UE659 - Alimentation : relier les savoirs

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Agriculture Alimentation Anthropologie Développement durable Environnement Santé
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde)

Depuis quelques décennies seulement, les sciences humaines se sont avisées que ce qu’on appelait parfois « la fonction biologique première », à savoir la nutrition, les concerne au premier chef : l’alimentation, la collecte, la répartition, la transformation, la consommation des ressources comestibles, ne sont-elles pas au cœur même du fonctionnement social, des normes et des interactions sociales et culturelles, des rapports entre l’individu et la collectivité ?

L’histoire, l’anthropologie, la sociologie et la psychologie sociale ont progressé d’abord séparément avant de tenter quelques rapprochements, marqués par l’émergence récente des Food Studies. Au cours de ce processus, les sciences humaines et sociales ont d’abord été tenues à l’écart ou négligées par la nutrition médicale, pourtant elle-même encore jeune et peu reconnue parmi les champs institués de la médecine. Le rapprochement ne s’est d’abord entamé que timidement et sur des questions spécifiques, comme l’obésité ou les troubles du comportement alimentaire. Mais la montée de la question environnementale, d’abord lente, de plus en plus inexorable depuis le tournant du millénaire et atteignant l’urgence critique, fait apparaître la nécessité éclatante de relier les approches, les points de vue, les questions de recherche, les savoirs acquis et les interrogations émergentes : de saisir l’alimentation dans les termes, non seulement, d’une « nutrition bio-sociale » naissante mais aussi dans ceux d’une pensée écosystémique généralisée.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

  • Claude Fischler [référent·e]   directeur de recherche émérite (retraité·e), CNRS / Laboratoire d’anthropologie critique interdisciplinaire (IIAC-LACI)
Contacts additionnels
claude.fischler@ehess.fr
Informations pratiques

contacter l'enseignant par courriel.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Aucun planning disponible.


Intervenant·e·s


  • Claude Fischler [référent·e]   directeur de recherche émérite (retraité·e), CNRS / Laboratoire d’anthropologie critique interdisciplinaire (IIAC-LACI)

Planning


Aucun planning disponible.


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Agriculture Alimentation Anthropologie Développement durable Environnement Santé
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde)

Depuis quelques décennies seulement, les sciences humaines se sont avisées que ce qu’on appelait parfois « la fonction biologique première », à savoir la nutrition, les concerne au premier chef : l’alimentation, la collecte, la répartition, la transformation, la consommation des ressources comestibles, ne sont-elles pas au cœur même du fonctionnement social, des normes et des interactions sociales et culturelles, des rapports entre l’individu et la collectivité ?

L’histoire, l’anthropologie, la sociologie et la psychologie sociale ont progressé d’abord séparément avant de tenter quelques rapprochements, marqués par l’émergence récente des Food Studies. Au cours de ce processus, les sciences humaines et sociales ont d’abord été tenues à l’écart ou négligées par la nutrition médicale, pourtant elle-même encore jeune et peu reconnue parmi les champs institués de la médecine. Le rapprochement ne s’est d’abord entamé que timidement et sur des questions spécifiques, comme l’obésité ou les troubles du comportement alimentaire. Mais la montée de la question environnementale, d’abord lente, de plus en plus inexorable depuis le tournant du millénaire et atteignant l’urgence critique, fait apparaître la nécessité éclatante de relier les approches, les points de vue, les questions de recherche, les savoirs acquis et les interrogations émergentes : de saisir l’alimentation dans les termes, non seulement, d’une « nutrition bio-sociale » naissante mais aussi dans ceux d’une pensée écosystémique généralisée.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
claude.fischler@ehess.fr
Informations pratiques

contacter l'enseignant par courriel.

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-