UE734 - Formation à la recherche en Amérique latine (FRAL)


Planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / hebdomadaire, mercredi 15:00-17:00
    du 4 novembre 2020 au 19 mai 2021


Description


Dernière modification : 9 octobre 2020 17:30

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Histoire
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s

Le séminaire Formation à la recherche sur l’Amérique latine (FRAL) propose aux étudiants de master une approche de la recherche latino-américaniste centrée sur l’histoire et l’anthropologie. Assuré conjointement par le Centre d’études et de recherches sur les mondes américains (CERMA) et le Centre de recherches sur le Brésil colonial et contemporain (CRBC), il s’adresse en priorité aux étudiants inscrits en master 1 « Ethnologie et anthropologie sociale » ou « Histoire et civilisations », mais il est également ouvert aux auditeurs libres, aux étudiants de master 2 et doctorants de ces formations ainsi que d'autres masters, intéressés par les problématiques latino-américaines d’hier et d’aujourd’hui.

Ce séminaire de spécialisation, le premier du genre dans les cursus de l’École, présente l’avantage de combiner l’approche pluridisciplinaire et un recentrage sur une aire culturelle quelque peu oubliée des différents champs disciplinaires. Il permettra aux étudiants d’acquérir les bases d’une réflexion critique, à la fois épistémologique et méthodologique, sur la construction de leurs objets d’études. Pour ce faire, le séminaire sera construit cette année autour de deux types de séances. Les premières seront consacrées à la méthodologie et aux pratiques d’écriture de la recherche. Dès le début de l’année, il sera demandé aux étudiants d’exposer une première ébauche de leur projet de recherche, qui fera l’objet d’une reprise critique. Au début du second semestre, les inscrits devront également présenter un compte rendu d’un ouvrage ou d’un article fondamental pour leur recherche. En clôture du séminaire, les étudiants participeront à un mini-colloque d’une journée au cours duquel ils communiqueront la version aboutie de leur projet. Chacune des présentations sera commentée par deux enseignants-chercheurs du laboratoire Mondes Américains. Le second type de séance sera consacré à l’analyse de cas précis et contextualisés, tant dans les domaines de l’histoire et de l’anthropologie que dans ceux de l’ethnohistoire et de la sociohistoire. On fera le point sur les historiographies et sur l’état des questions dans les champs concernés, à partir des terrains et des sources présentés par les intervenants.

Ce séminaire est formé de deux modules semestriels indépendants. Néanmoins, comme il s’inscrit dans l’idée d’un parcours spécifique sur la « Construction et déconstruction des Amériques latines », il est recommandé aux étudiants de valider les deux. Ceux-ci sont encouragés à participer activement aux discussions en classe, devront faire des lectures liées au thème abordé dans chaque séance et produire un compte rendu critique pour la validation de chaque semestre.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Initiation/introduction – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini-colloque
  • Initiation/introduction – Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Migrations – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le séminaire est annuel (2 x 24 h, 2 x 6 ECTS), nous recommandons le suivi des deux semestres, mais il est possible de n'en valider qu'un seul. 

Évaluation : pour le premier semestre, une présentation des travaux de recherche et un compte-rendu (10 000 signes maxi) de deux ouvrages choisis dans la bibliographie du séminaire FRAL. Pour le second semestre,  une communication (avec texte) au mini-colloque dont la date sera précisée ultérieurement. La note finale sera pondérée en fonction de l’assiduité et de la participation active au séminaire.

Contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous pris par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Compte rendu


Le séminaire Formation à la recherche sur l’Amérique latine (FRAL) est assuré conjointement par le Centre d’études et de recherches sur les mondes américains (CERMA) et le Centre de recherches sur le Brésil colonial et contemporain (CRBC), UMR Mondes Américains. Il propose aux étudiants une approche de la recherche latino-américaniste centrée sur l’histoire et l’anthropologie et s’adresse en priorité aux étudiants inscrits en master 1 « Ethnologie et anthropologie sociale », « Histoire et civilisations » et « Territoires, espaces, sociétés » (TES). Il est également ouvert aux auditeurs libres, aux étudiants de master 2, aux étudiants inscrits en année préparatoire au doctorat (APD) mais aussi aux doctorants de ces formations, intéressés par les problématiques (latino)américaines d’hier et d’aujourd’hui.

