Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE722 - Traitement et analyse de l’information spatialisée


Lieu et planning


  • 105 bd Raspail
    Salle informatique 105
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 15:00-17:00
    du 2 novembre 2020 au 22 février 2021


Description


Dernière modification : 29 mai 2020 14:21

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
https://psigehess.hypotheses.org/1879 
Langues
français
Mots-clés
Archéologie Cartographie Espace Géographie Humanités numériques Informatique et sciences sociales Méthodes et techniques des sciences sociales Méthodes quantitatives Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Éric Mermet [référent·e]   ingénieur de recherche, CNRS / Centre d'analyse et de mathématique sociales (CAMS)
  • Carmen Brando   ingénieure de recherche, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Gabriela Elgarrista Santana   ingénieur d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)

Dans le tournant actuel que connaissent les Sciences Humaines et Sociales vers les Humanités Numériques, la spatialisation de l’information est une composante majeure que géographes, historiens, archéologues, sociologues, anthropologues, économistes, etc. mettent à profit pour faire émerger de nouvelles connaissances mais aussi pour présenter des cartographies résultantes de ces analyses. Dans ce contexte, les composantes​ spatiales mais aussi temporelles des données sont ainsi au coeur du processus d'élaboration d’une recherche en SHS.

Les outils pour la structuration de données, le traitement et l’analyse de l’information spatialisée tels que les systèmes d’Information Géographique (SIG), les outils pour le traitement statistique ou pour la spatialisation de données textuelles, apparaissent clairement comme une possibilité de mutualiser le travail de recherche, de comprendre les liens sous-jacents dans des données complexes, de pérenniser les données créées et enfin de valoriser visuellement des résultats de recherche. Ces outils induisent la mise en place de nouvelles logiques de recherche, au croisement de l’informatique, des mathématiques appliqués et de l’analyse statistique.

Ce séminaire présentera les outils nécessaires menant à la production de cartes statiques ou interactives, et qui reposent sur des données souvent à construire et à structurer à défaut de les trouver dans des entrepôts toujours grandissants.

Ce séminaire qui se propose d’être un lieu d’échange et de pratiques sur différentes expériences menées à la plateforme géomatique de l’EHESS est avant tout une formation pratique initiale sur les outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées. La formation aura lieu dans la salle informatique et pourra donner lieu à la validation de 6 ECTS. Elle est ouverte sur inscription, le nombre de places de la salle informatique étant limité.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Méthodologie – Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final
  • Méthodologie – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final
  • Méthodologie – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final
  • Méthodologie – Étude comparative du développement – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final

Renseignements


Contacts additionnels
psig-tech@ehess.fr
Informations pratiques

les inscriptions sont à réaliser auprès de notre adresse (psig-tech@ehess.fr) avant le 25 octobre 2020.

Direction de travaux des étudiants

sur reception, nous écrire à psig-tech@ehess.fr

Réception des candidats

sur rendez-vous, en salle de la plateforme géomatique de l'EHESS au 54 bd Raspail, salle A516, 75006 Paris.

Pré-requis

cette initiation étant à la fois théorique et pratique, une utilisation aisée de l’outil informatique est nécessaire.


Compte rendu


Lors de cette année 2020/2021, le séminaire Traitement et Analyse de l’Information Spatialisée a accueilli 39 participants. Ce chiffre élevé de participants a été rendu possible par les possibilités d’accueil en visio lors de ce premier semestre, l’accueil de participants en présentiel étant impossible à cause de la crise sanitaire.

La proportion des étudiants selon leurs mentions s’échelonnent comme montré dans la figure suivant (10 participants étaient des étudiants extérieurs à l’EHESS ou aux institutions partenaires - PSL, 22 étudiants ont souhaité valider le séminaire) :

Le format particulier de cette année universitaire a fait évoluer l’enseignement tant dans sa dimension pédagogique que dans sa méthodologie. En effet, celui-ci étant principalement basé sur des parties pratiques de l’outil Qgis, il n’était pas possible de passer dans les rangs pour aider ou assister les étudiants et participants. Les étudiants avaient donc besoin de cours magistraux concernant les Système d’Information Géographique ou les bases de l’Informatique, alternés avec des travaux pratiques réalisés en ligne d’abord lors des séances du séminaire à raison de 2h/semaine puis en autonomie à l’aide de TP guidés en ligne.

Le programme de ces TP s’est étalé sur 9 séances qui visaient à présenter des méthodes numériques de modélisation de données, de traitements, de visualisation, de mise en forme et d’analyse. 3 séances ont été consacrées à l’aide et à l’encadrement de travaux personnels qui utilisaient les méthodes et outils mis en place lors du séminaire. Les disciplines des participants étant parfois relativement éloignées entre histoire, géographie, économie, arts et littératures, sociologie (voir ci-dessous la figure des nuages de mots des sujets de recherche des participants), les participants se sont réunis autour des questions méthodologiques qui faisaient sens : tantôt questions de modélisation, de données, de visualisation, d’analyses, etc. le séminaire fut riche d’enseignements et de partage sur des sujets parfois éloignés que l’interdisciplinarité de la spatialisation de l’information a sur réunir.

