UE732 - Le conte merveilleux comme genre littéraire


Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 2
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), lundi 11:00-13:00
    du 9 novembre 2020 au 14 juin 2021


Description


Dernière modification : 2 avril 2021 14:57

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Littérature orale Textes
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Nicole Belmont [référent·e]   directrice d'études (retraité·e), EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Pierre-Emmanuel Moog   chargé de recherche, Bibliothèque nationale de France

Avec la collaboration de P.-E. Moog, chercheur invité.

En dépit de la contradiction dans les termes, on tentera de montrer que la littérature orale peut se constituer en genre littéraire.

Les travaux porteront de nouveau sur l'étude du genre désigné comme "conte meveilleux" depuis le XIXe siècle en France. Désignation reprise de la mode littéraire des XVIIe et XVIIIe siècles, faute de mieux semble-t-il, elle est peu satisfaisante puisqu'à visée qualitative et non scientifique. Ce « faute de mieux » ouvre un questionnement qui s'élargit alors à une interrogation sur la nature de la littérature orale européenne, puisque ce genre est propre à cette aire culturelle. Stith Thompson considère que l'on trouve les contes merveilleux de l'Irlande à l'Inde, mais aussi dans les pays « neufs » – entendons les pays colonisés. Importés, ils viennent alors s'ajouter à une littérature indigène – orale – préexistante, mais en toute liberté : sans les contraintes formelles qu'ils subissent dans l'espace européen et qui en feraient donc un genre littéraire.

On s'appuiera sur les travaux de Marie-Louise Tenèze – à laquelle nous empruntons le titre d'un article essentiel (« Le conte merveilleux comme genre », Arts et traditions populaires,  1970, p. 11-65).

9 novembre 2020 : La cruauté dans les contes, de « Ma mère m’a tué, mon père m’a mangé » à « La fille aux mains coupées » (N. Belmont)

23 novembre 2020 : Les échanges atroces (P.-E. Moog)

14 décembre 2020 : Mythe et conte, processus de dégénérescence ou jeu de retournement ? (N. Belmont)

11 janvier 2021 : Les fins des interdits (P.-E. Moog)

25 janvier 2021 : M.-L. Tenèze, recherches inédites : son approche du corpus français (N. Belmont)

8 février 2021 : La logique de la ruse (P.-E. Moog)

8 mars 2021 : M.-L. Tenèze, V. Propp et les Racines historiques du conte merveilleux (N. Belmont)

22 mars 2021 : Le preux métabolique (P.-E. Moog)

12 avril 2021 : M.-L. Tenèze, le conte merveilleux comme genre (N. Belmont)

10 mai 2021 : Bâtons & baguettes (P.-E. Moog)

25 mai 2021 : M.-L. Tenèze, l’approche de Jan de Vries. Le conte merveilleux comme genre littéraire (N. Belmont)

14 juin 2021 : Conclusions


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
nicole.belmont@college-de-france.fr
Informations pratiques

Nicole Belmont, Laboratoire d'anthropologie sociale, 54 rue du Cardinal-Lemoine 75005 Paris.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

recherches en cours dans ce domaine.

Dernière modification : 2 avril 2021 14:57

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Littérature orale Textes
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Nicole Belmont [référent·e]   directrice d'études (retraité·e), EHESS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Pierre-Emmanuel Moog   chargé de recherche, Bibliothèque nationale de France

Avec la collaboration de P.-E. Moog, chercheur invité.

En dépit de la contradiction dans les termes, on tentera de montrer que la littérature orale peut se constituer en genre littéraire.

Les travaux porteront de nouveau sur l'étude du genre désigné comme "conte meveilleux" depuis le XIXe siècle en France. Désignation reprise de la mode littéraire des XVIIe et XVIIIe siècles, faute de mieux semble-t-il, elle est peu satisfaisante puisqu'à visée qualitative et non scientifique. Ce « faute de mieux » ouvre un questionnement qui s'élargit alors à une interrogation sur la nature de la littérature orale européenne, puisque ce genre est propre à cette aire culturelle. Stith Thompson considère que l'on trouve les contes merveilleux de l'Irlande à l'Inde, mais aussi dans les pays « neufs » – entendons les pays colonisés. Importés, ils viennent alors s'ajouter à une littérature indigène – orale – préexistante, mais en toute liberté : sans les contraintes formelles qu'ils subissent dans l'espace européen et qui en feraient donc un genre littéraire.

On s'appuiera sur les travaux de Marie-Louise Tenèze – à laquelle nous empruntons le titre d'un article essentiel (« Le conte merveilleux comme genre », Arts et traditions populaires,  1970, p. 11-65).

9 novembre 2020 : La cruauté dans les contes, de « Ma mère m’a tué, mon père m’a mangé » à « La fille aux mains coupées » (N. Belmont)

23 novembre 2020 : Les échanges atroces (P.-E. Moog)

14 décembre 2020 : Mythe et conte, processus de dégénérescence ou jeu de retournement ? (N. Belmont)

11 janvier 2021 : Les fins des interdits (P.-E. Moog)

25 janvier 2021 : M.-L. Tenèze, recherches inédites : son approche du corpus français (N. Belmont)

8 février 2021 : La logique de la ruse (P.-E. Moog)

8 mars 2021 : M.-L. Tenèze, V. Propp et les Racines historiques du conte merveilleux (N. Belmont)

22 mars 2021 : Le preux métabolique (P.-E. Moog)

12 avril 2021 : M.-L. Tenèze, le conte merveilleux comme genre (N. Belmont)

10 mai 2021 : Bâtons & baguettes (P.-E. Moog)

25 mai 2021 : M.-L. Tenèze, l’approche de Jan de Vries. Le conte merveilleux comme genre littéraire (N. Belmont)

14 juin 2021 : Conclusions

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
nicole.belmont@college-de-france.fr
Informations pratiques

Nicole Belmont, Laboratoire d'anthropologie sociale, 54 rue du Cardinal-Lemoine 75005 Paris.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

recherches en cours dans ce domaine.

  • 105 bd Raspail
    Salle 2
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), lundi 11:00-13:00
    du 9 novembre 2020 au 14 juin 2021