UE444 - Anthropologie des mondes de la mode. Les approches anthropologiques sur les mondes de la mode (volet 2020-2021)


Planning


  • Autre lieu Paris
    CNRS, site Pouchet 59/61 rue Pouchet 75017 Paris
    annuel / mensuel (2e), jeudi 10:00-13:00
    du 12 novembre 2020 au 17 juin 2021


Description


Dernière modification : 2 avril 2021 15:26

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
https://www.facebook.com/ammehess/ 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie visuelle Artisanat Arts Corps Culture matérielle Culture visuelle Design Éthique Ethnographie Genre Globalisation Innovation Mode Patrimoine Politique Savoir-faire Techniques Travail
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde)
Intervenant·e·s
  • Anne Monjaret [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (IIAC-LAHIC)
  • Aurélia Gualdo   doctorante, EHESS / Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (IIAC-LAHIC)
  • Francine Barancourt   étudiante APD, EHESS

Ce séminaire, initié en octobre 2015 en partenariat avec la SEF, se veut un lieu de rencontre et d’échange pour qui s’intéresse à la mode, entendue ici comme un espace économique, créatif, technologique, professionnel, social, patrimonial et politique, mais aussi comme un espace de mise en scène et de communication des apparences et du genre. Il s’agit donc d’interroger les mondes de la mode et du luxe, reflet de la société contemporaine et de ses transformations. Jusqu’à maintenant, nous avons réuni chercheurs et étudiants de toutes disciplines, et professionnels. Cette année, nous nous retrouverons autour d’anthropologues.

Depuis la première année exploratoire (2015-2016), nous avons poursuivi les questionnements : « Penser l’objet de mode aujourd’hui » (2016-2017), « Les formes de transmission de la mode » (2017-2018), « Les responsabilités sociales et politiques de la mode » (2018-2019), « Mode en mutation : nouvelles intelligences » (2019-2020).

Pour l’année 2020-2021, nous questionnerons les approches anthropologiques des mondes de la mode, en pointant les différentes méthodologies utilisées, en explicitant les apports et les difficultés sur le terrain et en présentant les réflexions qui en découlent. Nous chercherons ainsi à montrer en quoi l’anthropologie permet une lecture originale, qui peut dépasser la seule compréhension du « système de la mode », grâce à une démarche ethnographique. En revanche suite à la pandémie, la journée d’étude « Culture ou nature, quels apports pour les mondes de la mode ? » reprendra la thématique de 2019-2020.

12 novembre 2020 (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris) : LGBT+ : une histoire d’apparence, entre vêtement et corps

  • Helena Fallstrom, doctorante en anthropologie sociale, King's College London - Faculty of Social Science and Public Policy, chercheuse-doctorante invitée EHESS - IIAC/LAHIC, Written on the Body: archives somatiques et codes corporels-vestimentaires chez les drag kings
  • Paul Forigua, doctorant en anthropologie, performer, IIAC (CNRS-EHESS), « Les garçons dans les loges, les filles sur le plateau ! » Genres, classes et esthétiques LGBT dans le concours Miss Venezuela (1980 – 2013)
  • Lizandra Oliveira, doctorante en anthropologie, IIAC (CNRS-EHESS), Corps et apparences au-delà du genre : trajectoires identitaires et pratiques de présentation de soi non-normatives

10 décembre 2020 : Usage iconographique dans les métiers  de la mode

  • Béatrice Guillier, doctorante en arts et langages, IIAC (CNRS-EHESS), Confectionner ses vêtements et contraindre son corps. Le patron de couture comme support pédagogique dans la presse pour petites filles du XXe siècle
  • Meryem Laghmari, doctorante en anthropologie, Université Paris Nanterre-LESC, Du bureau de style à l'enseigne de mode:une approche anthropologique du cahier des tendances

14 janvier 2021 : Une question sociale au delà-des Savoir-faire

  • Giulia Mensitieri, anthropologue, IDHES-Paris Nanterre, Sortir de l'exception? Penser le travail créatif dans la mode comme du travail
  • Anne Monjaret, directrice de recherche - CNRS -IIAC (CNRS-EHESS), Les modistes à la recherche d'une autonomie créatrice
  • Aurélia Gualdo, doctorante en anthropologie, IIAC, Ateliers de Paris - Ville de Paris, Du fashion activisme à une ethnographie réparatrice : déconstruire et reconstruire les savoir-faire

11 février 2021 : Anthropologie des textiles

  • Isaline Saunier, doctorante en anthropologie, De l'archéologie des textiles à l'anthropologie des vêtements. Exemples de terrains en France et en Mongolie
  • Laura Fortin, doctorante en anthropologie, IIAC, A la croisée du genre et de la technique : démêler les fils de l'artisanat textile au Burkina Faso

