UE627 - Nature et institutions. Propriété, communs et limites écologiques


Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 6
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (1re), mercredi 09:00-12:00
    du 3 février 2021 au 2 juin 2021


Description


Dernière modification : 28 octobre 2020 11:06

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Géographie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Droit, normes et société Environnement État et politiques publiques Savoirs Spatialisation, territoires
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Alice Ingold [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Groupe de recherche sur l'histoire de l'environnement (CRH-GRHEN)

La question sociale a présidé à l’invention des sciences sociales tout au long du XIXe siècle. Au moment où les hommes se sont pleinement reconnus comme les auteurs de leurs sociétés cette question s’est posée en termes de responsabilité. La question sociale doit-elle aujourd’hui laisser place à une question environnementale ? Vivons-nous un moment similaire où la société en est venue à se penser comme auteure de son environnement ? Cette conviction est au fondement de l’hypothèse de l’Anthropocène. Celle-ci postule que les effets des actions humaines ont fait entrer la terre dans une nouvelle ère de son histoire géologique. En nouant ensemble la modernité comme période historique et la figure de la modernité comme mode de rapport au monde, les études environnementales ont mis à leur agenda des travaux cherchant à identifier les temporalités et les lieux pluriels d’une conscience écologique moderne. S’intéressant aux savoirs qui participent à cette « réflexivité environnementale », cette perspective néglige des changements historiques essentiels, juridiques et institutionnels. Le séminaire interrogera ces changements, dans l’ordre du droit, des institutions et des savoirs. Au travers de quels dispositifs politiques et juridiques les sociétés se sont-elles rapportées à leurs environnements dans la période postrévolutionnaire ? Comment ces dispositifs ont-ils renvoyé à des partages en train de se faire entre État et société, entre État et marché, entre droit et économie, qui demandent aujourd’hui à être réévalués ? Le séminaire alternera des lectures d’auteurs et des présentations de dossiers d’archives.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

projet de recherche en cours (écrit).

Dernière modification : 28 octobre 2020 11:06

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Géographie, Histoire
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Droit, normes et société Environnement État et politiques publiques Savoirs Spatialisation, territoires
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Alice Ingold [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Groupe de recherche sur l'histoire de l'environnement (CRH-GRHEN)

La question sociale a présidé à l’invention des sciences sociales tout au long du XIXe siècle. Au moment où les hommes se sont pleinement reconnus comme les auteurs de leurs sociétés cette question s’est posée en termes de responsabilité. La question sociale doit-elle aujourd’hui laisser place à une question environnementale ? Vivons-nous un moment similaire où la société en est venue à se penser comme auteure de son environnement ? Cette conviction est au fondement de l’hypothèse de l’Anthropocène. Celle-ci postule que les effets des actions humaines ont fait entrer la terre dans une nouvelle ère de son histoire géologique. En nouant ensemble la modernité comme période historique et la figure de la modernité comme mode de rapport au monde, les études environnementales ont mis à leur agenda des travaux cherchant à identifier les temporalités et les lieux pluriels d’une conscience écologique moderne. S’intéressant aux savoirs qui participent à cette « réflexivité environnementale », cette perspective néglige des changements historiques essentiels, juridiques et institutionnels. Le séminaire interrogera ces changements, dans l’ordre du droit, des institutions et des savoirs. Au travers de quels dispositifs politiques et juridiques les sociétés se sont-elles rapportées à leurs environnements dans la période postrévolutionnaire ? Comment ces dispositifs ont-ils renvoyé à des partages en train de se faire entre État et société, entre État et marché, entre droit et économie, qui demandent aujourd’hui à être réévalués ? Le séminaire alternera des lectures d’auteurs et des présentations de dossiers d’archives.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Étude comparative du développement – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Institutions, organisations, économie et société – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

projet de recherche en cours (écrit).

  • 105 bd Raspail
    Salle 6
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (1re), mercredi 09:00-12:00
    du 3 février 2021 au 2 juin 2021