 

Nuage de mots des sujets traités par les participants du séminaire TAIS 2020/2021

Publications

--

Dernière modification : 29 mai 2020 14:21

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
https://psigehess.hypotheses.org/1879 
Langues
français
Mots-clés
Archéologie Cartographie Espace Géographie Humanités numériques Informatique et sciences sociales Méthodes et techniques des sciences sociales Méthodes quantitatives Spatialisation, territoires
Aires culturelles
Transnational/transfrontières
Intervenant·e·s
  • Éric Mermet [référent·e]   ingénieur de recherche, CNRS / Centre d'analyse et de mathématique sociales (CAMS)
  • Carmen Brando   ingénieure de recherche, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Gabriela Elgarrista Santana   ingénieur d'études, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)

Dans le tournant actuel que connaissent les Sciences Humaines et Sociales vers les Humanités Numériques, la spatialisation de l’information est une composante majeure que géographes, historiens, archéologues, sociologues, anthropologues, économistes, etc. mettent à profit pour faire émerger de nouvelles connaissances mais aussi pour présenter des cartographies résultantes de ces analyses. Dans ce contexte, les composantes​ spatiales mais aussi temporelles des données sont ainsi au coeur du processus d'élaboration d’une recherche en SHS.

Les outils pour la structuration de données, le traitement et l’analyse de l’information spatialisée tels que les systèmes d’Information Géographique (SIG), les outils pour le traitement statistique ou pour la spatialisation de données textuelles, apparaissent clairement comme une possibilité de mutualiser le travail de recherche, de comprendre les liens sous-jacents dans des données complexes, de pérenniser les données créées et enfin de valoriser visuellement des résultats de recherche. Ces outils induisent la mise en place de nouvelles logiques de recherche, au croisement de l’informatique, des mathématiques appliqués et de l’analyse statistique.

Ce séminaire présentera les outils nécessaires menant à la production de cartes statiques ou interactives, et qui reposent sur des données souvent à construire et à structurer à défaut de les trouver dans des entrepôts toujours grandissants.

Ce séminaire qui se propose d’être un lieu d’échange et de pratiques sur différentes expériences menées à la plateforme géomatique de l’EHESS est avant tout une formation pratique initiale sur les outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées. La formation aura lieu dans la salle informatique et pourra donner lieu à la validation de 6 ECTS. Elle est ouverte sur inscription, le nombre de places de la salle informatique étant limité.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Méthodologie – Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final
  • Méthodologie – Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final
  • Méthodologie – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final
  • Méthodologie – Étude comparative du développement – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, dossier final
Contacts additionnels
psig-tech@ehess.fr
Informations pratiques

les inscriptions sont à réaliser auprès de notre adresse (psig-tech@ehess.fr) avant le 25 octobre 2020.

Direction de travaux des étudiants

sur reception, nous écrire à psig-tech@ehess.fr

Réception des candidats

sur rendez-vous, en salle de la plateforme géomatique de l'EHESS au 54 bd Raspail, salle A516, 75006 Paris.

Pré-requis

cette initiation étant à la fois théorique et pratique, une utilisation aisée de l’outil informatique est nécessaire.

  • 105 bd Raspail
    Salle informatique 105
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 15:00-17:00
    du 2 novembre 2020 au 22 février 2021

Lors de cette année 2020/2021, le séminaire Traitement et Analyse de l’Information Spatialisée a accueilli 39 participants. Ce chiffre élevé de participants a été rendu possible par les possibilités d’accueil en visio lors de ce premier semestre, l’accueil de participants en présentiel étant impossible à cause de la crise sanitaire.

La proportion des étudiants selon leurs mentions s’échelonnent comme montré dans la figure suivant (10 participants étaient des étudiants extérieurs à l’EHESS ou aux institutions partenaires - PSL, 22 étudiants ont souhaité valider le séminaire) :

Le format particulier de cette année universitaire a fait évoluer l’enseignement tant dans sa dimension pédagogique que dans sa méthodologie. En effet, celui-ci étant principalement basé sur des parties pratiques de l’outil Qgis, il n’était pas possible de passer dans les rangs pour aider ou assister les étudiants et participants. Les étudiants avaient donc besoin de cours magistraux concernant les Système d’Information Géographique ou les bases de l’Informatique, alternés avec des travaux pratiques réalisés en ligne d’abord lors des séances du séminaire à raison de 2h/semaine puis en autonomie à l’aide de TP guidés en ligne.

Le programme de ces TP s’est étalé sur 9 séances qui visaient à présenter des méthodes numériques de modélisation de données, de traitements, de visualisation, de mise en forme et d’analyse. 3 séances ont été consacrées à l’aide et à l’encadrement de travaux personnels qui utilisaient les méthodes et outils mis en place lors du séminaire. Les disciplines des participants étant parfois relativement éloignées entre histoire, géographie, économie, arts et littératures, sociologie (voir ci-dessous la figure des nuages de mots des sujets de recherche des participants), les participants se sont réunis autour des questions méthodologiques qui faisaient sens : tantôt questions de modélisation, de données, de visualisation, d’analyses, etc. le séminaire fut riche d’enseignements et de partage sur des sujets parfois éloignés que l’interdisciplinarité de la spatialisation de l’information a sur réunir.

 

Nuage de mots des sujets traités par les participants du séminaire TAIS 2020/2021

Publications

--