11 mars 2021 : Secret

  • Sylvie Perault, anthropologue des arts vivants, CERPCOS, CFPCI- UNESCO, Savoir-faire, tour de main et secrets de métier dans les arts vivants
  • Francine Barancourt, doctorante en anthropologie, IIAC, Artisanats du cuir : mise en scène des secrets de fabrication dans l'espace de l'atelier-boutique

6 mai 2021 (changement exceptionnel 1er jeudi du mois) : exposé sur le travail des dossiers

17 juin 2021 : JE « Culture ou nature, quels apports pour les mondes de la mode ? », intervenant.e.s :

  • Guillian Graves, Designer, Founder & CEO, Big Bang Project, titre à venir
  • Yanita Andonova, maître de conférences à l'Université Paris 13 Chercheure au LabSic, L'artisanat et le design au service de la créativité: le cas du musée ethnographique ETAR (Bulgarie)
  • Mylène Beaufils, chargée des collections Fabrique des Savoirs - Elbeuf Musée de la Corderie Vallois - Notre Dame de Bondeville, L’exemple de la valorisation des collections textiles des musées de la Métropole de Rouen dans la définition des rapports entre collections muséales et le secteur économique
  • Claire Eliot, enseignante-chercheuse, designer spécialisée en intégration de systèmes embarqués dans le textile, au Centre de Recherche Interdisciplinaire à Paris (CRI), Les interfaces numériques textiles : une nouvelle forme d'interaction sensible entre le corps et son environnement
  • Antonin Mognin, designer textile, doctorant SACRe - EnsADLab, PSL Research University Paris, groupe de recherche Soft Matters, L'artisanat d'art du cheveu coupé : le cheveu coupé, matière première d'une recherche par la pratique du design textile
  • Ali Rakib, fondateur Foreweavers, Le textile, véhicule des imaginaires de la préhistoire à nos jours

Master


  • Séminaires de recherche – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Dossier et exposé
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Images, cultures visuelles, histoire de l'art – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Dossier et exposé
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – dossier et exposé

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contact : Anne Monjaret et Aurélia Gualdo par courriel : anne.monjaret@ehess.fr  aurelia.gualdo@ehess.fr

Le séminaire devrait se dérouler comme les années précédentes sur le site CNRS-Pouchet, 59 rue Pouchet, 75017 Paris (en attente de confirmation).

Direction de travaux des étudiants

contact : Anne Monjaret : anne.monjaret@ehess.fr

Échange régulier sur l'avancée des enquêtes, des travaux en cours pour les séminaires et en particulier du mémoire (minimémoire M1, mémoire M2, thèse Doctorat) pour les étudiant.e.s sous la direction d'Anne Monjaret.

Réception des candidats

contact : Anne Monjaret : anne.monjaret@ehess.fr

Sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau : master et doctorant, sur projet de recherche.

Dernière modification : 2 avril 2021 15:26

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Signes, formes, représentations, Sociologie
Page web
https://www.facebook.com/ammehess/ 
Langues
français
Mots-clés
Anthropologie Anthropologie visuelle Artisanat Arts Corps Culture matérielle Culture visuelle Design Éthique Ethnographie Genre Globalisation Innovation Mode Patrimoine Politique Savoir-faire Techniques Travail
Aires culturelles
Contemporain (anthropologie du, monde)
Intervenant·e·s
  • Anne Monjaret [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (IIAC-LAHIC)
  • Aurélia Gualdo   doctorante, EHESS / Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (IIAC-LAHIC)
  • Francine Barancourt   étudiante APD, EHESS

Ce séminaire, initié en octobre 2015 en partenariat avec la SEF, se veut un lieu de rencontre et d’échange pour qui s’intéresse à la mode, entendue ici comme un espace économique, créatif, technologique, professionnel, social, patrimonial et politique, mais aussi comme un espace de mise en scène et de communication des apparences et du genre. Il s’agit donc d’interroger les mondes de la mode et du luxe, reflet de la société contemporaine et de ses transformations. Jusqu’à maintenant, nous avons réuni chercheurs et étudiants de toutes disciplines, et professionnels. Cette année, nous nous retrouverons autour d’anthropologues.

Depuis la première année exploratoire (2015-2016), nous avons poursuivi les questionnements : « Penser l’objet de mode aujourd’hui » (2016-2017), « Les formes de transmission de la mode » (2017-2018), « Les responsabilités sociales et politiques de la mode » (2018-2019), « Mode en mutation : nouvelles intelligences » (2019-2020).

Pour l’année 2020-2021, nous questionnerons les approches anthropologiques des mondes de la mode, en pointant les différentes méthodologies utilisées, en explicitant les apports et les difficultés sur le terrain et en présentant les réflexions qui en découlent. Nous chercherons ainsi à montrer en quoi l’anthropologie permet une lecture originale, qui peut dépasser la seule compréhension du « système de la mode », grâce à une démarche ethnographique. En revanche suite à la pandémie, la journée d’étude « Culture ou nature, quels apports pour les mondes de la mode ? » reprendra la thématique de 2019-2020.

