UE675 - Du son à l’écoute : perception, analyse, interprétation

Type d'UE
Initiation/introduction
Disciplines
Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Signes, formes, représentations
Page web
https://sons.cnrs.fr/ 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Architecture Arts Cinéma Écriture Espace Histoire culturelle Musique Perception Philosophie Pratiques Théâtre
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde) Europe France

Depuis plusieurs années, l’appréhension du son et de l’écoute comme catégories d’analyse invitent un grand nombre de disciplines instituées à déplacer leurs cadres d’analyse et à renouveler leurs questionnaires, que ce soit dans les sciences humaines et sociales, dans les sciences de l’ingénieur ou encore dans les sciences du vivant – il n’est qu’à citer ici l’essor de la bioacoustique. Le sonore fait également une irruption remarquée dans le monde de l’art, où nombre de créateurs s’extraient du seul paradigme visuel pour s’intéresser à d’autres espaces de la perception. Sur la scène théâtrale et opératique, les metteurs en scène multiplient ainsi les expérimentations sonores (spatialisation, amplification douce, écoute immersive) et font appel à des sound designers, des ingénieurs du son, des réalisateurs en informatique musicale ; il en est de même des arts plastiques, dont les catégories sont bousculées par l’émergence d’artistes et de plasticiens sonores auxquels les grands centres d’art accordent une place toujours plus grande.

Ce séminaire introductif vise à interroger les enjeux épistémologiques de cet « acoustic turn » en observant ce qu’il déplace et réengage chez les chercheurs comme chez les créateurs. Passant en revue les différentes approches qui se rattachent au champ des sound studies, et créant des « situations d’écoute » (écoutes immersives, formation de l’oreille aux espaces sonores et à la prise de son) avec la présence d’artistes sonores et d’ingénieurs du son, il entend ainsi amener les étudiant·e·s à réinterroger leurs propres objets et terrain de recherche à l’aune du sonore.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Arts, littératures et langages-Musique – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (rendu écrit ou exposé oral)
  • Karine Le Bail [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignante par courriel.

Direction de travaux des étudiants

rendez-vous avec les étudiants inscrits au séminaire les 2e jeudi du mois de 9 h à 11 h, 96 bd Raspail 75006 Paris.

Atelier de masterants : travail en groupe sur l'avancement des travaux de chacun les 4e jeudi du mois.

Réception des candidats

contacter l'enseignante par courriel.

Pré-requis
-
  • 96 bd Raspail
    Salle de réunion du CRAL (2e étage)
    96 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / bimensuel (2e/4e), jeudi 11:00-13:00
    du 11 février 2021 au 24 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Karine Le Bail [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Planning


  • 96 bd Raspail
    Salle de réunion du CRAL (2e étage)
    96 bd Raspail 75006 Paris
    2nd semestre / bimensuel (2e/4e), jeudi 11:00-13:00
    du 11 février 2021 au 24 juin 2021


Description


Type d'UE
Initiation/introduction
Disciplines
Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Signes, formes, représentations
Page web
https://sons.cnrs.fr/ 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie culturelle Architecture Arts Cinéma Écriture Espace Histoire culturelle Musique Perception Philosophie Pratiques Théâtre
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde) Europe France

Depuis plusieurs années, l’appréhension du son et de l’écoute comme catégories d’analyse invitent un grand nombre de disciplines instituées à déplacer leurs cadres d’analyse et à renouveler leurs questionnaires, que ce soit dans les sciences humaines et sociales, dans les sciences de l’ingénieur ou encore dans les sciences du vivant – il n’est qu’à citer ici l’essor de la bioacoustique. Le sonore fait également une irruption remarquée dans le monde de l’art, où nombre de créateurs s’extraient du seul paradigme visuel pour s’intéresser à d’autres espaces de la perception. Sur la scène théâtrale et opératique, les metteurs en scène multiplient ainsi les expérimentations sonores (spatialisation, amplification douce, écoute immersive) et font appel à des sound designers, des ingénieurs du son, des réalisateurs en informatique musicale ; il en est de même des arts plastiques, dont les catégories sont bousculées par l’émergence d’artistes et de plasticiens sonores auxquels les grands centres d’art accordent une place toujours plus grande.

Ce séminaire introductif vise à interroger les enjeux épistémologiques de cet « acoustic turn » en observant ce qu’il déplace et réengage chez les chercheurs comme chez les créateurs. Passant en revue les différentes approches qui se rattachent au champ des sound studies, et créant des « situations d’écoute » (écoutes immersives, formation de l’oreille aux espaces sonores et à la prise de son) avec la présence d’artistes sonores et d’ingénieurs du son, il entend ainsi amener les étudiant·e·s à réinterroger leurs propres objets et terrain de recherche à l’aune du sonore.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Arts, littératures et langages-Musique – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (rendu écrit ou exposé oral)

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignante par courriel.

Direction de travaux des étudiants

rendez-vous avec les étudiants inscrits au séminaire les 2e jeudi du mois de 9 h à 11 h, 96 bd Raspail 75006 Paris.

Atelier de masterants : travail en groupe sur l'avancement des travaux de chacun les 4e jeudi du mois.

Réception des candidats

contacter l'enseignante par courriel.

Pré-requis
-