UE556 - L'expérience-limite 2. : le soi et l'environnement

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Psychologie et sciences cognitives
Page web
https://sites.google.com/view/jeromedokic/home 
Langues
anglais français
Mots-clés
Cognition Environnement Esthétique Philosophie analytique
Aires culturelles
-

Ce séminaire poursuit le thème général abordé l’an dernier, mais reprend ab initio les aspects qui ont dû être laissés de côté. Une attention particulière sera portée à l’esthétique et à l’éthique environnementales, et au rôle (notamment heuristique) que peuvent jouer les expériences-limites dans le rapport du soi à la nature. Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi le séminaire de l’an dernier pour participer à celui-ci.

La notion d’expérience-limite a été invoquée dans de nombreux domaines, notamment esthétiques, mystiques ou religieux. Elle a joué un rôle important en philosophie de l’esprit, en métaphysique, mais plus généralement dans les sciences sociales. Cependant, elle a rarement été analysée en tant que telle. Une première question est de savoir s’il existe un genre d’expérience-limite unique dans tous les domaines dans lesquels elle est reconnue, ou s’il en existe différentes versions sans commune mesure. Nous examinerons les liens entre l’expérience-limite, la conscience de soi et la métacognition. La notion d’expérience-limite sera également mise en rapport avec la notion d’expérience du seuil ou de la crête (climax) et la notion d’expérience transformative, notamment dans la double version identifiée par L. A. Paul (transformation épistémique et transformation personnelle).

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Philosophie du langage et de l'esprit – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Jérôme Dokic [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Institut Jean-Nicod (IJN)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignant par courriel.

Direction de travaux des étudiants

contacter l'enseignant par courriel.

Réception des candidats

contacter l'enseignant par courriel.

Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Salle 7
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 15:00-17:00
    du 13 octobre 2020 au 26 janvier 2021


Intervenant·e·s


  • Jérôme Dokic [référent·e]   directeur d'études, EHESS / Institut Jean-Nicod (IJN)

Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 7
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, mardi 15:00-17:00
    du 13 octobre 2020 au 26 janvier 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Philosophie et épistémologie, Psychologie et sciences cognitives
Page web
https://sites.google.com/view/jeromedokic/home 
Langues
anglais français
Mots-clés
Cognition Environnement Esthétique Philosophie analytique
Aires culturelles
-

Ce séminaire poursuit le thème général abordé l’an dernier, mais reprend ab initio les aspects qui ont dû être laissés de côté. Une attention particulière sera portée à l’esthétique et à l’éthique environnementales, et au rôle (notamment heuristique) que peuvent jouer les expériences-limites dans le rapport du soi à la nature. Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi le séminaire de l’an dernier pour participer à celui-ci.

La notion d’expérience-limite a été invoquée dans de nombreux domaines, notamment esthétiques, mystiques ou religieux. Elle a joué un rôle important en philosophie de l’esprit, en métaphysique, mais plus généralement dans les sciences sociales. Cependant, elle a rarement été analysée en tant que telle. Une première question est de savoir s’il existe un genre d’expérience-limite unique dans tous les domaines dans lesquels elle est reconnue, ou s’il en existe différentes versions sans commune mesure. Nous examinerons les liens entre l’expérience-limite, la conscience de soi et la métacognition. La notion d’expérience-limite sera également mise en rapport avec la notion d’expérience du seuil ou de la crête (climax) et la notion d’expérience transformative, notamment dans la double version identifiée par L. A. Paul (transformation épistémique et transformation personnelle).

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Philosophie du langage et de l'esprit – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contacter l'enseignant par courriel.

Direction de travaux des étudiants

contacter l'enseignant par courriel.

Réception des candidats

contacter l'enseignant par courriel.

Pré-requis
-