UE822 - Recherches contemporaines en narratologie : Storytelling et narratologie

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Signes, formes, représentations
Page web
http://narratologie.ehess.fr/ 
Langues
anglais français
Mots-clés
Arts Cognition Fiction Littérature Narratologie Textes
Aires culturelles
Amériques Europe

La fin des grands récits a été suivie du tournant narratif et, plus récemment, de la plateformisation de la communication. Face à ces évolutions, le récit, pratique universelle et multiforme, s’est transformé, dans certaines de ses manifestations, en storytelling, né et répandu d’abord au sein des mondes de l’entreprise, de la politique et du journalisme, avant de se généraliser dans la vie sociale. Il constitue aujourd’hui une grande part des usages sociaux du récit. Discours qui formate l’esprit afin d’orienter les comportements, le storytelling cherche moins à représenter l’expérience humaine, à lui donner sens, qu’à convaincre son destinataire, à « tracer » son expérience. Il conduit à reconcevoir le récit dans la perspective de la communication plus que de l’information, et à faire dépendre son analyse de la rhétorique plus que de la poétique.

Durant cette période et encore aujourd’hui, la narratologie a évolué en suivant des voies multiples. Certains de ses courants, qui mettent particulièrement en avant les modalités de l’identification, de l’empathie, ou de l’immersion, entrent en résonance avec le storytelling boom.

Quel rôle peut aujourd’hui jouer la narratologie pour mieux appréhender le phénomène global du storytelling ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Arts, littératures et langages-Littératures – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (remise de travail écrit)
  • Annick Louis [référent·e]   maîtresse de conférences, Université de Reims Champagne-Ardenne / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
  • Philippe Roussin   directeur de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
  • John Pier   professeur des universités, Université de Tours (retraité·e) / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

co-organisateurs : Anne Duprat, professeur, Université d'Amiens ; Olivier Caïra, MC, IUT Évry

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • 96 bd Raspail
    Salle de réunion du CRAL (2e étage)
    96 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e/5e), mardi 15:00-17:00
    du 3 novembre 2020 au 18 mai 2021


Intervenant·e·s


  • Annick Louis [référent·e]   maîtresse de conférences, Université de Reims Champagne-Ardenne / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
  • Philippe Roussin   directeur de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
  • John Pier   professeur des universités, Université de Tours (retraité·e) / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Planning


  • 96 bd Raspail
    Salle de réunion du CRAL (2e étage)
    96 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (1re/3e/5e), mardi 15:00-17:00
    du 3 novembre 2020 au 18 mai 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Signes, formes, représentations
Page web
http://narratologie.ehess.fr/ 
Langues
anglais français
Mots-clés
Arts Cognition Fiction Littérature Narratologie Textes
Aires culturelles
Amériques Europe

La fin des grands récits a été suivie du tournant narratif et, plus récemment, de la plateformisation de la communication. Face à ces évolutions, le récit, pratique universelle et multiforme, s’est transformé, dans certaines de ses manifestations, en storytelling, né et répandu d’abord au sein des mondes de l’entreprise, de la politique et du journalisme, avant de se généraliser dans la vie sociale. Il constitue aujourd’hui une grande part des usages sociaux du récit. Discours qui formate l’esprit afin d’orienter les comportements, le storytelling cherche moins à représenter l’expérience humaine, à lui donner sens, qu’à convaincre son destinataire, à « tracer » son expérience. Il conduit à reconcevoir le récit dans la perspective de la communication plus que de l’information, et à faire dépendre son analyse de la rhétorique plus que de la poétique.

Durant cette période et encore aujourd’hui, la narratologie a évolué en suivant des voies multiples. Certains de ses courants, qui mettent particulièrement en avant les modalités de l’identification, de l’empathie, ou de l’immersion, entrent en résonance avec le storytelling boom.

Quel rôle peut aujourd’hui jouer la narratologie pour mieux appréhender le phénomène global du storytelling ?

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Arts, littératures et langages-Littératures – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (remise de travail écrit)

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

co-organisateurs : Anne Duprat, professeur, Université d'Amiens ; Olivier Caïra, MC, IUT Évry

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-