Attention, les informations que vous consultez actuellement ne sont pas celles de l'année en cours. Consulter l'année universitaire 2021-2022.

UE400 - Lire, observer, coder : humanités numériques appliquées aux matériaux d'histoire, géographie et anthropologie de la Corne de l'Afrique


Lieu et planning


  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, vendredi 11:00-13:00
    du 5 mars 2021 au 11 juin 2021


Description


Dernière modification : 22 juin 2020 11:30

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
amharique anglais français
Mots-clés
Archives Cartographie Ethnographie Humanités numériques Oralité Philologie Textes
Aires culturelles
Afrique Musulmans (mondes)
Intervenant·e·s
  • Éloi Ficquet [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Poursuivant l’examen des sources primaires de l’histoire contemporaine éthiopienne, encore largement inconnues, le séminaire se concentrera sur les méthodes et dispositifs de classement et croisement d’informations relevant des humanités dites numériques. Sans oblitérer les dimensions scripturaires, verbales, visuelles impliquées dans l’analyse critique des sources, on s’interrogera, sans proposer de solution toute faite, sur les manières d’incorporer la dimension computationnelle. Le fonctionnement, l’intérêt méthodologique ainsi que les limites de dispositifs informatiques existants (tels que Ethiomap pour la cartographie, Kinsources pour les données de parenté, Heurist pour la conception quasi-intuitive de bases de données multi-usages) seront présentés, à travers l’usage qui peut en être fait sur des corpus éthiopiens ou relatifs aux sociétés éthiopiennes. Il s’agira de tester ces instruments, d’en apprendre le maniement. On veillera à ne pas se laisser subjugué par ces alambics et les produits qu’ils distillent, mais de conserver des exigences de sobriété technique et de vigilance critique sur ce que l’on peut en apprendre. Organiser et coder les données, concevoir des formules d’analyse ou de modélisation peuvent répondre utilement à des questionnements, en révélant des configurations inenvisageables par d’autres voies, mais les résultats obtenus ne se suffisent pas à eux-mêmes et ils doivent pouvoir être agrégés à d’autres registres de connaissance, dans une perspective de restitution large et non technicisée. Un volet du séminaire sera aussi consacré aux usages contemporains des dispositifs de sociabilités numériques (réseaux sociaux, vidéos en ligne) et l’on se questionnera sur les méthodes appropriées pour les étudier, par exemple en les intégrant à une démarche ethnographique, sans les confondre avec de l’ethnographie. Les étudiants participeront à l’analyse de corpus pour lesquels il n’est pas nécessaire de pratiquer les langues éthiopiennes, mais qui concerneront l’Éthiopie ou les régions de la Corne de l’Afrique.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Séminaires de recherche – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Histoire et historiographie des mondes juifs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-L'Islam en société : trajectoires historiques et contemporaines – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

la direction de travaux est assurée sur prise de rendez-vous à l'issue du séminaire ou par courriel.

Réception des candidats

les étudiants sont reçus au Centre d'études en sciences sociales du religieux, sur le Campus Condorcet, sur prise de rendez-vous par courrier postal ou électronique.

Pré-requis

si elle est appréciée, la connaissance de langues en usage dans la Corne de l'Afrique n'est pas exigée et l'ouverture comparatiste sur d'autres espaces linguistiques, culturels et religieux est encouragée.


Compte rendu


Dans la perspective de la poursuite des enseignements à distance, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le séminaire a envisagé les études sur l’Éthiopie et la Corne de l’Afrique sous l’angle des ressources numériques et des outils logiciels. En complément aux matériaux historiques et ethnographiques usuellement employés, il s’agissait d’examiner les technologies numériques, leurs bénéfices et leurs fragilités. Les premières séances ont présenté l’histoire longue du domaine d’étude depuis le XVIe siècle à travers les entreprises de collection de sources d’information, et les publications d’instruments de description et d’analyse, tels que les dictionnaires et catalogues de manuscrits. Alessandro Bausi  profeseur à l’Université de Hamburg a présenté les problèmes posés par l’étude des manuscrits éthiopiens et montré le potentiel de renouvellement et d’approfondissement des analyses que peut apporter la mise en commun de ressources dispersées sur la plateforme numérique intitulée Beta maṣāḥǝft.

Par la suite, les principes élémentaires de construction d’une base de données ont été présentés et testés à partir de la plateforme heurist.huma-num.fr. Un exercice d’application a consisté à décrire un corpus de cartes historiques de la Corne de l’Afrique, en construisant les champs descriptifs ou métadonnées, en les enrichissant au fur et à mesure de la prise en considérations de cas particuliers, puis en croisant plusieurs jeux de données. Après cela, toujours sur le terrain de l’histoire de la cartographie, le fonctionnement de la plateforme ethiomap.huma-num.fr a été étudié. Cet outil propose de construire des index détaillés de cartes numérisées, en associant à une zone d’image numérique les informations toponymiques et cartographiques correspondantes. La mise en relation des index produits sur chaque carte offre un outil de recherche et de comparaison puissant permettant de mieux dégager des séries d’éléments significatifs dans chaque carte.

