UE733 - Genre et religion


Planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.07
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e/5e), jeudi 15:00-17:00
    du 5 novembre 2020 au 6 mai 2021


Description


Dernière modification : 2 avril 2021 11:00

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Fait religieux Féminisme Genre Institutions Laïcité Minorités Mobilisation(s) Rituel Sociologie
Aires culturelles
Europe France
Intervenant·e·s
  • Céline Béraud [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Cette année, après plusieurs séances consacrées à l’analyse du moment de politisation des questions de genre et de sexualité, que connaît la France depuis une dizaine d’années et davantage si l’on remonte aux débats relatifs au Pacs, et à la place qu’y occupe le religieux. D’autres séances, plus thématiques, seront consacrées à la façon dont ces controverses se déclinent dans différentes institutions publiques, dont l'école, la prison et l'hôpital.

5 novembre : Introduction générale (I)

19 novembre : Introduction générale (II)

3 décembre : L’écologie spirituelle genrée (Irène Becci, Université de Lausanne)

17 décembre : Enquêter sur le genre et la religion. Approches et enjeux méthodologiques

7 janvier : La place des questions de genre et de sexualité dans le choix du homeschooling par des familles catholiques (Anne-Claire Collier, Université Paris Nanterre)

21 janvier : Des « voilées » à Sciences Po. Expériences du stigmate, mobilité sociale, trajectoires pieuses (Ostiane Lazrak, Université Paris 1)

4 février : Prison, genre et religion

4 mars : Genre et politiques de lutte contre la « radicalisation »

18 mars : Femmes aumôniers dans les institutions publiques

1er avril : Hôpital, genre et religion

15 avril : La croissance des conservatismes en Amérique latine, entre religion et politique. Les controverses autour du genre dans l’espace public (Veronica Gimenez-Beliveau, Université de Buenos Aires)

6 mai : Séance de conclusion


Master


  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – analyse d'entretien ou compte-rendu d'observation, fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, analyse d'entretien(s) ou compte-rendu d'observation(s)
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, analyse d'entretien(s) ou compte-rendu d'observation(s)
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Religions et laïcité dans la vie professionnelle et associative – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – analyse d'entretien(s) ou compte-rendu d'observation(s), fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignante par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous, contact par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous, contact par courriel.

Pré-requis
-

Dernière modification : 2 avril 2021 11:00

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Fait religieux Féminisme Genre Institutions Laïcité Minorités Mobilisation(s) Rituel Sociologie
Aires culturelles
Europe France
Intervenant·e·s
  • Céline Béraud [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Cette année, après plusieurs séances consacrées à l’analyse du moment de politisation des questions de genre et de sexualité, que connaît la France depuis une dizaine d’années et davantage si l’on remonte aux débats relatifs au Pacs, et à la place qu’y occupe le religieux. D’autres séances, plus thématiques, seront consacrées à la façon dont ces controverses se déclinent dans différentes institutions publiques, dont l'école, la prison et l'hôpital.

5 novembre : Introduction générale (I)

19 novembre : Introduction générale (II)

3 décembre : L’écologie spirituelle genrée (Irène Becci, Université de Lausanne)

17 décembre : Enquêter sur le genre et la religion. Approches et enjeux méthodologiques

7 janvier : La place des questions de genre et de sexualité dans le choix du homeschooling par des familles catholiques (Anne-Claire Collier, Université Paris Nanterre)

21 janvier : Des « voilées » à Sciences Po. Expériences du stigmate, mobilité sociale, trajectoires pieuses (Ostiane Lazrak, Université Paris 1)

4 février : Prison, genre et religion

4 mars : Genre et politiques de lutte contre la « radicalisation »

18 mars : Femmes aumôniers dans les institutions publiques

1er avril : Hôpital, genre et religion

15 avril : La croissance des conservatismes en Amérique latine, entre religion et politique. Les controverses autour du genre dans l’espace public (Veronica Gimenez-Beliveau, Université de Buenos Aires)

6 mai : Séance de conclusion

  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – analyse d'entretien ou compte-rendu d'observation, fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, analyse d'entretien(s) ou compte-rendu d'observation(s)
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, analyse d'entretien(s) ou compte-rendu d'observation(s)
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Religions et laïcité dans la vie professionnelle et associative – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – analyse d'entretien(s) ou compte-rendu d'observation(s), fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignante par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous, contact par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous, contact par courriel.

Pré-requis
-
  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.07
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / bimensuel (1re/3e/5e), jeudi 15:00-17:00
    du 5 novembre 2020 au 6 mai 2021

 

Au cours des toutes premières séances du séminaire ont été présentés les travaux de référence, s’inscrivant dans différents champs disciplinaires, qui croisent genre et religion. Il ne s’est, bien sûr, pas agi d’en dresser un tableau exhaustif mais d’en faire ressortir les principaux questionnements. A suivi une séance consacrée aux approches méthodologiques et à leurs enjeux.

Après ce socle introductif, les controverses relatives au genre et à la religion qui se déploient dans les institutions publiques ont constitué le fil directeur du séminaire cette année. Il s’est d’abord agi de réfléchir dans une perspective socio-historique aux liens entre genre et laïcité, avec notamment la contribution de l’une de mes doctorantes, Cloé Le Meur, dont le sujet de thèse porte sur genre et laïcité scolaire. Les écoles privées musulmanes ont fait l’objet d’une communication par une autre doctorante, Mayuko Yamamoto. La focale s’est ensuite déplacée vers l’enseignement supérieur, avec la présentation d’Ostiane Lazrak, autrice d’un article sur les étudiantes voilées à Sciences Po.  En s’intéressant à une autre institution publique, la prison, c’est la question des politiques de lutte contre la radicalisation et de leur dimension genrée qui a été travaillée. À partir du cas pénitentiaire mais sans s’y restreindre, la fonction d’aumônière a été présentée comme une occasion pour des femmes, notamment musulmanes, d’accéder à l’exercice d’une autorité religieuse. L’hôpital a été la dernière institution publique investiguée, à partir notamment des questions dites de bioéthique. La communication de Véronica Gimenez-Béliveau, qui a analysé les controverses relatives au genre dans l’espace public en Amérique latine et la montée des conservatismes, a tout particulièrement évoqué celles relatives au droit à l’avortement. A l’occasion de la dernière séance du séminaire, nous avons glissé vers une autre thématique, celle de « l’écologie spirituelle genrée » avec la venue d’Irène Becci.

Dans le contexte de la crise sanitaire et de l’enseignement à distance, il est apparu opportun d’encourager la participation des étudiant.es de master en leur proposant de réaliser un exposé lorsque leur mémoire croisait directement l’une des séances du séminaire. Le propos du séminaire et les échanges s’en sont trouvés significativement enrichis.

Pour finir, signalons la parution de  La bataille du genre (Fayard, « Raisons de plus »), en février 2021, qui constitue l’un des aboutissements des échanges scientifiques qui se sont déroulés dans le séminaire pendant les quatre années passées.

Publications

Céline Béraud, La bataille du genre. Du mariage pour tous à la PMA, Paris, Fayard, "Raison de plus", 2021.

Céline Béraud, « Études de genre et catholicisme. Quelques perspectives relatives au cas français », Revue d'éthique et de théologie morale, 2020/4 (N° 308), p. 63-75.

Céline Béraud, « The Catholic Opposition to Gender and Sexual Equality in France: Reviving the Traditional Condemnation of Homosexuality During the Debates on Marriage for All ? », in Marco Derks and Mariecke van den Berg (eds.), Public Discourses about Homosexuality and Religion in Europe and Beyond, New York, Palgrave Macmillan, 2020, p. 241-260.