12 novembre 2020 (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris) : LGBT+ : une histoire d’apparence, entre vêtement et corps

  • Helena Fallstrom, doctorante en anthropologie sociale, King's College London - Faculty of Social Science and Public Policy, chercheuse-doctorante invitée EHESS - IIAC/LAHIC, Written on the Body: archives somatiques et codes corporels-vestimentaires chez les drag kings
  • Paul Forigua, doctorant en anthropologie, performer, IIAC (CNRS-EHESS), « Les garçons dans les loges, les filles sur le plateau ! » Genres, classes et esthétiques LGBT dans le concours Miss Venezuela (1980 – 2013)
  • Lizandra Oliveira, doctorante en anthropologie, IIAC (CNRS-EHESS), Corps et apparences au-delà du genre : trajectoires identitaires et pratiques de présentation de soi non-normatives

10 décembre 2020 : Usage iconographique dans les métiers  de la mode

  • Béatrice Guillier, doctorante en arts et langages, IIAC (CNRS-EHESS), Confectionner ses vêtements et contraindre son corps. Le patron de couture comme support pédagogique dans la presse pour petites filles du XXe siècle
  • Meryem Laghmari, doctorante en anthropologie, Université Paris Nanterre-LESC, Du bureau de style à l'enseigne de mode:une approche anthropologique du cahier des tendances

14 janvier 2021 : Une question sociale au delà-des Savoir-faire

  • Giulia Mensitieri, anthropologue, IDHES-Paris Nanterre, Sortir de l'exception? Penser le travail créatif dans la mode comme du travail
  • Anne Monjaret, directrice de recherche - CNRS -IIAC (CNRS-EHESS), Les modistes à la recherche d'une autonomie créatrice
  • Aurélia Gualdo, doctorante en anthropologie, IIAC, Ateliers de Paris - Ville de Paris, Du fashion activisme à une ethnographie réparatrice : déconstruire et reconstruire les savoir-faire

11 février 2021 : Anthropologie des textiles

  • Isaline Saunier, doctorante en anthropologie, De l'archéologie des textiles à l'anthropologie des vêtements. Exemples de terrains en France et en Mongolie
  • Laura Fortin, doctorante en anthropologie, IIAC, A la croisée du genre et de la technique : démêler les fils de l'artisanat textile au Burkina Faso

11 mars 2021 : Secret

  • Sylvie Perault, anthropologue des arts vivants, CERPCOS, CFPCI- UNESCO, Savoir-faire, tour de main et secrets de métier dans les arts vivants
  • Francine Barancourt, doctorante en anthropologie, IIAC, Artisanats du cuir : mise en scène des secrets de fabrication dans l'espace de l'atelier-boutique

6 mai 2021 (changement exceptionnel 1er jeudi du mois) : exposé sur le travail des dossiers

17 juin 2021 : JE « Culture ou nature, quels apports pour les mondes de la mode ? », intervenant.e.s :

  • Guillian Graves, Designer, Founder & CEO, Big Bang Project, titre à venir
  • Yanita Andonova, maître de conférences à l'Université Paris 13 Chercheure au LabSic, L'artisanat et le design au service de la créativité: le cas du musée ethnographique ETAR (Bulgarie)
  • Mylène Beaufils, chargée des collections Fabrique des Savoirs - Elbeuf Musée de la Corderie Vallois - Notre Dame de Bondeville, L’exemple de la valorisation des collections textiles des musées de la Métropole de Rouen dans la définition des rapports entre collections muséales et le secteur économique
  • Claire Eliot, enseignante-chercheuse, designer spécialisée en intégration de systèmes embarqués dans le textile, au Centre de Recherche Interdisciplinaire à Paris (CRI), Les interfaces numériques textiles : une nouvelle forme d'interaction sensible entre le corps et son environnement
  • Antonin Mognin, designer textile, doctorant SACRe - EnsADLab, PSL Research University Paris, groupe de recherche Soft Matters, L'artisanat d'art du cheveu coupé : le cheveu coupé, matière première d'une recherche par la pratique du design textile
  • Ali Rakib, fondateur Foreweavers, Le textile, véhicule des imaginaires de la préhistoire à nos jours
  • Séminaires de recherche – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Dossier et exposé
  • Séminaires de recherche – Arts, littératures et langages-Images, cultures visuelles, histoire de l'art – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – Dossier et exposé
  • Séminaires de recherche – Études sur le genre-Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – dossier et exposé
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

contact : Anne Monjaret et Aurélia Gualdo par courriel : anne.monjaret@ehess.fr  aurelia.gualdo@ehess.fr

Le séminaire devrait se dérouler comme les années précédentes sur le site CNRS-Pouchet, 59 rue Pouchet, 75017 Paris (en attente de confirmation).