Dans une dernière phase, le séminaire n’a plus envisagé la structuration et l’analyse numériques des données, mais a questionné l’usage qui peut être fait des sources d’information massivement véhiculées et instablement conservées par les plateformes de communication en ligne. Dès les années 2000, les blogs ont constitué des sources d’informations précieuses dans un contexte de censure de la presse. Cependant ces sites ont été mal archivés et se sont en grande partie perdus. Aujourd’hui, les médias sociaux en ligne sont fortement sollicités dans l’expression d’opinions, la mise en circulation d’informations et l’amplification de propagandes. La collecte, l’archivage et le traitement critique de de tels dispositifs dans la masse quantitative ou dans le détail qualitatif sont des défis face auxquels les sciences sociales contemporaines sont encore mal équipées. Ces réflexions ont été appliquées à l’actualité immédiate pour essayer de qualifier, décrire, analyser les faits et situation de la guerre déclenchée dans la région éthiopienne du Tigray depuis novembre 2020. Entre les parties belligérantes et leurs soutiens, les assauts sur le terrain de la réalité concrète ont doublonnés, interprétés, débattus par des vagues gigantesques de productions verbales et visuelles, produisant des réalités communicationnelles ayant leurs propres dynamiques que l’on s’est efforcé de décrire.

Publications
  • “Words that Burn: On the Manners and Implications of Oath-Taking Practices in Ethiopian Amhara Customary Law, Nineteenth-Twentieth Centuries”, Aethiopica, 23, 2020, p. 87-119.
  • "The Need and Fear of the Universal: Insights from the History of Interreligious Coexistence in Ethiopia", Rondo, The Journal of Doshisha Association of Global Studies, Doshisha University, Kyôtô, p. 21-31.
  • "Atmosphères de Mekele, ville éthiopienne menacée", Libération, 26 novembre 2020.

 

Dernière modification : 22 juin 2020 11:30

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie, Géographie, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales
Page web
-
Langues
amharique anglais français
Mots-clés
Archives Cartographie Ethnographie Humanités numériques Oralité Philologie Textes
Aires culturelles
Afrique Musulmans (mondes)
Intervenant·e·s
  • Éloi Ficquet [référent·e]   maître de conférences, EHESS / Centre d'études en sciences sociales du religieux (CéSor)

Poursuivant l’examen des sources primaires de l’histoire contemporaine éthiopienne, encore largement inconnues, le séminaire se concentrera sur les méthodes et dispositifs de classement et croisement d’informations relevant des humanités dites numériques. Sans oblitérer les dimensions scripturaires, verbales, visuelles impliquées dans l’analyse critique des sources, on s’interrogera, sans proposer de solution toute faite, sur les manières d’incorporer la dimension computationnelle. Le fonctionnement, l’intérêt méthodologique ainsi que les limites de dispositifs informatiques existants (tels que Ethiomap pour la cartographie, Kinsources pour les données de parenté, Heurist pour la conception quasi-intuitive de bases de données multi-usages) seront présentés, à travers l’usage qui peut en être fait sur des corpus éthiopiens ou relatifs aux sociétés éthiopiennes. Il s’agira de tester ces instruments, d’en apprendre le maniement. On veillera à ne pas se laisser subjugué par ces alambics et les produits qu’ils distillent, mais de conserver des exigences de sobriété technique et de vigilance critique sur ce que l’on peut en apprendre. Organiser et coder les données, concevoir des formules d’analyse ou de modélisation peuvent répondre utilement à des questionnements, en révélant des configurations inenvisageables par d’autres voies, mais les résultats obtenus ne se suffisent pas à eux-mêmes et ils doivent pouvoir être agrégés à d’autres registres de connaissance, dans une perspective de restitution large et non technicisée. Un volet du séminaire sera aussi consacré aux usages contemporains des dispositifs de sociabilités numériques (réseaux sociaux, vidéos en ligne) et l’on se questionnera sur les méthodes appropriées pour les étudier, par exemple en les intégrant à une démarche ethnographique, sans les confondre avec de l’ethnographie. Les étudiants participeront à l’analyse de corpus pour lesquels il n’est pas nécessaire de pratiquer les langues éthiopiennes, mais qui concerneront l’Éthiopie ou les régions de la Corne de l’Afrique.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Séminaires de recherche – Ethnologie et anthropologie sociale – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire du monde/histoire des mondes – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Histoire-Histoire et sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Histoire des sciences, des techniques et des savoirs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Histoire et historiographie des mondes juifs – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-L'Islam en société : trajectoires historiques et contemporaines – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences des religions et société-Sciences sociales des religions – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Sciences sociales-Pratiques de l'interdisciplinarité en sciences sociales – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Territoires, espaces, sociétés – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
  • Séminaires de recherche – Études politiques – M1/S2-M2/S4
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – indexation critique d'une source
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants

la direction de travaux est assurée sur prise de rendez-vous à l'issue du séminaire ou par courriel.

