UE51 - Addictions, drogues et risques : enjeux sociologiques contemporains, terrains et méthodes

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Sociologie
Page web
https://www.researchgate.net/profile/Marie_Jauffret-Roustide 
Langues
français
Mots-clés
Action publique Addictions Analyse de discours Anthropologie Anthropologie sociale Anthropologie urbaine Biopolitique Comparatisme Discrimination Droit, normes et société Émotions Ethnicité Ethnographie Genre Géographie Histoire Médecine Méthodes et techniques des sciences sociales Migration(s) Mobilisation(s) Morale Politique Politiques publiques Politiques sociales Pratiques Prisons Risques Savoirs
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe France

Le paradigme du risque structure actuellement la question des drogues, à la fois dans la sphère sociale et dans le champ de la recherche. Les produits psychoactifs se diffusent, les usages sociaux des produits évoluent et les réponses publiques oscillent entre des logiques de santé publique et de sécurité publique en France. Les usages de drogues sont le plus souvent appréhendés à partir d'un cadrage sanitaire et juridique et sous l'angle de leur caractère problématique. Le terme addictions catégorise en effet l'usage de drogues à travers l'approche sanitaire et permet d'instituer cette question comme un problème biomédical. Le cadrage juridique introduit une distinction entre produits licites et illicites et institue ainsi ce qui relève de l'usage « normal » ou « pathologique ». Les usages de drogues constituent un objet de recherche marqué par la complexité, en raison de la charge émotionnelle liée à cette question et du caractère illégal de la pratique. Une approche pluridisciplinaire et une diversité des méthodes sont donc indispensables afin d’appréhender les différentes facettes de cette question de recherche.

Ce séminaire aura pour objectif de présenter les principaux enjeux sociologiques contemporains en cours dans le champ de l'usage de drogues et des addictions, de sensibiliser à l’apport de l’approche pluridisciplinaire (sociologie, démographie, épidémiologie, anthropologie et philosophie), et à la diversité des méthodes quantitatives et qualitatives pour étudier les addictions comme objet de recherche. Différentes recherches seront présentées, en s’attachant à décrire les référentiels des politiques publiques, le travail de terrain auprès des usagers de drogues, et les enjeux de la recherche participative et communautaire. Les questions méthodologiques de représentativité des enquêtes, de qualité du recueil des données et de construction des catégories sociales autour des figures de l’addiction avec une attention particulière sur la dimension de genre et l'intersectionnalité seront également interrogées.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, fiche de lecture
  • Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, fiche de lecture
  • Marie Jauffret-Roustide [référent·e]   chargée de recherche, INSERM / Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, sociétés (CERMES3)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

direction d'étudiants en master et en thèse possible.

Réception des candidats

possibilité de prendre rendez-vous par courriel.

Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Salle 7
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, mercredi 09:00-13:00
    du 21 octobre 2020 au 9 décembre 2020


Intervenant·e·s


  • Marie Jauffret-Roustide [référent·e]   chargée de recherche, INSERM / Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, sociétés (CERMES3)

Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 7
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, mercredi 09:00-13:00
    du 21 octobre 2020 au 9 décembre 2020


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Sociologie
Page web
https://www.researchgate.net/profile/Marie_Jauffret-Roustide 
Langues
français
Mots-clés
Action publique Addictions Analyse de discours Anthropologie Anthropologie sociale Anthropologie urbaine Biopolitique Comparatisme Discrimination Droit, normes et société Émotions Ethnicité Ethnographie Genre Géographie Histoire Médecine Méthodes et techniques des sciences sociales Migration(s) Mobilisation(s) Morale Politique Politiques publiques Politiques sociales Pratiques Prisons Risques Savoirs
Aires culturelles
Amérique du Nord Europe France

Le paradigme du risque structure actuellement la question des drogues, à la fois dans la sphère sociale et dans le champ de la recherche. Les produits psychoactifs se diffusent, les usages sociaux des produits évoluent et les réponses publiques oscillent entre des logiques de santé publique et de sécurité publique en France. Les usages de drogues sont le plus souvent appréhendés à partir d'un cadrage sanitaire et juridique et sous l'angle de leur caractère problématique. Le terme addictions catégorise en effet l'usage de drogues à travers l'approche sanitaire et permet d'instituer cette question comme un problème biomédical. Le cadrage juridique introduit une distinction entre produits licites et illicites et institue ainsi ce qui relève de l'usage « normal » ou « pathologique ». Les usages de drogues constituent un objet de recherche marqué par la complexité, en raison de la charge émotionnelle liée à cette question et du caractère illégal de la pratique. Une approche pluridisciplinaire et une diversité des méthodes sont donc indispensables afin d’appréhender les différentes facettes de cette question de recherche.

Ce séminaire aura pour objectif de présenter les principaux enjeux sociologiques contemporains en cours dans le champ de l'usage de drogues et des addictions, de sensibiliser à l’apport de l’approche pluridisciplinaire (sociologie, démographie, épidémiologie, anthropologie et philosophie), et à la diversité des méthodes quantitatives et qualitatives pour étudier les addictions comme objet de recherche. Différentes recherches seront présentées, en s’attachant à décrire les référentiels des politiques publiques, le travail de terrain auprès des usagers de drogues, et les enjeux de la recherche participative et communautaire. Les questions méthodologiques de représentativité des enquêtes, de qualité du recueil des données et de construction des catégories sociales autour des figures de l’addiction avec une attention particulière sur la dimension de genre et l'intersectionnalité seront également interrogées.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu
  • Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, fiche de lecture
  • Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – contrôle continu, fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

direction d'étudiants en master et en thèse possible.

Réception des candidats

possibilité de prendre rendez-vous par courriel.

Pré-requis
-