Direction de travaux des étudiants

contact : Anne Monjaret : anne.monjaret@ehess.fr

Échange régulier sur l'avancée des enquêtes, des travaux en cours pour les séminaires et en particulier du mémoire (minimémoire M1, mémoire M2, thèse Doctorat) pour les étudiant.e.s sous la direction d'Anne Monjaret.

Réception des candidats

contact : Anne Monjaret : anne.monjaret@ehess.fr

Sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau : master et doctorant, sur projet de recherche.

  • Autre lieu Paris
    CNRS, site Pouchet 59/61 rue Pouchet 75017 Paris
    annuel / mensuel (2e), jeudi 10:00-13:00
    du 12 novembre 2020 au 17 juin 2021

Depuis la première année exploratoire (2015-2016), nous avons poursuivi les questionnements autour de la question des « mondes de la mode », expression qui permet une approche large de ce domaine : « Penser l’objet de mode aujourd’hui » (2016-2017), « Les formes de transmission de la mode » (2017-2018), « Les responsabilités sociales et politiques de la mode » (2018-2019), « Mode en mutation : nouvelles intelligences » (2019-2020). Poursuivant la réflexion en 2019-2020, nous avons choisi de traiter de la thématique de la « mode en mutation : nouvelles intelligences ». Le contexte de la pandémie a largement bouleversé le programme, une part des interventions n’a pas pu avoir lieu et a été reportée lors de la journée d’étude organisée en 2021. Nous avons pu cependant aborder des réflexions sur le devenir de l’innovation dans la mode, sur la façon dont la mode s’inspire du passé notamment avec l’exemple de la Mongolie. Enfin, nous avons pu mesurer l’impact de la technologie sur la mode avec un bel exemple japonais consacré aux usages actuels des jeux vidéo s’adressant à des femmes mettant en scène des garde-robes numériques. Nous avons également instauré une séance de travail avec les étudiant.e.s ayant choisi de valider le séminaire.

Pour l’année 2020-2021, alors que nous avions pris jusqu’alors le parti d’ouvrir le séminaire à des intervenants d’autres disciplines et des professionnels de la mode, du design, etc., nous avons décidé de recentrer le séminaire sur la discipline anthropologique et d’intituler le volet « les approches anthropologiques des mondes de la mode ». Il s’est agi ainsi de mieux évaluer les travaux en train de se faire dans la discipline à un moment où les initiatives en SHS autour de la mode se développent, où les ouvertures de cursus dans diverses universités ne se comptent plus et où les historiens font montre d’un dynamique grandissant sur cet objet. Il nous a semblé judicieux de saisir les apports des anthropologues dans le domaine, en mettant l’accent sur la méthodologie déployée pour traiter le sujet abordé. Ainsi, l’ambition de ce séminaire est d’ouvrir les possibilités d’un renouvèlement de perspective et surtout d’affirmer la place de l’anthropologie dans les approches de la mode.

La réflexion a été menée autour de plusieurs orientations: une histoire de l’apparence LGBTQ+ ; les usages iconographiques de la mode et dans la mode ; une lecture des conditions de travail à la lumière des activité de travail et des savoir-faire artisanaux ; les modalités d’une anthropologie des textiles autour de cas africains et mongoliens ; la notion de secret et son ambivalence dans les usages pratiques.

Enfin, la journée d’étude sur « Culture ou nature, quels apports pour les mondes de la mode ? » a quant à elle aidé à poursuivre les dialogues disciplinaires et a permis aux intervenants de l’année précédente, frustrés de n’avoir pas pu intervenir, de présenter leur travaux.

Les séances en vidéoconférence n’ont pas freiné les auditeurs, bien au contraire, nous pouvons même dire que le séminaire a rencontré un franc succès qui confirme l’intérêt toujours prégnant sur ces questions autour des mondes de la mode et par là du travail, des apparences, etc. car elles nous renvoient à la compréhension des enjeux actuels- créatifs, sociaux, économiques, environnementales, politiques, - dans nos sociétés contemporaines, aux articulations entre local et global, entre passé, présent et futur, entre art et artisanat... … Non seulement destiné à des étudiants en anthropologie, nos séances de travail attirent des chercheurs issus de nombreuses disciplines, offrant l’occasion de décloisonner sciences sociales (sociologie, histoire, philosophie, études sur le genre) et pratiques du design. Le séminaire porte ainsi la nécessité de penser la mode au travers de toutes ses facettes. Le séminaire porte ainsi la nécessité de penser la mode au travers de toutes ses facettes.

Publications

x