UE484 - L'Asie centrale dans tous ses États : questions et méthodes


Planning


  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_23
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (2e), lundi 13:00-16:00
    du 9 novembre 2020 au 14 juin 2021


Description


Dernière modification : 21 juillet 2020 10:49

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie Coloniales (études) Empire Ethnologie Géographie Histoire Islam Religieux (sciences sociales du) Sociologie politique
Aires culturelles
Asie centrale Musulmans (mondes) Russie
Intervenant·e·s
  • Isabelle Ohayon [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Carole Ferret   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Julien Thorez   chargé de recherche, CNRS

Ce séminaire transversal a vocation à réunir les chercheurs en sciences sociales sur l’Asie centrale moderne et contemporaine, lors de rencontres structurées autour de deux interventions par séance. La première est une introduction générale par l’un des animateurs à l’état des savoirs et de la recherche dans une discipline particulière (géographie, histoire, économie, sociologie, anthropologie sociale, science politique), accompagnée de bibliographie thématique. La seconde une communication particulière sur une recherche en cours, choisie pour son objet, son approche disciplinaire et la nouveauté de son apport à la connaissance de la région. Le séminaire fait notamment appel à des invités issus des différentes équipes européennes et centrasiatiques actives en sciences sociales et offre, de ce fait, un suivi des recherches en cours sur l’Asie centrale dans un large éventail thématique et disciplinaire mais aussi dans les écoles et traditions les plus diverses. Il constitue en outre l’occasion pour les doctorants avancés de présenter les aspects de leur travail qu’ils souhaitent soumettre à la discussion. Enfin il fait le point sur l’actualité des manifestations scientifiques portant sur l’Asie centrale (autres séminaires, colloques, appels à contribution, appels à projets, etc.). Ce séminaire est ouvert à tous les chercheurs travaillant sur l’Asie centrale entendue dans son extension géographique la plus large, aux étudiants de master, ainsi qu’aux chercheurs sur d’autres aires culturelles.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-L'Islam en société : trajectoires historiques et contemporaines – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous uniquement.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau M1.

Dernière modification : 21 juillet 2020 10:49

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Anthropologie Coloniales (études) Empire Ethnologie Géographie Histoire Islam Religieux (sciences sociales du) Sociologie politique
Aires culturelles
Asie centrale Musulmans (mondes) Russie
Intervenant·e·s
  • Isabelle Ohayon [référent·e]   chargée de recherche, CNRS / Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
  • Carole Ferret   chargée de recherche, CNRS / Laboratoire d'anthropologie sociale (LAS)
  • Julien Thorez   chargé de recherche, CNRS

Ce séminaire transversal a vocation à réunir les chercheurs en sciences sociales sur l’Asie centrale moderne et contemporaine, lors de rencontres structurées autour de deux interventions par séance. La première est une introduction générale par l’un des animateurs à l’état des savoirs et de la recherche dans une discipline particulière (géographie, histoire, économie, sociologie, anthropologie sociale, science politique), accompagnée de bibliographie thématique. La seconde une communication particulière sur une recherche en cours, choisie pour son objet, son approche disciplinaire et la nouveauté de son apport à la connaissance de la région. Le séminaire fait notamment appel à des invités issus des différentes équipes européennes et centrasiatiques actives en sciences sociales et offre, de ce fait, un suivi des recherches en cours sur l’Asie centrale dans un large éventail thématique et disciplinaire mais aussi dans les écoles et traditions les plus diverses. Il constitue en outre l’occasion pour les doctorants avancés de présenter les aspects de leur travail qu’ils souhaitent soumettre à la discussion. Enfin il fait le point sur l’actualité des manifestations scientifiques portant sur l’Asie centrale (autres séminaires, colloques, appels à contribution, appels à projets, etc.). Ce séminaire est ouvert à tous les chercheurs travaillant sur l’Asie centrale entendue dans son extension géographique la plus large, aux étudiants de master, ainsi qu’aux chercheurs sur d’autres aires culturelles.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 3 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Territoires, espaces, sociétés – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-L'Islam en société : trajectoires historiques et contemporaines – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

sur rendez-vous uniquement.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau M1.

  • 54 bd Raspail
    Salle AS1_23
    54 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (2e), lundi 13:00-16:00
    du 9 novembre 2020 au 14 juin 2021

Compte-rendu du séminaire 2020-2021

 L’Asie centrale dans tous ses États : questions et méthodes

Responsables : Carole Ferret (CNRS – LAS : Laboratoire d’anthropologie sociale), Isabelle Ohayon (CNRS – CERCEC : Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen), Julien Thorez (CNRS – CERMI : Centre de recherche sur le monde iranien)

Ce séminaire pluridisciplinaire réunit depuis plus d’une décennie des chercheurs en sciences sociales sur l’Asie centrale moderne et contemporaine. Il est organisé par une historienne, une ethnologue et un géographe, membres de différents centres de recherche. Les séances mensuelles de trois heures se divisent habituellement en deux interventions, dans un dialogue thématique ou disciplinaire. Des invités extérieurs y présentent une étude de cas, un ouvrage, une recherche récente ou en cours. Les animateurs du séminaire y font des également des interventions sur l’état des savoirs et de la recherche dans leur discipline.

