UE577 - Surdité et langue des signes : analyseurs politiques, philosophiques et sociolinguistiques. 14. Formes de contestation et politiques de réparation

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français lsf
Mots-clés
Arts Corps Langue des signes Mobilisation(s) Sourds
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe

Le séminaire de cette année poursuivra l’étude des politiques de réparation, qu’elles soient le résultat des dispositifs institutionnels (médicaux, éducatifs, juridiques) ou qu’elles proviennent des démarches individuelles ou collectives de contestation (par l’art, les écritures autobiographiques, les mobilisations politiques). Le concept de réparation est communément associé à une pratique médicale visant la correction du déficit physiologique comme condition de normalité, et contesté, par cette raison, par une partie de la population concernée. Or, l’exigence de réparation au tort subi par ces mêmes personnes dès lors qu’ils n’ont plus accès aux conditions de vie qu’elles réclament, ou les pratiques médicales des unités des soin des sourds visant la réparation du lien linguistique et culturel avec ses patients, et enfin, les démarches artistiques rendant visibles et audibles d’autres modes de vie sourde, élargissent en les questionnant les significations et les usages que les différents acteurs mobilisent autour de la réparation. Nous continuons l'exploration des multiples formes par lesquelles le concept de réparation fait irruption dans la vie des sourds que ce soit dans la contestation comme dans des nouvelles formes d’appropriation. En remettant en question un certain ordre socialement établi (il faut réparer un corps défaillant), le concept se charge d’une valeur émancipatrice et contribue à des nouvelles lectures du champ des Deaf Studies et plus largement, des Disability Studies.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Andrea Benvenuto [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Soline Vennetier   doctorante, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignantes par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

aucun pré-requis.

Aucun planning disponible.


Intervenant·e·s


  • Andrea Benvenuto [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Soline Vennetier   doctorante, EHESS / Centre de recherches historiques (CRH)

Planning


Aucun planning disponible.


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français lsf
Mots-clés
Arts Corps Langue des signes Mobilisation(s) Sourds
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe

Le séminaire de cette année poursuivra l’étude des politiques de réparation, qu’elles soient le résultat des dispositifs institutionnels (médicaux, éducatifs, juridiques) ou qu’elles proviennent des démarches individuelles ou collectives de contestation (par l’art, les écritures autobiographiques, les mobilisations politiques). Le concept de réparation est communément associé à une pratique médicale visant la correction du déficit physiologique comme condition de normalité, et contesté, par cette raison, par une partie de la population concernée. Or, l’exigence de réparation au tort subi par ces mêmes personnes dès lors qu’ils n’ont plus accès aux conditions de vie qu’elles réclament, ou les pratiques médicales des unités des soin des sourds visant la réparation du lien linguistique et culturel avec ses patients, et enfin, les démarches artistiques rendant visibles et audibles d’autres modes de vie sourde, élargissent en les questionnant les significations et les usages que les différents acteurs mobilisent autour de la réparation. Nous continuons l'exploration des multiples formes par lesquelles le concept de réparation fait irruption dans la vie des sourds que ce soit dans la contestation comme dans des nouvelles formes d’appropriation. En remettant en question un certain ordre socialement établi (il faut réparer un corps défaillant), le concept se charge d’une valeur émancipatrice et contribue à des nouvelles lectures du champ des Deaf Studies et plus largement, des Disability Studies.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter les enseignantes par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

aucun pré-requis.