UE436 - Foi en actes

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Affects Diaspora Émotions Image Migration(s) Religieux (sciences sociales du)
Aires culturelles
-

Plusieurs chercheurs du CéSor ont manifesté l’envie de mener une réflexion sur un objet transversal à leurs recherches et capable d’être appréhendé à partir d’approches plurielles. C’est ainsi que depuis la rentrée 2018, sociologues, historiens, anthropologues, travaillant sur des problématiques, des courants religieux et des aires culturelles très variées (Europe, Amérique latine, Caraïbes, Atlantique noire, Éthiopie, Proche et Moyen Orient) se sont réunis dans ce séminaire du CéSor pour confronter leurs terrains et leurs outils en vue d’aborder ensemble la question de la foi. Celle-ci est envisagée, en amont de l’engagement qu’elle suscite, comme une dynamique permettant de se projeter en ce monde dans l’avenir, dans un idéal ou dans une utopie, ou bien vers un au-delà, une promesse de salut. Elle est observée, en aval, dans ses multiples modalités d’expression, des pratiques rituelles à la production artistique. Nous continuerons cette année à interroger la façon dont la foi se construit, s’expérimente, et participe à transformer les parcours individuels, collectifs, genrés, les rapports entre les sexes, tant dans le domaine du « religieux », où elle établit un contrat avec le divin, que dans un cadre profane ou séculier où celui-ci est supposé inopérant. Nous nous intéresserons également à la façon dont la foi participe de la capacité d’agir des individus dans un contexte plus spécifiquement migratoire.

4 heures, tous les 1er mardis du mois, de novembre à mai, de 9 h à 13 h.

Le programme est à venir. Il sera constitué par les interventions sur les recherches en cours de chercheur.es, de doctorant.es et post-doctorant.es, ainsi que d'invité.es pris dans le réséeau international du CéSor, de façon à mettre à l'ouvrage, dans une optique comparative entre disciplines et aires culturelles, la difficile notion de "foi".

  • Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture
  • Nathalie Luca [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)
  • Pierre-Antoine Fabre   directeur d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Salle 2
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (1re), mardi 09:00-13:00
    du 3 novembre 2020 au 4 mai 2021


Intervenant·e·s


  • Nathalie Luca [référent·e]   directrice de recherche, CNRS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)
  • Pierre-Antoine Fabre   directeur d'études, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 2
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / mensuel (1re), mardi 09:00-13:00
    du 3 novembre 2020 au 4 mai 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Histoire, Sociologie
Page web
-
Langues
anglais français
Mots-clés
Affects Diaspora Émotions Image Migration(s) Religieux (sciences sociales du)
Aires culturelles
-

Plusieurs chercheurs du CéSor ont manifesté l’envie de mener une réflexion sur un objet transversal à leurs recherches et capable d’être appréhendé à partir d’approches plurielles. C’est ainsi que depuis la rentrée 2018, sociologues, historiens, anthropologues, travaillant sur des problématiques, des courants religieux et des aires culturelles très variées (Europe, Amérique latine, Caraïbes, Atlantique noire, Éthiopie, Proche et Moyen Orient) se sont réunis dans ce séminaire du CéSor pour confronter leurs terrains et leurs outils en vue d’aborder ensemble la question de la foi. Celle-ci est envisagée, en amont de l’engagement qu’elle suscite, comme une dynamique permettant de se projeter en ce monde dans l’avenir, dans un idéal ou dans une utopie, ou bien vers un au-delà, une promesse de salut. Elle est observée, en aval, dans ses multiples modalités d’expression, des pratiques rituelles à la production artistique. Nous continuerons cette année à interroger la façon dont la foi se construit, s’expérimente, et participe à transformer les parcours individuels, collectifs, genrés, les rapports entre les sexes, tant dans le domaine du « religieux », où elle établit un contrat avec le divin, que dans un cadre profane ou séculier où celui-ci est supposé inopérant. Nous nous intéresserons également à la façon dont la foi participe de la capacité d’agir des individus dans un contexte plus spécifiquement migratoire.

4 heures, tous les 1er mardis du mois, de novembre à mai, de 9 h à 13 h.

Le programme est à venir. Il sera constitué par les interventions sur les recherches en cours de chercheur.es, de doctorant.es et post-doctorant.es, ainsi que d'invité.es pris dans le réséeau international du CéSor, de façon à mettre à l'ouvrage, dans une optique comparative entre disciplines et aires culturelles, la difficile notion de "foi".


Master


  • Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel mensuelle = 6 ECTS
    MCC – exposé oral, fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-