Après une année 2019-20 écourtée en raison de la pandémie, le séminaire a retrouvé son rythme habituel en 2020-21, tout en se tenant exceptionnellement par visioconférence. Si ces conditions n’étaient pas des plus favorables, elles ont néanmoins permis d’élargir l’auditoire (une centaine d’inscrits sur listsem et une vingtaine d’auditeurs par séance).

L’année dernière, l’économie rituelle a été abordée à la fois par l’économiste Sandra Pellet, qui a présenté la méthodologie d’une enquête en cours sur le traitement de la mort auprès des migrants centrasiatiques à Moscou ; par l’ethnologue, Carole Ferret, qui a décrit les avatars du jeu rituel du tire-bouc soumis à un processus de sportification ; et plus largement par l’historienne Isabelle Ohayon, qui a dressé un vaste panorama de l’évolution de la question dans les études centrasiatiques depuis un siècle.

La question minière a été abordée par deux collègues d’Asie centrale. Asel Doolotkeldieva a démonté l’assemblage d’acteurs sociaux qui œuvrent ou résistent au développement de la mine d’or de Koumtor, au Kirghizstan. Negar Elodie Behzadi a relaté le travail des femmes et des enfants dans une mine illégale de charbon au Tadjikistan.

Cette année, plusieurs auteurs sont venus présenter un ouvrage récent. Sergeï Abashin et Olga Brednikova ont parlé du transnationalisme, à propos des migrants centrasiatiques qui viennent travailler en Russie.  Charles Stépanoff a évoqué l’émergence du chamanisme hiérarchique en Sibérie. La question de l’indigénisation a été traitée sous deux angles différents : pour Vincent Fourniau, dans la construction d’une idée ethno-nationale en Asie centrale entre 1945 et 1991 ; pour Hélène Rousselot, dans la production d’hydrocarbures après les indépendances.

Aude-Cécile Monnot nous a présenté sa thèse sur la justice soviétique des « crimes du quotidien » en Kirghizie entre 1924 et 1963.

L’actualité la plus brûlante n’a pas été oubliée. Sanat Kushkumbaev a témoigné des effets de la pandémie de Covid au Kazakhstan. Sabine Trébinjac nous a interpellés sur le colonialisme civilicide dont font actuellement l’objet les Ouïgours du Xinjiang.

Les études urbaines et rurales ont également été présentes dans le séminaire. Le géographe Andreï Dorre nous a décrit les systèmes alimentaires dans le Pamir tadjik. Almagul Musina a présenté un travail de sociologie urbaine sur la capitale Astana. Nari Shelekpaev nous a montré en quoi l’opéra, attribut des villes contemporaines, pouvait être un magnifique exemple de transfert culturel.

 

Liste des interventions

En 2019-20

12 nov. 19

Almagul Musina (Université d’Eurasie, Astana): « L’organisation socio-spatiale de la capitale du Kazakhstan, Astana/Nursultan »

Asel Doolotkeldieva (Université américaine d’Asie centrale, Bichkek) : « Political economy of resource extraction and its contestation in Kyrgyzstan »

 

13 janv. 20

Carole FERRET (CNRS, LAS), « Le tire-bouc : jeu rituel et sport émergent »

Sandra PELLET (INED) « Santé et mort en migration : une enquête par questionnaire auprès de migrants centrasiatiques à Moscou »

 

10 fév. 20

Isabelle Ohayon (CNRS, CERCEC) « Historiographie de l’économie rituelle en Asie centrale : les métamorphoses d’un fait social total de la fin du XIXe siècle à nos jours »

9 mars 20

Negar Elodie Behzadi (Université de Bristol) « Une écologie politique féministe de l’extraction des ressources au Tadjikistan : hommes, femmes et enfants dans les mines de charbon de Kante »

 

En 2020-2021

9 nov. 2020

Sanat Kushkumbaev (Institut d'études stratégiques du Kazakhstan), « Le Kazakhstan face au COVID-19 »

14 déc. 20

Andreï Dorre (Freie Universität Berlin) “Feeding the Mountains: Shifting Foodscapes in the Pamirs, Tajikistan”

Nari Shelekpaev (Université européenne de St.Pétersbourg) “Borrowed Traditions, Veiled Connections, and Cargo Cults: Opera and Capital Cities (case studies of Almaty & Astana)”.

11 janv. 2021

Aude-Cécile Monnot (historienne, Sc.Po Paris) « Une justice du quotidien ? Les crimes de mode de vie devant les cours populaires soviétiques (le cas de la province d’Osh au Kirghizstan, 1924-1936) »

8 fév. 21

Sergey Abashin (Université européenne de St-Pétersbourg) et Olga Brednikova (Centre de recherches indépendantes en sociologie, St-Pétersbourg) à propos de leur livre « ‘Vivre dans deux mondes’ Repenser le transnationalisme et la translocalité » (2020)

8 mars 21

Vincent Fourniau (EHESS) à propos de son livre Transformations soviétiques et mémoires en Asie centrale : De l'indigénisation à l'indépendance (2019)

12 avril 21

Sabine Trebinjac (CNRS, LESC) « Faire famille pour une acculturation aboutie : la situation des Ouïgours de Chine en 2021 »

10 mai 21

Charles Stépanoff (EHESS) à propos de son livre Voyager dans l'invisible. Techniques chamaniques de l'imagination (2019).

14 juin 21

Hélène Rousselot (CETOBAC) « L’indigénisation et la formation des Etats rentiers en Asie centrale : Kazakhstan et Turkménistan »

Publications

-