UE762 - De la connaissance à la reconnaissance : les effets sur la santé de l'industrialisation

Type d'UE
Séminaires de tronc commun
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Capitalisme Entreprises État et politiques publiques Mobilisation(s) Santé environnementale Sciences Travail
Aires culturelles
Transnational/transfrontières

L’industrialisation des activités productives humaines a eu, depuis ses débuts, des effets importants sur la santé humaine. Ce séminaire est conçu comme une introduction aux principaux travaux de sciences sociales qui ont étudié la manière dont ces nuisances industrielles ont été encadrées, légitimées et contestées. Il présentera notamment les travaux qui ont étudié la genèse et le fonctionnement des institutions de prévention et de réparation des effets sanitaires de l’industrialisation sur les corps des travailleurs, en soulignant le lien entre ces institutions et certains types de savoirs scientifiques (toxicologie, ergonomie, épidémiologie). Seront également étudiés les travaux portant sur les formes de contestation sociale dont ces institutions font l’objet, de la part d’organisations syndicales ou de mobilisations de victimes, sur le terrain du droit comme dans le champ médiatique. Le séminaire interrogera également la manière dont la gestion et la contestation des effets sanitaires de l’industrialisation ont contribué à construire la frontière entre travail et environnement, entre santé des travailleurs et santé des populations, aujourd’hui fortement remise en cause.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Giovanni Prete [référent·e]   maître de conférences, Université Sorbonne Paris Nord / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Jean-Noël Jouzel   chargé de recherche, CNRS /
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet
    Salle 3.07
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 13:00-15:00
    du 4 mars 2021 au 10 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Giovanni Prete [référent·e]   maître de conférences, Université Sorbonne Paris Nord / Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
  • Jean-Noël Jouzel   chargé de recherche, CNRS /

Planning


  • Campus Condorcet
    Salle 3.07
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, jeudi 13:00-15:00
    du 4 mars 2021 au 10 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires de tronc commun
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Action publique Capitalisme Entreprises État et politiques publiques Mobilisation(s) Santé environnementale Sciences Travail
Aires culturelles
Transnational/transfrontières

L’industrialisation des activités productives humaines a eu, depuis ses débuts, des effets importants sur la santé humaine. Ce séminaire est conçu comme une introduction aux principaux travaux de sciences sociales qui ont étudié la manière dont ces nuisances industrielles ont été encadrées, légitimées et contestées. Il présentera notamment les travaux qui ont étudié la genèse et le fonctionnement des institutions de prévention et de réparation des effets sanitaires de l’industrialisation sur les corps des travailleurs, en soulignant le lien entre ces institutions et certains types de savoirs scientifiques (toxicologie, ergonomie, épidémiologie). Seront également étudiés les travaux portant sur les formes de contestation sociale dont ces institutions font l’objet, de la part d’organisations syndicales ou de mobilisations de victimes, sur le terrain du droit comme dans le champ médiatique. Le séminaire interrogera également la manière dont la gestion et la contestation des effets sanitaires de l’industrialisation ont contribué à construire la frontière entre travail et environnement, entre santé des travailleurs et santé des populations, aujourd’hui fortement remise en cause.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats
-
Pré-requis
-