UE825 - Religion et politique : postures féminines et mises en récit de fins du monde

Type d'UE
Séminaires de tronc commun
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Ethnographie Ethnologie Fait religieux Religieux (sciences sociales du) Sociologie Sociologie politique
Aires culturelles
Arabe (monde) Asie Europe Iranien (monde) Méditerranéens (mondes) Musulmans (mondes)

 Nous poursuivrons cette année l’analyse de la construction religieuse et politique de figures féminines dans les mises en récit de fins du monde, dans le cadre de nos recherches menées sur les registres expressifs des ressources symboliques de l’apocalyptique.

À partir d’études de cas ouvertes cette année à une comparaison entre Orient et Occident, nous situerons nos recherches sur les postures féminines de mise en récit de fins du monde dans une perspective transdisciplinaire et diachronique, à partir de l’examen de supports variés (sources scripturaires, iconographiques et audiovisuelles).

Quels rôles sont attribués à la Femme dans la recomposition des ressources symboliques de l’eschatologie au niveau socio-politique ? Comment participe-t-elle ainsi à la reconfiguration de l’identité d’un groupe ? Quel en est l’impact sur le renouvellement des cadres théologiques et notamment dans un contexte de violence politique et/ou de guerre ? Et au travers de quelles postures ? Comment ces grammaires eschatologiques féminines en viennent-elles à croiser d’autres champs que ceux du religieux et du politique, tel par exemple celui du patrimoine, a priori pourtant formellement inscrits dans des finalités antinomiques ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Claudine Gauthier [référent·e]   professeure des universités, Université de Bordeaux / Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (IIAC-LAHIC)
  • Chiara Calabrese   contrat postdoctoral, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

direction de thèses de doctorat au sein de la mention anthropologie sociale, ethnologie. Sur rendez-vous.

Réception des candidats

pour tout renseignement écrire à Claudine Gauthier ou Chiara Calabrese par courriel.

Pré-requis

étudiants de master et doctorat. Les auditeurs libres sont acceptés.

  • Campus Condorcet
    Salle 3.09
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), jeudi 10:00-13:00
    du 26 novembre 2020 au 10 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Claudine Gauthier [référent·e]   professeure des universités, Université de Bordeaux / Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (IIAC-LAHIC)
  • Chiara Calabrese   contrat postdoctoral, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Planning


  • Campus Condorcet
    Salle 3.09
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (2e/4e), jeudi 10:00-13:00
    du 26 novembre 2020 au 10 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires de tronc commun
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Ethnographie Ethnologie Fait religieux Religieux (sciences sociales du) Sociologie Sociologie politique
Aires culturelles
Arabe (monde) Asie Europe Iranien (monde) Méditerranéens (mondes) Musulmans (mondes)

 Nous poursuivrons cette année l’analyse de la construction religieuse et politique de figures féminines dans les mises en récit de fins du monde, dans le cadre de nos recherches menées sur les registres expressifs des ressources symboliques de l’apocalyptique.

À partir d’études de cas ouvertes cette année à une comparaison entre Orient et Occident, nous situerons nos recherches sur les postures féminines de mise en récit de fins du monde dans une perspective transdisciplinaire et diachronique, à partir de l’examen de supports variés (sources scripturaires, iconographiques et audiovisuelles).

Quels rôles sont attribués à la Femme dans la recomposition des ressources symboliques de l’eschatologie au niveau socio-politique ? Comment participe-t-elle ainsi à la reconfiguration de l’identité d’un groupe ? Quel en est l’impact sur le renouvellement des cadres théologiques et notamment dans un contexte de violence politique et/ou de guerre ? Et au travers de quelles postures ? Comment ces grammaires eschatologiques féminines en viennent-elles à croiser d’autres champs que ceux du religieux et du politique, tel par exemple celui du patrimoine, a priori pourtant formellement inscrits dans des finalités antinomiques ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

direction de thèses de doctorat au sein de la mention anthropologie sociale, ethnologie. Sur rendez-vous.

Réception des candidats

pour tout renseignement écrire à Claudine Gauthier ou Chiara Calabrese par courriel.

Pré-requis

étudiants de master et doctorat. Les auditeurs libres sont acceptés.