UE633 - « Photo-graphies » : genèses, théories, pratiques, images. Lieux photographiques du politique

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie visuelle
Aires culturelles
Afrique Europe

Le séminaire propose de délaisser temporairement le statut d'« image » pour promouvoir ceux de photographie et de vidéographie, en tant qu'objets fabriqués. Il ne s'agit pas de « chasser les herméneutes » comme le suggère avec humour le philosophe François Dagognet mais de prendre en compte la dynamique, les processus et le temps long d'une création photogaphique et vidéographique trop souvent reléguées dans une non durée. « Il faut deux ans pour faire un portrait ! » rappelait le photographe Marc Pataut. Une telle « rematiérisation » de la photographie et de la vidéographie permettra d'évaluer les conséquences politiques des usages et création des images photogéniques (nées de la lumière) dans le monde contemporain. Les analyses historiques ne seront pas pour autant délaissées. L'hypothèse d'une co-révolution des images et des sociétés sera posée. Seront invités tant des artistes que des chercheurs.

La réflexion d'ensemble se construira  à partir d'exemples contemporains. Elle ne délaissera pas cependant les analyses historiques. Certaines séances seront réservées aux problématiques techniques de maitrise des appareils de prise de vue.  Les participants auront à réaliser dix photographies d'un lieu du politique.  L'ensemble pourra conduire à la réalisation d'une exposition commune.

10 séances de deux heures

dont :

  • une séance introductive (concepts fondamentaux), J.-B. Ouedraogo, M. Sicard
  • deux séances réservées aux travaux théoriques et photographiques des étudiants
  • quatre séances avec invités artistes et/ou chercheurs
  • deux séances théoriques et techniques, J.-B. Ouedraogo, M. Sicard
  • une séance réservée à l'évaluation, présentation des travaux des étudiants
  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel annuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (Mémoire et présentation de photographies)
  • Jean-Bernard Ouédraogo [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
  • Monique Sicard   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
Contacts additionnels
sicard.monique@gmail.com
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

deux séances de séminaire seront réservées au suivi des travaux théoriques et photographiques des étudiants.
Celui-ci s'effectuera également à la demande.

Réception des candidats

joindre Monique Sicard par courriel.

Pré-requis

niveau M1 ou M2 en sciences humaines et sociales.

Aucun planning disponible.


Intervenant·e·s


  • Jean-Bernard Ouédraogo [référent·e]   directeur d'études, EHESS - directeur de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
  • Monique Sicard   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)

Planning


Aucun planning disponible.


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie visuelle
Aires culturelles
Afrique Europe

Le séminaire propose de délaisser temporairement le statut d'« image » pour promouvoir ceux de photographie et de vidéographie, en tant qu'objets fabriqués. Il ne s'agit pas de « chasser les herméneutes » comme le suggère avec humour le philosophe François Dagognet mais de prendre en compte la dynamique, les processus et le temps long d'une création photogaphique et vidéographique trop souvent reléguées dans une non durée. « Il faut deux ans pour faire un portrait ! » rappelait le photographe Marc Pataut. Une telle « rematiérisation » de la photographie et de la vidéographie permettra d'évaluer les conséquences politiques des usages et création des images photogéniques (nées de la lumière) dans le monde contemporain. Les analyses historiques ne seront pas pour autant délaissées. L'hypothèse d'une co-révolution des images et des sociétés sera posée. Seront invités tant des artistes que des chercheurs.

La réflexion d'ensemble se construira  à partir d'exemples contemporains. Elle ne délaissera pas cependant les analyses historiques. Certaines séances seront réservées aux problématiques techniques de maitrise des appareils de prise de vue.  Les participants auront à réaliser dix photographies d'un lieu du politique.  L'ensemble pourra conduire à la réalisation d'une exposition commune.

10 séances de deux heures

dont :

  • une séance introductive (concepts fondamentaux), J.-B. Ouedraogo, M. Sicard
  • deux séances réservées aux travaux théoriques et photographiques des étudiants
  • quatre séances avec invités artistes et/ou chercheurs
  • deux séances théoriques et techniques, J.-B. Ouedraogo, M. Sicard
  • une séance réservée à l'évaluation, présentation des travaux des étudiants

Master


  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel annuelle = 6 ECTS
    MCC – autre (Mémoire et présentation de photographies)

Renseignements


Contacts additionnels
sicard.monique@gmail.com
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

deux séances de séminaire seront réservées au suivi des travaux théoriques et photographiques des étudiants.
Celui-ci s'effectuera également à la demande.

Réception des candidats

joindre Monique Sicard par courriel.

Pré-requis

niveau M1 ou M2 en sciences humaines et sociales.