UE694 - Administration d'une conquête : Rome aux rives de l'Océan


Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 10
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / hebdomadaire, lundi 15:00-17:00
    du 4 janvier 2021 au 7 juin 2021


Description


Dernière modification : 16 juillet 2020 10:47

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archéologie Droit, normes et société Histoire
Aires culturelles
Europe Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • Yann Rivière [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)

À l'issue de la première guerre contre Carthage (264-246 av. J.-C.) Rome s'avance vers Gibraltar et les rives de l'Océan.

Qu'est-ce que l'Empire romain ? Achevée de fait dans le premier quart du IIe siècle ap. J.-C. , la conquête romaine avait été engagée, hors de la péninsule italienne, dans la première moitié du IIIe siècle av. J.-C. Avec des accélérations et des moments de "pause" (relatifs et peu nombreux) la fondation de cet empire trouve ses origines au VIIIe siècle av. J.-C. dans la naissance d'une cité aux confins du Latium et de l'Étrurie. Le séminaire engagera cette année l'étude de la domination romaine jusqu'aux rives de l'Océan atlantique. La confrontation de Rome avec le monde celtique (Espagne, Gaule, régions rhénanes, Bretagne) y sera privilégiée.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – mémoire préparatoire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – mémoire préparatoire

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel.

Pré-requis
-

Dernière modification : 16 juillet 2020 10:47

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Archéologie Droit, normes et société Histoire
Aires culturelles
Europe Méditerranéens (mondes)
Intervenant·e·s
  • Yann Rivière [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)

À l'issue de la première guerre contre Carthage (264-246 av. J.-C.) Rome s'avance vers Gibraltar et les rives de l'Océan.

Qu'est-ce que l'Empire romain ? Achevée de fait dans le premier quart du IIe siècle ap. J.-C. , la conquête romaine avait été engagée, hors de la péninsule italienne, dans la première moitié du IIIe siècle av. J.-C. Avec des accélérations et des moments de "pause" (relatifs et peu nombreux) la fondation de cet empire trouve ses origines au VIIIe siècle av. J.-C. dans la naissance d'une cité aux confins du Latium et de l'Étrurie. Le séminaire engagera cette année l'étude de la domination romaine jusqu'aux rives de l'Océan atlantique. La confrontation de Rome avec le monde celtique (Espagne, Gaule, régions rhénanes, Bretagne) y sera privilégiée.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – mémoire préparatoire
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – mémoire préparatoire
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous par courriel.

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel.

Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Salle 10
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / hebdomadaire, lundi 15:00-17:00
    du 4 janvier 2021 au 7 juin 2021

Le séminaire ne s’est tenu cette année qu’au second semestre, en raison d’un séjour de recherches à Oxford dans le cadre de la convention EHESS-MFO (octobre-décembre 2020). Le contexte sanitaire n’a pas permis l’accomplissement des travaux envisagés à la Bodleian Library, ni la poursuite de contacts dans le milieu universitaire oxonien. Cependant, passée la « quarantine », les entretiens quotidiens avec les résidents de la Maison française d’Oxford ont permis des échanges avec des collègues, des « post-doc », des doctorants et, à l’occasion du séminaire initié par ces derniers, une présentation de recherches en cours sur le droit pénal romain. Une intervention en « visio » au séminaire « Antiquité et sciences sociales » a porté sur les figures de « l’état d’exception » dans le contexte romain antique (en complément des deux interventions de Vincent Azoulay sur ce thème pour le monde grec).

 

Pour des raisons d’agenda également, l’engagement du programme initialement prévu cette année - « Administration d’une conquête : Rome aux rives de l’océan » - a été reporté au second semestre de l’année universitaire 2021-2022. Toutefois, certains questionnements liés à la conquête romaine des mondes atlantiques ont été abordés au travers de l’étude du phénomène dit de « romanisation », en débutant par une approche historiographique centrée sur les travaux de Patrick Le Roux (« La romanisation en question », Annales HSS2004/2, p. 287-311 ; « Regarder vers Rome aujourd’hui », MEFRA, 118.1 2006, p. 159-166). Deux documents se reportant à la pacification de la Gaule et à la tentative de soumission des peuples germaniques ont été évoqués : analyse topographique, architecturale, et épigraphique de « l’arc de Germanicus » à Saintes (Mediolanum Santonum) ; étude littéraire de la page de Tacite (Annales, 2, 9-10) consacrée à la confrontation entre Arminius et son frère Flavus sur les rives de la Weser en 16 ap. J.-C. Par le biais du fabuliste Phèdre (14 av. J.-C.-50 ap. J.-C., env.), cet épisode pourrait être à l’origine de la fable « Le loup et le chien » publiée par La Fontaine en 1668.

Trois aspects relatifs à l’administration de l’Empire au prisme de l’exercice de la justice pénale ont ensuite été abordés : pouvoirs du gouverneur dans les provinces à l’époque sévérienne (d’après un commentaire d’Ulpien extrait du De officio proconsulis) ; poursuites menées contre les chrétiens antérieurement aux persécutions du milieu du IIIe siècle (d’après la Passion de Perpétue et Félicité) ; réglementation de la procédure criminelle au commencement du IVe siècle (avec la relecture de l’edictum de accusationibus de Constantin… ou de Licinius… et la mise à jour bibliographique relative à ce document épigraphique confronté aux fragments du Code théodosien). Enfin la question de l’identification de l’intention qui préside au crime, selon l’état psychique ou l’âge du prévenu, a été exposée synthétiquement dans la longue durée, depuis la Loi des XII tables (milieu du Ve siècle av. J.-C.) jusqu’à l’Antiquité tardive (Ve siècle ap. J.-C.). 

 

Publications

Monographie

Histoire du droit pénal romain de Romulus à Justinien, La roue à Livres/documents, Les Belles Lettres, 2021.

Articles

« Fonctions et typologies de la détention dans la Rome antique », Dossier : La prison dans le monde – nouvelles perspectives (coord. F. Bretschneider, N. Muchnick), Socio, 14, 2020, p. 19-36.

« Il quadro storico dell’epoca di Germanico », Germanico Cesare. A un passo dall’impero (dir. M. Barbanera), Pérouse, 2020, p. 25-47.