UE571 - Construire une recherche interdisciplinaire avec les sciences de la vie et de la terre

Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Environnement Épistémologie Interactions Méthodes et techniques des sciences sociales Sciences
Aires culturelles
Afrique Amériques Europe

L’émergence de recherches portant sur les dynamiques environnementales s’accompagne de l’apparition de nouveaux objets dans le champ des sciences sociales. Reflétant des tournants majeurs dans l’histoire des disciplines et des approches, les « objets environnementaux » invitent à déployer de nouveaux paradigmes qui insistent sur les logiques d’interdépendances et d’interconnexion entre les différentes sphères de la vie. De façon pratique, ces objets invitent à articuler les données provenant d’horizon disciplinaires différentes, conçues à des échelles spatio-temporelles différentes, et qui pourtant, posent des problèmes de commensurabilité. Comment interroger les « nexus » de ces configurations interdépendantes dans les champs des études environnementales ?  Quels « proxies » mobiliser pour comprendre certaines dynamiques environnementales dans un épistémologie propre aux sciences sociales ?

Ce séminaire propose de donner les moyens aux étudiants de réfléchir à l'articulation de leurs projets de recherche avec/et/ dans d'autres champs disciplinaires. À partir de la présentation de recherche en cours, il explore la question de l’articulation de proxies ou d’ensemble de données, en apparence, hétérogènes à travers trois notions au cœur des dynamiques environnementales : le paysage, l’énergie et les sols dans des perspectives interdisciplinaires ?

En 2020-2021, les interventions seront construites en collaboration avec le LIED (Laboratoire interdisciplinaire sur les énergies de demain) et des chercheurs du groupe de travail « Sol » de l’Alliance environnement (Allenvi), des chercheurs en SHS travaillant sur les sols de Tarnac et d'ailleurs. Reposant sur une alternance entre la forme du séminaire et l’atelier, les participants prendront part à la construction d’une recherche visant à produire une veille scientifique et un état de l’art sur la question du « sol » en SHS.

  • Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (recherche collective), fiche de lecture
  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, autre (recherche collective )
  • Étude comparative du développement – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (recherche collective), fiche de lecture
  • Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, autre (recherche collective)
  • Benoit Hazard [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain (IIAC)
  • Mathieu Arnoux   directeur d'études, EHESS - professeur des universités, Université de Paris / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Barbara Glowczewski   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
Contacts additionnels
bhazard@ehess.fr barbara.glowczewski@gmail.com mathieu.arnoux@ehess.fr
Informations pratiques

renseignements : Benoît Hazard, Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain, EHESS, bureau A 0507, 54 bd Raspail 75006 Paris, tél. : 01 40 82 75 35 ou par courriel auprès des enseignants.

Direction de travaux des étudiants

Benoit Hazard. Réception le vendredi après midi sur rendez vous. Bureau 507, 54 bd Raspail 75006 Paris.

Réception des candidats

Benoit Hazard. Réception le vendredi après midi sur rendez vous. Bureau 507, 54 bd Raspail 75006 Paris.

Pré-requis

étudiants de niveau master, doctorat et chercheurs. Les auditeurs libres sont acceptés.

  • Campus Condorcet
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, vendredi 09:00-11:00
    du 5 février 2021 au 11 juin 2021


Intervenant·e·s


  • Benoit Hazard [référent·e]   chargé de recherche, CNRS / Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain (IIAC)
  • Mathieu Arnoux   directeur d'études, EHESS - professeur des universités, Université de Paris / Centre de recherches historiques (CRH)
  • Barbara Glowczewski   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)

Planning


  • Campus Condorcet
    Salle polyvalente 50
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, vendredi 09:00-11:00
    du 5 février 2021 au 11 juin 2021


Description


Type d'UE
Méthodologie
Disciplines
Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Environnement Épistémologie Interactions Méthodes et techniques des sciences sociales Sciences
Aires culturelles
Afrique Amériques Europe

L’émergence de recherches portant sur les dynamiques environnementales s’accompagne de l’apparition de nouveaux objets dans le champ des sciences sociales. Reflétant des tournants majeurs dans l’histoire des disciplines et des approches, les « objets environnementaux » invitent à déployer de nouveaux paradigmes qui insistent sur les logiques d’interdépendances et d’interconnexion entre les différentes sphères de la vie. De façon pratique, ces objets invitent à articuler les données provenant d’horizon disciplinaires différentes, conçues à des échelles spatio-temporelles différentes, et qui pourtant, posent des problèmes de commensurabilité. Comment interroger les « nexus » de ces configurations interdépendantes dans les champs des études environnementales ?  Quels « proxies » mobiliser pour comprendre certaines dynamiques environnementales dans un épistémologie propre aux sciences sociales ?

Ce séminaire propose de donner les moyens aux étudiants de réfléchir à l'articulation de leurs projets de recherche avec/et/ dans d'autres champs disciplinaires. À partir de la présentation de recherche en cours, il explore la question de l’articulation de proxies ou d’ensemble de données, en apparence, hétérogènes à travers trois notions au cœur des dynamiques environnementales : le paysage, l’énergie et les sols dans des perspectives interdisciplinaires ?

En 2020-2021, les interventions seront construites en collaboration avec le LIED (Laboratoire interdisciplinaire sur les énergies de demain) et des chercheurs du groupe de travail « Sol » de l’Alliance environnement (Allenvi), des chercheurs en SHS travaillant sur les sols de Tarnac et d'ailleurs. Reposant sur une alternance entre la forme du séminaire et l’atelier, les participants prendront part à la construction d’une recherche visant à produire une veille scientifique et un état de l’art sur la question du « sol » en SHS.


Master


  • Savoirs en sociétés-Études environnementales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (recherche collective), fiche de lecture
  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, autre (recherche collective )
  • Étude comparative du développement – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – autre (recherche collective), fiche de lecture
  • Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture, autre (recherche collective)

Renseignements


Contacts additionnels
bhazard@ehess.fr barbara.glowczewski@gmail.com mathieu.arnoux@ehess.fr
Informations pratiques

renseignements : Benoît Hazard, Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain, EHESS, bureau A 0507, 54 bd Raspail 75006 Paris, tél. : 01 40 82 75 35 ou par courriel auprès des enseignants.

Direction de travaux des étudiants

Benoit Hazard. Réception le vendredi après midi sur rendez vous. Bureau 507, 54 bd Raspail 75006 Paris.

Réception des candidats

Benoit Hazard. Réception le vendredi après midi sur rendez vous. Bureau 507, 54 bd Raspail 75006 Paris.

Pré-requis

étudiants de niveau master, doctorat et chercheurs. Les auditeurs libres sont acceptés.