UE883 - Devenirs terrestres

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Environnement Histoire environnementale Milieu Mouvements sociaux Philosophie Politique Vivant
Aires culturelles
-

Après des siècles de modernisation sans merci, faut-il encore « être modernes » ou bien devenir terrestres ? Bien que trop duale, la tension entre globalisateurs modernes et terrestres est devenue une boussole politique, existentielle et théorique majeure, que le séminaire se propose d’explorer en rassemblant notamment les auteures et auteurs de la revue Terrestres, Revue des Livres des Idées et des Écologies. Qu’est ce que devenir terrestres ? Quelles histoires et quels récits faire des dérèglements en cours ? Quels sont les contours de la condition terrestre ? Que devient le politique au-delà de sa constitution moderne quand le socius exclusivement humain n’en est plus le lieu hégémonique et quand l’habiter excède le gouverner ? De quelles pensées les luttes, destitutions et alternatives contemporaines sont-elles le terreau ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

  • Christophe Bonneuil [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Sophie Gosselin   professeure agrégée /
  • Maxime Chédin   docteur, Université Paris Nanterre /
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Il s'agit d'un séminaire de recherche, ne donnant pas lieu à validation.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_08
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (2e), mercredi 17:00-20:00
    du 14 octobre 2020 au 9 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Christophe Bonneuil [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Sophie Gosselin   professeure agrégée /
  • Maxime Chédin   docteur, Université Paris Nanterre /

Planning


  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_08
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (2e), mercredi 17:00-20:00
    du 14 octobre 2020 au 9 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Philosophie et épistémologie, Sociologie
Page web
-
Langues
-
Mots-clés
Environnement Histoire environnementale Milieu Mouvements sociaux Philosophie Politique Vivant
Aires culturelles
-

Après des siècles de modernisation sans merci, faut-il encore « être modernes » ou bien devenir terrestres ? Bien que trop duale, la tension entre globalisateurs modernes et terrestres est devenue une boussole politique, existentielle et théorique majeure, que le séminaire se propose d’explorer en rassemblant notamment les auteures et auteurs de la revue Terrestres, Revue des Livres des Idées et des Écologies. Qu’est ce que devenir terrestres ? Quelles histoires et quels récits faire des dérèglements en cours ? Quels sont les contours de la condition terrestre ? Que devient le politique au-delà de sa constitution moderne quand le socius exclusivement humain n’en est plus le lieu hégémonique et quand l’habiter excède le gouverner ? De quelles pensées les luttes, destitutions et alternatives contemporaines sont-elles le terreau ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Il s'agit d'un séminaire de recherche, ne donnant pas lieu à validation.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-