Comme dans les années précédentes, le séminaire a alterné des interventions de chercheurs (privilégiant toujours l’aspect méthodologique : terrains, archives, outils conceptuels et théoriques), avec des séances de travail avec les étudiants (présentation et discussion de la première version des projets de recherche, en novembre ; de l’état de l’art, en février ; et enfin du projet reformulé ou de l’introduction du mémoire ou de la thèse lors du mini-colloque fin mai). Quelques thèmes abordés dans les interventions des chercheurs  en 2020-2021 : étudier les régimes d’historicité amérindiens (C. Yvinec) ; approches anthropologiques des territorialités amérindiennes (N. Ellison) ; territorialité et « non humains » dans les pratiques politiques des Amérindiens (A. M. Losonczy) ; les représentations iconographiques des Amériques dans la longue durée (J. Poloni-Simard), l’esclavage dans une société amazonienne contemporaine (D. Jabin) ; la construction d’une prosopographie, entre micro-histoire et biographie (C. Flory) ; le problème des traductions des termes désignant des catégories sociales et spatiales (C. Damasceno) ; conquête, race, métissage à l’époque coloniale (J-F Schaub) ; étudier l’immigration japonaise à Sao Paulo, entre enracinement urbain et persécution ethnique (Schpun) ; la « chasse aux pauvres à Mexico au XVIIIe siècle (A. Exbalin).

Publications
  • Avec Alvaro Antunes et Francisco Eduardo de Andrade, Espacializando a historia : experiências e perspectivas, Belo Horizonte, Ed. Fino Traço, 2021 (sous presse).
  •  « Territoire et propriété » (avec Federica Morelli) in Cécile Vidal (dir.), Une histoire sociale du Nouveau Monde, Paris, Ed. EHESS, 2021, p. 137-168.
  •  « Os ‘tombos de terras foreiras’ como objetos de estudo e como fonte para a história urbana, fundiária e social. Experimentações através do SIG Mariana », dans Espacializando a historia : experiências e perspectivas, op cit, p. 29-60 (sous presse).
  • Avec Júnia F. Furtado, « A construção cartográfica de Minas Gerais », dans Orbe et encruzilhada. Minas Gerais 300 anos, sous la dir de José Newton Coelho Meneses ,elo Horizonte, Ed. UFMG, 2020, p. 21-49.
  • « Le lexique urbain luso-brésilien, entre définitions juridiques et usages locaux », dans Les fêtes en Amérique coloniale, sous la dir de Bernard Grunberg (Collection Cahiers d'Histoire de l'Amérique coloniale), Paris, L’Harmattan, 2020 p. 217-233.

Dernière modification : 9 octobre 2020 17:30

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Histoire
Aires culturelles
Amérique du Sud Amériques
Intervenant·e·s

Le séminaire Formation à la recherche sur l’Amérique latine (FRAL) propose aux étudiants de master une approche de la recherche latino-américaniste centrée sur l’histoire et l’anthropologie. Assuré conjointement par le Centre d’études et de recherches sur les mondes américains (CERMA) et le Centre de recherches sur le Brésil colonial et contemporain (CRBC), il s’adresse en priorité aux étudiants inscrits en master 1 « Ethnologie et anthropologie sociale » ou « Histoire et civilisations », mais il est également ouvert aux auditeurs libres, aux étudiants de master 2 et doctorants de ces formations ainsi que d'autres masters, intéressés par les problématiques latino-américaines d’hier et d’aujourd’hui.

Ce séminaire de spécialisation, le premier du genre dans les cursus de l’École, présente l’avantage de combiner l’approche pluridisciplinaire et un recentrage sur une aire culturelle quelque peu oubliée des différents champs disciplinaires. Il permettra aux étudiants d’acquérir les bases d’une réflexion critique, à la fois épistémologique et méthodologique, sur la construction de leurs objets d’études. Pour ce faire, le séminaire sera construit cette année autour de deux types de séances. Les premières seront consacrées à la méthodologie et aux pratiques d’écriture de la recherche. Dès le début de l’année, il sera demandé aux étudiants d’exposer une première ébauche de leur projet de recherche, qui fera l’objet d’une reprise critique. Au début du second semestre, les inscrits devront également présenter un compte rendu d’un ouvrage ou d’un article fondamental pour leur recherche. En clôture du séminaire, les étudiants participeront à un mini-colloque d’une journée au cours duquel ils communiqueront la version aboutie de leur projet. Chacune des présentations sera commentée par deux enseignants-chercheurs du laboratoire Mondes Américains. Le second type de séance sera consacré à l’analyse de cas précis et contextualisés, tant dans les domaines de l’histoire et de l’anthropologie que dans ceux de l’ethnohistoire et de la sociohistoire. On fera le point sur les historiographies et sur l’état des questions dans les champs concernés, à partir des terrains et des sources présentés par les intervenants.

