UE653 - L'Antiquité de la Renaissance 2. Philosophie et théologie, Florence, 1471-1497

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Philosophie Religieux (sciences sociales du)
Aires culturelles
Europe

Le titre donné pour la seconde fois au séminaire est inspiré d’une formule aphoristique d’Aby Warburg : « chaque époque a la Renaissance de l’Antiquité qu’elle mérite ». Elle s’attache à une question qui a beaucoup occupé les historiens de l’art, celle de la survivance ou de la réapparition des dieux et mystères païens au Quattrocento. Pour en saisir la genèse, il faudra fréquenter un milieu d’une exceptionnelle vitalité, dans lequel gravitaient autour de Warburg des savants qu’il serait vain de vouloir enfermer dans des catégories disciplinaires : Ernst Cassirer, Erwin Panofsky, Fritz Saxl, Gertrud Bing et d’autres encore. Les lire permettra de montrer que cette question pourrait être féconde d’un point de vue philosophique. Plusieurs années du séminaire avaient été consacrées à une enquête autour des prolégomènes antiques de l’affaire. La parution d’un livre intitulé La raison ou les dieux et qui synthétise ce travail permettra d’exposer les attendus d’une certaine façon d’écrire l’histoire de la philosophie. 

En conservant le sous-titre, on prend acte du fait que la première saison de cette enquête a été suspendue dans les conditions que chacun sait. Les dates et le lieu indiqués pour une chronologie qu’il faudra bien sûr étendre et un espace qui s’élargira sont ceux de deux entreprises de Marsile Ficin (1433-1499) : la traduction en latin de ce qui était alors disponible du corpus hermétique ; celle d’un livre de Jamblique qui avait été l’une des pièces d’une controverse autour de la théurgie initiée par Porphyre. La première de ces entreprises induirait un projet qui serait celui de tout un milieu : mettre au jour, décrire et défendre une Prisca theologia nourrie de ce que des auteurs de la fin de l’Antiquité nommaient « sagesses barbares ». Si l’on ajoute que Ficin traduirait l’intégralité de Platon et Plotin, il appert que c’est un pan entier de la philosophie et la vision des dieux qu’elle mobilisait qui renaissaient dans ses mains. 

La seconde entreprise de Marsile Ficin ouvre une perspective différente. On a montré que pour Porphyre, la théurgie n’était rien d’autre qu’une combinaison inédite de magie et d’astrologie. Ni ces pratiques ni les théories visant à les justifier par la nature n’avaient disparu durant les dix siècles qui séparent Porphyre de Ficin. Afin de savoir comment, il faudrait prendre en compte un Moyen Âge qui devrait être à la fois long dans le temps et large dans l’espace, incluant les mondes juif et arabe. Toujours est-il que Ficin prendrait sur ces questions des positions qui le brouilleraient avec une partie de son milieu, à commencer par Pic de la Mirandole. Que l’on puisse ou non s’engager dès cette année dans cette partie de l’enquête, on commencera de se demander en s’inspirant à nouveau de Warburg s’il est vrai qu’il faut toujours reconquérir Athènes en partant d’Alexandrie.  

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Philosophie sociale et politique – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Pierre Bouretz [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

en raison des incertitudes quant aux conditions matérielles d'enseignement, la participation au séminaire est soumise à l'accord du directeur d'études. Prendre contact par courriel.

Direction de travaux des étudiants

mercredi, jeudi, vendredi après-midi, EHESS, bureau B 03-14, 54 bd Raspail 75006 Paris.

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel.

Pré-requis

projet écrit / entretien.

  • Campus Condorcet
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / hebdomadaire, mardi 17:00-19:00
    du 24 novembre 2020 au 22 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Pierre Bouretz [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Planning


  • Campus Condorcet
    Salle 3.06
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    annuel / hebdomadaire, mardi 17:00-19:00
    du 24 novembre 2020 au 22 juin 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Philosophie Religieux (sciences sociales du)
Aires culturelles
Europe

Le titre donné pour la seconde fois au séminaire est inspiré d’une formule aphoristique d’Aby Warburg : « chaque époque a la Renaissance de l’Antiquité qu’elle mérite ». Elle s’attache à une question qui a beaucoup occupé les historiens de l’art, celle de la survivance ou de la réapparition des dieux et mystères païens au Quattrocento. Pour en saisir la genèse, il faudra fréquenter un milieu d’une exceptionnelle vitalité, dans lequel gravitaient autour de Warburg des savants qu’il serait vain de vouloir enfermer dans des catégories disciplinaires : Ernst Cassirer, Erwin Panofsky, Fritz Saxl, Gertrud Bing et d’autres encore. Les lire permettra de montrer que cette question pourrait être féconde d’un point de vue philosophique. Plusieurs années du séminaire avaient été consacrées à une enquête autour des prolégomènes antiques de l’affaire. La parution d’un livre intitulé La raison ou les dieux et qui synthétise ce travail permettra d’exposer les attendus d’une certaine façon d’écrire l’histoire de la philosophie. 

En conservant le sous-titre, on prend acte du fait que la première saison de cette enquête a été suspendue dans les conditions que chacun sait. Les dates et le lieu indiqués pour une chronologie qu’il faudra bien sûr étendre et un espace qui s’élargira sont ceux de deux entreprises de Marsile Ficin (1433-1499) : la traduction en latin de ce qui était alors disponible du corpus hermétique ; celle d’un livre de Jamblique qui avait été l’une des pièces d’une controverse autour de la théurgie initiée par Porphyre. La première de ces entreprises induirait un projet qui serait celui de tout un milieu : mettre au jour, décrire et défendre une Prisca theologia nourrie de ce que des auteurs de la fin de l’Antiquité nommaient « sagesses barbares ». Si l’on ajoute que Ficin traduirait l’intégralité de Platon et Plotin, il appert que c’est un pan entier de la philosophie et la vision des dieux qu’elle mobilisait qui renaissaient dans ses mains. 

La seconde entreprise de Marsile Ficin ouvre une perspective différente. On a montré que pour Porphyre, la théurgie n’était rien d’autre qu’une combinaison inédite de magie et d’astrologie. Ni ces pratiques ni les théories visant à les justifier par la nature n’avaient disparu durant les dix siècles qui séparent Porphyre de Ficin. Afin de savoir comment, il faudrait prendre en compte un Moyen Âge qui devrait être à la fois long dans le temps et large dans l’espace, incluant les mondes juif et arabe. Toujours est-il que Ficin prendrait sur ces questions des positions qui le brouilleraient avec une partie de son milieu, à commencer par Pic de la Mirandole. Que l’on puisse ou non s’engager dès cette année dans cette partie de l’enquête, on commencera de se demander en s’inspirant à nouveau de Warburg s’il est vrai qu’il faut toujours reconquérir Athènes en partant d’Alexandrie.  

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Philosophie sociale et politique – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Études politiques – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – annuel hebdomadaire = 12 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

en raison des incertitudes quant aux conditions matérielles d'enseignement, la participation au séminaire est soumise à l'accord du directeur d'études. Prendre contact par courriel.

Direction de travaux des étudiants

mercredi, jeudi, vendredi après-midi, EHESS, bureau B 03-14, 54 bd Raspail 75006 Paris.

Réception des candidats

sur rendez-vous par courriel.

Pré-requis

projet écrit / entretien.