UE66 - Terrains et recherches sur le cinéma chinois


Lieu et planning


  • 54 bd Raspail
    Salle A06_51
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (3e), vendredi 14:00-17:00
    du 16 octobre 2020 au 18 juin 2021


Description


Dernière modification : 7 octobre 2020 10:47

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Domaine
-
Disciplines
Histoire, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Cinéma Culture visuelle Histoire culturelle Image Visuel
Aires culturelles
Chine
Intervenant·e·s
  • Anne Kerlan [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)
  • Flora Lichaa   docteure, INaLCO / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)

Dans ce séminaire, le cinéma chinois sera étudié à partir de recherches en cours, selon des approches méthodologiques différentes mais complémentaires. On abordera ainsi dans un premier temps le cinéma comme objet d'histoire culturelle en l'envisageant comme un « fait social total », où la question des représentations et des imaginaires artistiques se nourrit des thématiques sociales, politiques et économiques pour une période donnée (la Chine républicaine). Dans un second temps, l'analyse de film et ses méthodes sera abordée à partir d'études de cas précises issues de différentes périodes de l'histoire du cinéma chinois. Ce séminaire a aussi pour objectif de présenter les publications récentes sur le cinéma chinois et d'encourager les étudiants (doctorants principalement) travaillant sur cet objet à participer activement aux réflexions et travaux menés dans ce cadre. La connaissance du chinois est nécessaire.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour toute question contacter Anne Kerlan par courriel.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous. Contacter Anne Kerlan par courriel.

Pré-requis

connaissance du chinois nécessaire.


Compte rendu


Ce séminaire, mené conjointement par Anne Kerlan et Flora Blanchon s'est déroulé sur huit séances mensuelles prises en charge par moitié par les deux co-organisatrices. L'objet du séminaire est de fédérer les recherches sur le cinéma chinois dans une approche combinant l'analyse historique, sociologique, voire anthropologique. le sméinaire permet aussi de diffuser de nombreuses informations sur les festivals, projections, mises en ligne. Une large place est également réservée aux dialogues avec les étudiants en cours de doctorat qui ont chacun présenté un aspect de leurs travaux. Anne Kerlan a exposé dans les premières séances une lecture de l'ouvrage A very Old Machine de S. Mahadevan, pour poser la question d'une histoire du cinéma non occidental et appeler à un décentrement de cette histoire à partir du parallèle avec le cas indien. Nous avons ensuite accueilli notre collègue Benjamin Joinau (Université Hongik (Séoul), associé du Centre de recherches sur la Corée (UMR CCJ), professeur invité à l'EHESS qui a donné deux conférences sur le cinéma coréen avec le titre suivant : « Cinéma Paradiso ? Lire la société nord-coréenne au prisme de son cinéma ». Dans les quatre dernières séances, Flora Lichaa a présenté des travaux en cours sur le cinéma de Wang Bing (He Fengming et Les âmes mortes) autour de la question des relations entre le cinéma, l'histoire et la mémoire; elle a également exposé un travail de recherche en cours sur la coproduction à partir d'une étude de cas (Argent Amer de Wang Bing et Un jeune patriote de Du Haibin). À chaque fois des propositions de visionnage en ligne et de lectures d'articles ont été faites pour ces films.

Publications

0

Dernière modification : 7 octobre 2020 10:47

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Domaine
-
Disciplines
Histoire, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Cinéma Culture visuelle Histoire culturelle Image Visuel
Aires culturelles
Chine
Intervenant·e·s
  • Anne Kerlan [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)
  • Flora Lichaa   docteure, INaLCO / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)

Dans ce séminaire, le cinéma chinois sera étudié à partir de recherches en cours, selon des approches méthodologiques différentes mais complémentaires. On abordera ainsi dans un premier temps le cinéma comme objet d'histoire culturelle en l'envisageant comme un « fait social total », où la question des représentations et des imaginaires artistiques se nourrit des thématiques sociales, politiques et économiques pour une période donnée (la Chine républicaine). Dans un second temps, l'analyse de film et ses méthodes sera abordée à partir d'études de cas précises issues de différentes périodes de l'histoire du cinéma chinois. Ce séminaire a aussi pour objectif de présenter les publications récentes sur le cinéma chinois et d'encourager les étudiants (doctorants principalement) travaillant sur cet objet à participer activement aux réflexions et travaux menés dans ce cadre. La connaissance du chinois est nécessaire.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour toute question contacter Anne Kerlan par courriel.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

sur rendez-vous. Contacter Anne Kerlan par courriel.

Pré-requis

connaissance du chinois nécessaire.

  • 54 bd Raspail
    Salle A06_51
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (3e), vendredi 14:00-17:00
    du 16 octobre 2020 au 18 juin 2021

Ce séminaire, mené conjointement par Anne Kerlan et Flora Blanchon s'est déroulé sur huit séances mensuelles prises en charge par moitié par les deux co-organisatrices. L'objet du séminaire est de fédérer les recherches sur le cinéma chinois dans une approche combinant l'analyse historique, sociologique, voire anthropologique. le sméinaire permet aussi de diffuser de nombreuses informations sur les festivals, projections, mises en ligne. Une large place est également réservée aux dialogues avec les étudiants en cours de doctorat qui ont chacun présenté un aspect de leurs travaux. Anne Kerlan a exposé dans les premières séances une lecture de l'ouvrage A very Old Machine de S. Mahadevan, pour poser la question d'une histoire du cinéma non occidental et appeler à un décentrement de cette histoire à partir du parallèle avec le cas indien. Nous avons ensuite accueilli notre collègue Benjamin Joinau (Université Hongik (Séoul), associé du Centre de recherches sur la Corée (UMR CCJ), professeur invité à l'EHESS qui a donné deux conférences sur le cinéma coréen avec le titre suivant : « Cinéma Paradiso ? Lire la société nord-coréenne au prisme de son cinéma ». Dans les quatre dernières séances, Flora Lichaa a présenté des travaux en cours sur le cinéma de Wang Bing (He Fengming et Les âmes mortes) autour de la question des relations entre le cinéma, l'histoire et la mémoire; elle a également exposé un travail de recherche en cours sur la coproduction à partir d'une étude de cas (Argent Amer de Wang Bing et Un jeune patriote de Du Haibin). À chaque fois des propositions de visionnage en ligne et de lectures d'articles ont été faites pour ces films.

Publications

0