Ce séminaire est formé de deux modules semestriels indépendants. Néanmoins, comme il s’inscrit dans l’idée d’un parcours spécifique sur la « Construction et déconstruction des Amériques latines », il est recommandé aux étudiants de valider les deux. Ceux-ci sont encouragés à participer activement aux discussions en classe, devront faire des lectures liées au thème abordé dans chaque séance et produire un compte rendu critique pour la validation de chaque semestre.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Initiation/introduction – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini-colloque
  • Initiation/introduction – Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
  • Initiation/introduction – Migrations – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture, mini colloque
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

Le séminaire est annuel (2 x 24 h, 2 x 6 ECTS), nous recommandons le suivi des deux semestres, mais il est possible de n'en valider qu'un seul. 

Évaluation : pour le premier semestre, une présentation des travaux de recherche et un compte-rendu (10 000 signes maxi) de deux ouvrages choisis dans la bibliographie du séminaire FRAL. Pour le second semestre,  une communication (avec texte) au mini-colloque dont la date sera précisée ultérieurement. La note finale sera pondérée en fonction de l’assiduité et de la participation active au séminaire.

Contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous pris par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / hebdomadaire, mercredi 15:00-17:00
    du 4 novembre 2020 au 19 mai 2021

Le séminaire Formation à la recherche sur l’Amérique latine (FRAL) est assuré conjointement par le Centre d’études et de recherches sur les mondes américains (CERMA) et le Centre de recherches sur le Brésil colonial et contemporain (CRBC), UMR Mondes Américains. Il propose aux étudiants une approche de la recherche latino-américaniste centrée sur l’histoire et l’anthropologie et s’adresse en priorité aux étudiants inscrits en master 1 « Ethnologie et anthropologie sociale », « Histoire et civilisations » et « Territoires, espaces, sociétés » (TES). Il est également ouvert aux auditeurs libres, aux étudiants de master 2, aux étudiants inscrits en année préparatoire au doctorat (APD) mais aussi aux doctorants de ces formations, intéressés par les problématiques (latino)américaines d’hier et d’aujourd’hui.

Comme dans les années précédentes, le séminaire a alterné des interventions de chercheurs (privilégiant toujours l’aspect méthodologique : terrains, archives, outils conceptuels et théoriques), avec des séances de travail avec les étudiants (présentation et discussion de la première version des projets de recherche, en novembre ; de l’état de l’art, en février ; et enfin du projet reformulé ou de l’introduction du mémoire ou de la thèse lors du mini-colloque fin mai). Quelques thèmes abordés dans les interventions des chercheurs  en 2020-2021 : étudier les régimes d’historicité amérindiens (C. Yvinec) ; approches anthropologiques des territorialités amérindiennes (N. Ellison) ; territorialité et « non humains » dans les pratiques politiques des Amérindiens (A. M. Losonczy) ; les représentations iconographiques des Amériques dans la longue durée (J. Poloni-Simard), l’esclavage dans une société amazonienne contemporaine (D. Jabin) ; la construction d’une prosopographie, entre micro-histoire et biographie (C. Flory) ; le problème des traductions des termes désignant des catégories sociales et spatiales (C. Damasceno) ; conquête, race, métissage à l’époque coloniale (J-F Schaub) ; étudier l’immigration japonaise à Sao Paulo, entre enracinement urbain et persécution ethnique (Schpun) ; la « chasse aux pauvres à Mexico au XVIIIe siècle (A. Exbalin).

Publications
  • Avec Alvaro Antunes et Francisco Eduardo de Andrade, Espacializando a historia : experiências e perspectivas, Belo Horizonte, Ed. Fino Traço, 2021 (sous presse).
  •  « Territoire et propriété » (avec Federica Morelli) in Cécile Vidal (dir.), Une histoire sociale du Nouveau Monde, Paris, Ed. EHESS, 2021, p. 137-168.
  •  « Os ‘tombos de terras foreiras’ como objetos de estudo e como fonte para a história urbana, fundiária e social. Experimentações através do SIG Mariana », dans Espacializando a historia : experiências e perspectivas, op cit, p. 29-60 (sous presse).
  • Avec Júnia F. Furtado, « A construção cartográfica de Minas Gerais », dans Orbe et encruzilhada. Minas Gerais 300 anos, sous la dir de José Newton Coelho Meneses ,elo Horizonte, Ed. UFMG, 2020, p. 21-49.
  • « Le lexique urbain luso-brésilien, entre définitions juridiques et usages locaux », dans Les fêtes en Amérique coloniale, sous la dir de Bernard Grunberg (Collection Cahiers d'Histoire de l'Amérique coloniale), Paris, L’Harmattan, 2020 p. 217-233.