UE76 - L'analyse des correspondances en sociologie

Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Méthodes quantitatives Sociologie
Aires culturelles
-

L’analyse des correspondances est une méthode très féconde en sociologie, lorsqu’on analyse les caractéristiques sociales des individus et des groupes comme des propriétés différentielles ou distinctives, lorsqu’on cherche à mettre en évidence des « effets de système » ou lorsqu’on pense le monde social de façon relationnelle, en recourant par exemple aux notions d’« espace » ou de « champ ». Dans ce dernier cas, l’analyse des correspondances permet au sociologue d’obtenir des représentations graphiques, des sortes de « cartes », des espaces sociaux. Cet enseignement portera sur l’usage de l’analyse des correspondances en sociologie. Sans s’y cantonner, il privilégiera l’usage qu’en ont fait Pierre Bourdieu (notamment, dans le livre La Distinction, 1979) et, sous son inspiration, d’autres chercheurs français ou étrangers : cet usage permet en effet d’illustrer les riches potentialités de l’analyse des correspondance ; il présente, en outre, l’intérêt d’articuler avec une grande cohérence des choix de méthode et des hypothèses sociologiques. L'enseignement se composera de trois parties. Après une partie introductive visant à situer cet usage d’une méthode statistique par rapport à d’autres pratiques des méthodes quantitatives en sociologie, l’enseignement présentera les grandes notions en matière de statistiques et d’analyse géométrique des données : il s’agira de mises au point sur des notions fondamentales (distribution, variables, moyenne, variance, indépendance, etc.) et d’une présentation des principes de l’analyse des correspondances. Il sera ensuite question de la mise en œuvre de cette méthode dans des travaux sociologiques : on dégagera son apport et l’on évoquera les problèmes pratiques qu’elle pose, en s’appuyant, d’une part, sur la lecture de textes sociologiques et, d’autre part, sur l’évocation d’une ou de plusieurs recherches.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Institution, économie et société – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 3 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Julien Duval [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Campus Condorcet
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, vendredi 09:00-12:00
    du 4 décembre 2020 au 5 février 2021


Intervenant·e·s


  • Julien Duval [référent·e]   directeur de recherche, CNRS / Centre européen de sociologie et de sciences politiques (CESSP)

Planning


  • Campus Condorcet
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    1er semestre / hebdomadaire, vendredi 09:00-12:00
    du 4 décembre 2020 au 5 février 2021


Description


Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Méthodes quantitatives Sociologie
Aires culturelles
-

L’analyse des correspondances est une méthode très féconde en sociologie, lorsqu’on analyse les caractéristiques sociales des individus et des groupes comme des propriétés différentielles ou distinctives, lorsqu’on cherche à mettre en évidence des « effets de système » ou lorsqu’on pense le monde social de façon relationnelle, en recourant par exemple aux notions d’« espace » ou de « champ ». Dans ce dernier cas, l’analyse des correspondances permet au sociologue d’obtenir des représentations graphiques, des sortes de « cartes », des espaces sociaux. Cet enseignement portera sur l’usage de l’analyse des correspondances en sociologie. Sans s’y cantonner, il privilégiera l’usage qu’en ont fait Pierre Bourdieu (notamment, dans le livre La Distinction, 1979) et, sous son inspiration, d’autres chercheurs français ou étrangers : cet usage permet en effet d’illustrer les riches potentialités de l’analyse des correspondance ; il présente, en outre, l’intérêt d’articuler avec une grande cohérence des choix de méthode et des hypothèses sociologiques. L'enseignement se composera de trois parties. Après une partie introductive visant à situer cet usage d’une méthode statistique par rapport à d’autres pratiques des méthodes quantitatives en sociologie, l’enseignement présentera les grandes notions en matière de statistiques et d’analyse géométrique des données : il s’agira de mises au point sur des notions fondamentales (distribution, variables, moyenne, variance, indépendance, etc.) et d’une présentation des principes de l’analyse des correspondances. Il sera ensuite question de la mise en œuvre de cette méthode dans des travaux sociologiques : on dégagera son apport et l’on évoquera les problèmes pratiques qu’elle pose, en s’appuyant, d’une part, sur la lecture de textes sociologiques et, d’autre part, sur l’évocation d’une ou de plusieurs recherches.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Institution, économie et société – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 3 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-