Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE430 - Prolégomènes à une phénoménologie historique de la censure : 2. Censure et propagande


Lieu et planning


  • Enseignement à distance/webinaire
    webinaire
    https://listsem.ehess.fr/
    2nd semestre / hebdomadaire, mardi 17:00-19:00
    du 16 mars 2021 au 15 juin 2021


Description


Dernière modification : 7 avril 2021 17:13

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Écriture Épistémologie Histoire Histoire des idées Histoire du livre Histoire intellectuelle Institutions Paléographie Philosophie Philosophie politique Religieux (sciences sociales du) Textes
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Cristina Ciucu [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Études juives (CRH-EJ)

Dans la continuité de l’année précédente, ce séminaire propose de retracer l’histoire de la censure institutionnalisée, ainsi que l’émergence de son versant positif, la propagande.  

Aussi ancienne que l’écriture, la censure prend des formes nouvelles après l’invention de l’imprimerie et elle connaît plusieurs transformations significatives au cours de la modernité. Considérer l’histoire des institutions et des idées à la lumière de ces transformations permet de mieux appréhender certains aspects – et problèmes – majeurs des périodes moderne et contemporaine. Dans le cadre de ce séminaire, nous analyserons des exemples de discours (imprimés et manuscrits), de normes (manuels) et de pratiques de censure des XVIe et XVIIe siècles, ainsi que des illustrations du passage graduel d’une censure religieuse à une censure politique et idéologique.


Master


  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages)
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages)
  • Séminaires de recherche – Philosophie sociale et politique – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Histoire et historiographie des mondes juifs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Compte rendu


Dans le prolongement d’une analyse des métamorphoses de la censure à l’aube de la modernité, ce séminaire s’est structuré en deux volets. Le premier volet a été consacré aux aspects historiques :  discours (imprimés et manuscrits), normes (manuels) et pratiques de censure des XVIe et XVIIe siècles, institutionnalisation, le passage graduel d’une censure religieuse à une censure politique, et l’émergence de la propagande en tant que versant «positif» de la censure :

  • Vérité, mensonge et pouvoir. Des « miroirs des princes » (specula principium) à l’aube de la période moderne (Nicolas Machiavel).
  • Vérité, apparence et liens. La pensée « magique » et l’art de la persuasion (Giordano Bruno).
  •  Naissance des institutions de la censure : censure des livres hébreux, censure des discours.
  •  De la censure religieuse à la censure politique : les révolutions bourgeoises et la naissance des idéologies.

Le second volet, fondement de notre approche, a consisté en une analyse existentielle des conséquences de la propagande et de la censure sur l’individu/le processus d’individuation. En partant de la phénoménologie existentielle du Dasein et du concept d’authenticité, nous avons tenté d’identifier les mécanismes à travers lesquels la censure et la propagande se constituent en obstacles systémiques à l’individuation : transformation des représentations et outils (langue, langage, axiologies), facteur explicatif unique, rétrécissement du champ des possibles etc. L’analyse a été appliquée à tous les aspects et éléments de la censure/propagande :  mobile/prétexte (rapports de pouvoir, dogme, idéologie) ; objet de la censure/propagande (pensée, réalité, vérité) ; instaurateur (autorité/institution) ; acteur – agent (censeur/propagandiste) ; codes et normes ; méthodes ; sujet ou destinataires.

Publications

-

Dernière modification : 7 avril 2021 17:13

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Histoire, Philosophie et épistémologie, Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Écriture Épistémologie Histoire Histoire des idées Histoire du livre Histoire intellectuelle Institutions Paléographie Philosophie Philosophie politique Religieux (sciences sociales du) Textes
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Cristina Ciucu [référent·e]   maîtresse de conférences, EHESS / Études juives (CRH-EJ)

Dans la continuité de l’année précédente, ce séminaire propose de retracer l’histoire de la censure institutionnalisée, ainsi que l’émergence de son versant positif, la propagande.  

Aussi ancienne que l’écriture, la censure prend des formes nouvelles après l’invention de l’imprimerie et elle connaît plusieurs transformations significatives au cours de la modernité. Considérer l’histoire des institutions et des idées à la lumière de ces transformations permet de mieux appréhender certains aspects – et problèmes – majeurs des périodes moderne et contemporaine. Dans le cadre de ce séminaire, nous analyserons des exemples de discours (imprimés et manuscrits), de normes (manuels) et de pratiques de censure des XVIe et XVIIe siècles, ainsi que des illustrations du passage graduel d’une censure religieuse à une censure politique et idéologique.

  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages)
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages)
  • Séminaires de recherche – Philosophie sociale et politique – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Histoire et historiographie des mondes juifs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – mini-mémoire (3-4 pages
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • Enseignement à distance/webinaire
    webinaire
    https://listsem.ehess.fr/
    2nd semestre / hebdomadaire, mardi 17:00-19:00
    du 16 mars 2021 au 15 juin 2021

Dans le prolongement d’une analyse des métamorphoses de la censure à l’aube de la modernité, ce séminaire s’est structuré en deux volets. Le premier volet a été consacré aux aspects historiques :  discours (imprimés et manuscrits), normes (manuels) et pratiques de censure des XVIe et XVIIe siècles, institutionnalisation, le passage graduel d’une censure religieuse à une censure politique, et l’émergence de la propagande en tant que versant «positif» de la censure :

  • Vérité, mensonge et pouvoir. Des « miroirs des princes » (specula principium) à l’aube de la période moderne (Nicolas Machiavel).
  • Vérité, apparence et liens. La pensée « magique » et l’art de la persuasion (Giordano Bruno).
  •  Naissance des institutions de la censure : censure des livres hébreux, censure des discours.
  •  De la censure religieuse à la censure politique : les révolutions bourgeoises et la naissance des idéologies.

Le second volet, fondement de notre approche, a consisté en une analyse existentielle des conséquences de la propagande et de la censure sur l’individu/le processus d’individuation. En partant de la phénoménologie existentielle du Dasein et du concept d’authenticité, nous avons tenté d’identifier les mécanismes à travers lesquels la censure et la propagande se constituent en obstacles systémiques à l’individuation : transformation des représentations et outils (langue, langage, axiologies), facteur explicatif unique, rétrécissement du champ des possibles etc. L’analyse a été appliquée à tous les aspects et éléments de la censure/propagande :  mobile/prétexte (rapports de pouvoir, dogme, idéologie) ; objet de la censure/propagande (pensée, réalité, vérité) ; instaurateur (autorité/institution) ; acteur – agent (censeur/propagandiste) ; codes et normes ; méthodes ; sujet ou destinataires.

Publications

-