UE807 - Science du judaïsme, science et judaïsme (bis)

Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Archives Dynamiques sociales Éducation Épistémologie Fait religieux Historiographie
Aires culturelles
Europe Europe centrale et orientale Juives (études)

l’actualité d’une tradition  (bis) : L’année 2019  a célébré un bicentenaire en partie oublié : la création à Berlin du Verein für Cultur und Wissenschaft der Juden (Société pour la culture et la science du judaïsme), qui a fondé les études juives en Europe. Forgeant des outils d’analyse philologique des textes de la tradition juive ses travaux ouvraient de nouvelles perspectives de recherche dans des domaines variés (philosophie, liturgie, relations du judaïsme avec l’islam, etc.), tout en permettant l’identification et/ou la redécouverte de nombreuses sources juives menacées de disparition. Simultanément, les auteurs se réclamant de ce courant ont développé une image de l’histoire du peuple juif centrée sur l’histoire de sa littérature et de ses grandes figures rabbiniques ainsi qu’une narration mettant l’accent sur le sentiment de décadence d’une culture fondée sur la tradition depuis l’Antiquité. Ils ont par ailleurs négligé ou réduit l’importance de certaines aires culturelles et de certains courants ou mouvements sociaux au profit d’une lecture linéaire de l’histoire juive aujourd'hui toujours en question. Deux siècles plus tard, les grandes questions soulevées par ce mouvement intellectuel demeurent : comment rendre compte d’une tradition religieuse vivante à l’aide des outils des sciences sociales ? Comment les différents « tournants » des sciences sociales peuvent-ils remettre en perspective les thématiques de la Wissenschaft des Judentums ? Ce séminaire partira du présent des études juives afin d’analyser la manière dont l’héritage de la Science du judaïsme (Wissenschaft des Judentums) peut être mobilisé pour articuler une réflexion critique autour des approches en sciences sociales sur l’histoire des Juifs.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

  • Sylvie Anne Goldberg [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Études juives (CRH-EJ)
  • Mathias Dreyfuss   responsable pédagogique, Musée national d'histoire de l'immigration - docteur, EHESS /
  • Davide Mano   contrat postdoctoral, EHESS / Études juives (CRH-EJ)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Salle 4
    105 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / mensuel (4e), jeudi 15:00-17:00
    du 28 janvier 2021 au 24 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Sylvie Anne Goldberg [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Études juives (CRH-EJ)
  • Mathias Dreyfuss   responsable pédagogique, Musée national d'histoire de l'immigration - docteur, EHESS /
  • Davide Mano   contrat postdoctoral, EHESS / Études juives (CRH-EJ)

Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 4
    105 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / mensuel (4e), jeudi 15:00-17:00
    du 28 janvier 2021 au 24 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires collectifs de recherche
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Archives Dynamiques sociales Éducation Épistémologie Fait religieux Historiographie
Aires culturelles
Europe Europe centrale et orientale Juives (études)

l’actualité d’une tradition  (bis) : L’année 2019  a célébré un bicentenaire en partie oublié : la création à Berlin du Verein für Cultur und Wissenschaft der Juden (Société pour la culture et la science du judaïsme), qui a fondé les études juives en Europe. Forgeant des outils d’analyse philologique des textes de la tradition juive ses travaux ouvraient de nouvelles perspectives de recherche dans des domaines variés (philosophie, liturgie, relations du judaïsme avec l’islam, etc.), tout en permettant l’identification et/ou la redécouverte de nombreuses sources juives menacées de disparition. Simultanément, les auteurs se réclamant de ce courant ont développé une image de l’histoire du peuple juif centrée sur l’histoire de sa littérature et de ses grandes figures rabbiniques ainsi qu’une narration mettant l’accent sur le sentiment de décadence d’une culture fondée sur la tradition depuis l’Antiquité. Ils ont par ailleurs négligé ou réduit l’importance de certaines aires culturelles et de certains courants ou mouvements sociaux au profit d’une lecture linéaire de l’histoire juive aujourd'hui toujours en question. Deux siècles plus tard, les grandes questions soulevées par ce mouvement intellectuel demeurent : comment rendre compte d’une tradition religieuse vivante à l’aide des outils des sciences sociales ? Comment les différents « tournants » des sciences sociales peuvent-ils remettre en perspective les thématiques de la Wissenschaft des Judentums ? Ce séminaire partira du présent des études juives afin d’analyser la manière dont l’héritage de la Science du judaïsme (Wissenschaft des Judentums) peut être mobilisé pour articuler une réflexion critique autour des approches en sciences sociales sur l’histoire des Juifs.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-