource selon les époques : du caoutchouc au guano, et du salpêtre à l’or. De quels processus sociaux et historiques les ressources sont-elles les révélatrices ? Qu’est-ce que leurs formes d’exploitation et de commercialisation révèlent des rapports à la technique, aux institutions et au milieu ? Que nous apprennent les imaginaires tels que la conquête du désert, le mythe d’El Dorado, la “conquête” de l’Amazonie - qui les accompagnent et les légitiment ?
 Qu’elles soient industrielles ou artisanales, à grande ou à petite échelle, les activités extractives participent de la construction de nouvelles territorialités, de processus d'ethnogenèse et de mobilisation sociale, de nouvelles formes d’organisation sociale tout comme du travail, et plus généralement d’une reconfiguration des rapports entre différents acteurs – sociétés locales, institutions (locales, nationales et internationales), industries extractives – et leur milieu de vie et/ou d'activité.
L’objectif de ce séminaire sera d’explorer tous ces phénomènes, à partir de cas d’étude concrets et de méthodes de recherche ethnographiques et historiques. Dans une optique comparatiste, il abordera différentes formes d’extraction des ressources dans les Amériques, ainsi que dans d’autres aires géographiques où des phénomènes analogues sont observables. Il s’agira également d'interagir, depuis différents terrains de recherche, avec certains concepts-clés qui caractérisent actuellement les débats, en sciences humaines et sociales, sur les activités extractives : extractivisme, colonisation marchande, systèmes socio-écologiques, « gouvernance » des ressources, cosmopolitique, conflits ontologiques, peuples autochtones, etc.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

  • Nicolas Ellison [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)
  • Kyra Grieco   ATER, Université Toulouse-Jean Jaurès / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)
  • Carmen Salazar-Soler   directrice de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous auprès des interventants (enseignants coordinateurs).

Pré-requis
-
  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_23
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (1re), jeudi 11:00-13:00
    du 5 novembre 2020 au 3 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Nicolas Ellison [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)
  • Kyra Grieco   ATER, Université Toulouse-Jean Jaurès / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)
  • Carmen Salazar-Soler   directrice de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les mondes Américains (MONDA-CERMA)

Planning


  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_23
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (1re), jeudi 11:00-13:00
    du 5 novembre 2020 au 3 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais espagnol français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie historique Capitalisme Classes sociales Cosmologie Développement Dynamiques sociales Environnement Imaginaire Industrie Inégalités Institutions Mouvements sociaux Politique Socio-économie Sociologie politique Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Amérique du Nord Amérique du Sud Amériques

Depuis une perspective pluriscalaire et pluridisciplinaire, ce séminaire se propose de réfléchir à plusieurs thématiques liées aux activités humaines d’extraction des ressources dites naturelles et, plus généralement, d’exploitation des milieux de vie. Ces activités comprennent l’extraction de minéraux, de gaz ou d’hydrocarbures logés sous terre, tout comme l’exploitation agricole intensive des sols ou la construction de grandes infrastructures (pipelines, barrages) qui produisent une modification substantielle du milieu et des modes de vie.
Toutes ces activités d’extraction permettent tout d’abord d’interroger ce qui fait ressource selon les époques : du caoutchouc au guano, et du salpêtre à l’or. De quels processus sociaux et historiques les ressources sont-elles les révélatrices ? Qu’est-ce que leurs formes d’exploitation et de commercialisation révèlent des rapports à la technique, aux institutions et au milieu ? Que nous apprennent les imaginaires tels que la conquête du désert, le mythe d’El Dorado, la “conquête” de l’Amazonie - qui les accompagnent et les légitiment ?
 Qu’elles soient industrielles ou artisanales, à grande ou à petite échelle, les activités extractives participent de la construction de nouvelles territorialités, de processus d'ethnogenèse et de mobilisation sociale, de nouvelles formes d’organisation sociale tout comme du travail, et plus généralement d’une reconfiguration des rapports entre différents acteurs – sociétés locales, institutions (locales, nationales et internationales), industries extractives – et leur milieu de vie et/ou d'activité.
L’objectif de ce séminaire sera d’explorer tous ces phénomènes, à partir de cas d’étude concrets et de méthodes de recherche ethnographiques et historiques. Dans une optique comparatiste, il abordera différentes formes d’extraction des ressources dans les Amériques, ainsi que dans d’autres aires géographiques où des phénomènes analogues sont observables. Il s’agira également d'interagir, depuis différents terrains de recherche, avec certains concepts-clés qui caractérisent actuellement les débats, en sciences humaines et sociales, sur les activités extractives : extractivisme, colonisation marchande, systèmes socio-écologiques, « gouvernance » des ressources, cosmopolitique, conflits ontologiques, peuples autochtones, etc.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous auprès des interventants (enseignants coordinateurs).

Pré-requis
-