UE536 - L'agir viscéral : anthropologie politique des sens et des corps

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Affects Agriculture Alimentation Collectifs Corps Émotions Politique
Aires culturelles
Amérique du Sud Europe Inde

Ces vingt dernières années, l’anthropologie comme la science politique se sont intéressées à nouveaux frais à la place des émotions et des affects dans les processus de construction des subjectivités. Ce séminaire vise à prolonger et approfondir ces travaux en traitant du viscéral comme dimension fondatrice de l’agir politique. Dans cette dimension, les sens sont tout entiers mobilisés et la subjectivité semble être mue et informée par un ressort profondément ancré dans le corps. Nous mettrons au travail l’hypothèse que non seulement l’agir, mais aussi le lien politique y trouve et y fonde sa racine. L’approche phénoménologique de l’agir a jusqu’à présent été largement ignorée des analyses issues de la science politique comme de l’anthropologie politique. En prenant la notion de sens « à bras-le-corps », nous voulons d’une part faire lumière sur les dispositifs sensibles et sensoriels qui innervent tout processus de formation du soi comme de production identitaire et d’appartenance ; de l’autre, explorer comment des affects comme la compassion et l’empathie sont constitutifs d’un agir politique pour l’autre et/ou avec l’autre, tout comme des frontières s’érigeant entre les groupes. Il s’agit aussi, ce faisant, de dépasser toute dichotomie entre un agir qui se caractériserait comme rationnel et des passions dites irrationnelles pour faire lumière sur la part « tripale » qui préside à toute action sociale.

Ce séminaire a vocation à constituer le lieu régulier d'échange et de dialogue au sein du LAIOS-IIAC. Ouvert à des invités extérieurs et/ou internationaux, il l'est aussi à tous les étudiants qui souhaitent mettre en dialogue leur problématique de recherche avec celle qui y sera développée.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral
  • Birgit Müller [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
  • Véronique Béneï   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
  • Deborah Puccio-Den   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Aucun planning disponible.


Intervenant·e·s


  • Birgit Müller [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
  • Véronique Béneï   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)
  • Deborah Puccio-Den   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (IIAC-LAIOS)

Planning


Aucun planning disponible.


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Affects Agriculture Alimentation Collectifs Corps Émotions Politique
Aires culturelles
Amérique du Sud Europe Inde

Ces vingt dernières années, l’anthropologie comme la science politique se sont intéressées à nouveaux frais à la place des émotions et des affects dans les processus de construction des subjectivités. Ce séminaire vise à prolonger et approfondir ces travaux en traitant du viscéral comme dimension fondatrice de l’agir politique. Dans cette dimension, les sens sont tout entiers mobilisés et la subjectivité semble être mue et informée par un ressort profondément ancré dans le corps. Nous mettrons au travail l’hypothèse que non seulement l’agir, mais aussi le lien politique y trouve et y fonde sa racine. L’approche phénoménologique de l’agir a jusqu’à présent été largement ignorée des analyses issues de la science politique comme de l’anthropologie politique. En prenant la notion de sens « à bras-le-corps », nous voulons d’une part faire lumière sur les dispositifs sensibles et sensoriels qui innervent tout processus de formation du soi comme de production identitaire et d’appartenance ; de l’autre, explorer comment des affects comme la compassion et l’empathie sont constitutifs d’un agir politique pour l’autre et/ou avec l’autre, tout comme des frontières s’érigeant entre les groupes. Il s’agit aussi, ce faisant, de dépasser toute dichotomie entre un agir qui se caractériserait comme rationnel et des passions dites irrationnelles pour faire lumière sur la part « tripale » qui préside à toute action sociale.

Ce séminaire a vocation à constituer le lieu régulier d'échange et de dialogue au sein du LAIOS-IIAC. Ouvert à des invités extérieurs et/ou internationaux, il l'est aussi à tous les étudiants qui souhaitent mettre en dialogue leur problématique de recherche avec celle qui y sera développée.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-