UE510 - Les Deaf Studies en question

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français lsf
Mots-clés
Corps Culture visuelle Langue des signes Sourds
Aires culturelles
Amérique du Nord Amérique du Sud Europe

Le séminaire reprendra les objectifs proposés lors de son édition précédente : d’une part, contribuer à la circulation, traduction et réception dans la sphère francophone des travaux desDeaf Studies, et d’autre partprésenter et discuter des recherches francophones en cours au regard de leurs cadres disciplinaires et institutionnels aussi bien que des développements des Deaf Studiesdans lesquelles elles s’inscrivent plus ou moins explicitement.

Se développant parallèlement aux Disability Studies, les Deaf Studies (dénomination apparue aux États-Unis au début des années 70) rassemblent des recherches en sciences humaines et sociales autour des sourds, des langues de signes et de la surdité. Si leur point commun aura été de déplacer la surdité/handicap du champ d'étude circonscrit aux sciences médicales vers celui des sciences humaines et sociales, ainsi que de placer les personnes concernées et leurs point de vue au centre des recherches, des distances théoriques ont aussi marqué une frontière entre ces deux champs d’études, en commençant par la catégorie avec laquelle ils identifient leurs objets. Le séminaire se propose de présenter et discuter ces tensions/convergences théoriques et épistémologiques, mais aussi de les mettre à l’épreuve avec l’expérience des acteurs et des professionnels concernés. Un certain nombre de questions soulevées par la crise sanitaire actuelle fera l’objet de séances spécifiques. 

Ce séminaire, qui réunit autour de lui un collectif de recherche intégré par Yann Cantin (Université Paris 8), Julie Chateauvert (École d’innovation sociale Elisabeth-Bruyère, Université Saint-Paul), Marie Coutant (EHESS), Tamara Dmitrieva (EHESS), Maati El Hachimi (EHESS), Barbara Fougère (Université Panthéon-Sorbonne), Angelo Frémeaux (EHESS), Mike Gulliver (Université de Bristol), Marie-Thérèse L’Huillier (CNRS), Pierre Schmitt (EHESS), Didier Séguillon (Université Paris Nanterre), Soline Vennetier (EHESS), est conçu comme un espace de partage, de circulation et de traduction de recherches entamées d’une rive et de l’autre de l’Atlantique par des chercheurs sourds et entendants, dans un dialogue interdisciplinaire et international (Amérique du Sud, Amérique du Nord, Europe).

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Andrea Benvenuto [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Fabrice Bertin   contrat postdoctoral, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Olivier Schetrit   contrat postdoctoral, CNRS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

renseignements : contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

il n'y a pas de pré-requis.

Aucun planning disponible.


Intervenant·e·s


  • Andrea Benvenuto [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Fabrice Bertin   contrat postdoctoral, EHESS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Olivier Schetrit   contrat postdoctoral, CNRS / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

Planning


Aucun planning disponible.


Description


Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Philosophie et épistémologie
Page web
-
Langues
français lsf
Mots-clés
Corps Culture visuelle Langue des signes Sourds
Aires culturelles
Amérique du Nord Amérique du Sud Europe

Le séminaire reprendra les objectifs proposés lors de son édition précédente : d’une part, contribuer à la circulation, traduction et réception dans la sphère francophone des travaux desDeaf Studies, et d’autre partprésenter et discuter des recherches francophones en cours au regard de leurs cadres disciplinaires et institutionnels aussi bien que des développements des Deaf Studiesdans lesquelles elles s’inscrivent plus ou moins explicitement.

Se développant parallèlement aux Disability Studies, les Deaf Studies (dénomination apparue aux États-Unis au début des années 70) rassemblent des recherches en sciences humaines et sociales autour des sourds, des langues de signes et de la surdité. Si leur point commun aura été de déplacer la surdité/handicap du champ d'étude circonscrit aux sciences médicales vers celui des sciences humaines et sociales, ainsi que de placer les personnes concernées et leurs point de vue au centre des recherches, des distances théoriques ont aussi marqué une frontière entre ces deux champs d’études, en commençant par la catégorie avec laquelle ils identifient leurs objets. Le séminaire se propose de présenter et discuter ces tensions/convergences théoriques et épistémologiques, mais aussi de les mettre à l’épreuve avec l’expérience des acteurs et des professionnels concernés. Un certain nombre de questions soulevées par la crise sanitaire actuelle fera l’objet de séances spécifiques. 

Ce séminaire, qui réunit autour de lui un collectif de recherche intégré par Yann Cantin (Université Paris 8), Julie Chateauvert (École d’innovation sociale Elisabeth-Bruyère, Université Saint-Paul), Marie Coutant (EHESS), Tamara Dmitrieva (EHESS), Maati El Hachimi (EHESS), Barbara Fougère (Université Panthéon-Sorbonne), Angelo Frémeaux (EHESS), Mike Gulliver (Université de Bristol), Marie-Thérèse L’Huillier (CNRS), Pierre Schmitt (EHESS), Didier Séguillon (Université Paris Nanterre), Soline Vennetier (EHESS), est conçu comme un espace de partage, de circulation et de traduction de recherches entamées d’une rive et de l’autre de l’Atlantique par des chercheurs sourds et entendants, dans un dialogue interdisciplinaire et international (Amérique du Sud, Amérique du Nord, Europe).

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

renseignements : contacter les enseignants par courriel.

Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

il n'y a pas de pré-requis.