UE485 - Mobilités et appartenances

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie Circulations Migration(s) Sociologie
Aires culturelles
-

La mobilité, dans ses différentes formes, est un élément constitutif des sociétés contemporaines, à la fois vecteur et résultat de changements sociaux majeurs. Migrations, circulations professionnelles, exiles, diasporas, retours : le terme mobilité couvre un vaste éventail de formes de déplacement, différents rapports au temps et à l’espace. Ce séminaire analysera les enjeux épistémologiques des mobilités et des appartenances qui les accompagnent, à partir de réflexions ancrées dans des enquêtes de terrain. D’une part, il questionnera de manière critique l’apparat théorique des études sur la mobilité, interrogeant la construction et l’utilisation de concepts tels que migrations et mobilités ; globalisation et localismes grande distance ; transnational et transrégional ; régimes de mobilité et d’immobilité etc. D’autre part, ce séminaire analysera les multiples formes d’appartenance qui accompagnent ces mobilités, à la fois avant, pendant et après le déplacement. Il s’agira dès lors d’interroger la façon dont sont construites différentes configurations d’identification et d’assignation identitaire et la manière dont elles interagissent avec les multiples appartenances des acteurs de la mobilité. Nous examinerons d’une part, les identifications mises en place par les institutions (États, organismes gouvernementaux et inter-gouvernementaux) et les assignations identitaires construites dans l’interaction sociale. D’autre part, les différentes échelles d’appartenance des individus, en relation aux espaces multiples dans lesquels se déploie son expérience (pays ou région de départ, d’arrivée, de transit, de retour) seront aussi considérées. Il s’agira donc d’étudier la fabrique des appartenances à l’aune de la mobilité.

Chaque séance de ce séminaire se développera autour d’un échange entre un invité international et un chercheur français, afin de mettre en dialogue différents horizons épistémologiques, traditions nationales et courants de pensée, au sein des sciences sociales.

 

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Recherches comparatives en anthropologie, histoire et sociologie [Marseille] – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 0 ECTS
    MCC – autre
  • Francesca Sirna [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre Norbert-Elias (CNE)
  • Melissa Blanchard   chargée de recherche, CNRS / Centre Norbert-Elias (CNE)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Vieille-Charité
    Centre de la Vieille-Charité, salle A, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

    jeudi 14 janvier 2021, 11:00-13:00
    jeudi 4 février 2021, 11:00-13:00
    jeudi 11 mars 2021, 11:00-13:00
    jeudi 1er avril 2021, 11:00-13:00
    jeudi 20 mai 2021, 11:00-13:00
    jeudi 3 juin 2021, 11:00-13:00


Intervenant·e·s


  • Francesca Sirna [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre Norbert-Elias (CNE)
  • Melissa Blanchard   chargée de recherche, CNRS / Centre Norbert-Elias (CNE)

Planning


  • Vieille-Charité
    Centre de la Vieille-Charité, salle A, 2 rue de la Charité 13002 Marseille

    jeudi 14 janvier 2021, 11:00-13:00
    jeudi 4 février 2021, 11:00-13:00
    jeudi 11 mars 2021, 11:00-13:00
    jeudi 1er avril 2021, 11:00-13:00
    jeudi 20 mai 2021, 11:00-13:00
    jeudi 3 juin 2021, 11:00-13:00


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie Circulations Migration(s) Sociologie
Aires culturelles
-

La mobilité, dans ses différentes formes, est un élément constitutif des sociétés contemporaines, à la fois vecteur et résultat de changements sociaux majeurs. Migrations, circulations professionnelles, exiles, diasporas, retours : le terme mobilité couvre un vaste éventail de formes de déplacement, différents rapports au temps et à l’espace. Ce séminaire analysera les enjeux épistémologiques des mobilités et des appartenances qui les accompagnent, à partir de réflexions ancrées dans des enquêtes de terrain. D’une part, il questionnera de manière critique l’apparat théorique des études sur la mobilité, interrogeant la construction et l’utilisation de concepts tels que migrations et mobilités ; globalisation et localismes grande distance ; transnational et transrégional ; régimes de mobilité et d’immobilité etc. D’autre part, ce séminaire analysera les multiples formes d’appartenance qui accompagnent ces mobilités, à la fois avant, pendant et après le déplacement. Il s’agira dès lors d’interroger la façon dont sont construites différentes configurations d’identification et d’assignation identitaire et la manière dont elles interagissent avec les multiples appartenances des acteurs de la mobilité. Nous examinerons d’une part, les identifications mises en place par les institutions (États, organismes gouvernementaux et inter-gouvernementaux) et les assignations identitaires construites dans l’interaction sociale. D’autre part, les différentes échelles d’appartenance des individus, en relation aux espaces multiples dans lesquels se déploie son expérience (pays ou région de départ, d’arrivée, de transit, de retour) seront aussi considérées. Il s’agira donc d’étudier la fabrique des appartenances à l’aune de la mobilité.

Chaque séance de ce séminaire se développera autour d’un échange entre un invité international et un chercheur français, afin de mettre en dialogue différents horizons épistémologiques, traditions nationales et courants de pensée, au sein des sciences sociales.

 

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Recherches comparatives en anthropologie, histoire et sociologie [Marseille] – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel mensuelle = 0 ECTS
    MCC – autre

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-