Réception des candidats

les étudiants sont reçus au Centre d'études en sciences sociales du religieux, sur le Campus Condorcet, sur prise de rendez-vous par courrier postal ou électronique.

Pré-requis

si elle est appréciée, la connaissance de langues en usage dans la Corne de l'Afrique n'est pas exigée et l'ouverture comparatiste sur d'autres espaces linguistiques, culturels et religieux est encouragée.

  • Campus Condorcet-Centre de colloques
    Salle 3.10
    Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers
    2nd semestre / hebdomadaire, vendredi 11:00-13:00
    du 5 mars 2021 au 11 juin 2021

Dans la perspective de la poursuite des enseignements à distance, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le séminaire a envisagé les études sur l’Éthiopie et la Corne de l’Afrique sous l’angle des ressources numériques et des outils logiciels. En complément aux matériaux historiques et ethnographiques usuellement employés, il s’agissait d’examiner les technologies numériques, leurs bénéfices et leurs fragilités. Les premières séances ont présenté l’histoire longue du domaine d’étude depuis le XVIe siècle à travers les entreprises de collection de sources d’information, et les publications d’instruments de description et d’analyse, tels que les dictionnaires et catalogues de manuscrits. Alessandro Bausi  profeseur à l’Université de Hamburg a présenté les problèmes posés par l’étude des manuscrits éthiopiens et montré le potentiel de renouvellement et d’approfondissement des analyses que peut apporter la mise en commun de ressources dispersées sur la plateforme numérique intitulée Beta maṣāḥǝft.

Par la suite, les principes élémentaires de construction d’une base de données ont été présentés et testés à partir de la plateforme heurist.huma-num.fr. Un exercice d’application a consisté à décrire un corpus de cartes historiques de la Corne de l’Afrique, en construisant les champs descriptifs ou métadonnées, en les enrichissant au fur et à mesure de la prise en considérations de cas particuliers, puis en croisant plusieurs jeux de données. Après cela, toujours sur le terrain de l’histoire de la cartographie, le fonctionnement de la plateforme ethiomap.huma-num.fr a été étudié. Cet outil propose de construire des index détaillés de cartes numérisées, en associant à une zone d’image numérique les informations toponymiques et cartographiques correspondantes. La mise en relation des index produits sur chaque carte offre un outil de recherche et de comparaison puissant permettant de mieux dégager des séries d’éléments significatifs dans chaque carte.

Dans une dernière phase, le séminaire n’a plus envisagé la structuration et l’analyse numériques des données, mais a questionné l’usage qui peut être fait des sources d’information massivement véhiculées et instablement conservées par les plateformes de communication en ligne. Dès les années 2000, les blogs ont constitué des sources d’informations précieuses dans un contexte de censure de la presse. Cependant ces sites ont été mal archivés et se sont en grande partie perdus. Aujourd’hui, les médias sociaux en ligne sont fortement sollicités dans l’expression d’opinions, la mise en circulation d’informations et l’amplification de propagandes. La collecte, l’archivage et le traitement critique de de tels dispositifs dans la masse quantitative ou dans le détail qualitatif sont des défis face auxquels les sciences sociales contemporaines sont encore mal équipées. Ces réflexions ont été appliquées à l’actualité immédiate pour essayer de qualifier, décrire, analyser les faits et situation de la guerre déclenchée dans la région éthiopienne du Tigray depuis novembre 2020. Entre les parties belligérantes et leurs soutiens, les assauts sur le terrain de la réalité concrète ont doublonnés, interprétés, débattus par des vagues gigantesques de productions verbales et visuelles, produisant des réalités communicationnelles ayant leurs propres dynamiques que l’on s’est efforcé de décrire.

Publications
  • “Words that Burn: On the Manners and Implications of Oath-Taking Practices in Ethiopian Amhara Customary Law, Nineteenth-Twentieth Centuries”, Aethiopica, 23, 2020, p. 87-119.
  • "The Need and Fear of the Universal: Insights from the History of Interreligious Coexistence in Ethiopia", Rondo, The Journal of Doshisha Association of Global Studies, Doshisha University, Kyôtô, p. 21-31.
  • "Atmosphères de Mekele, ville éthiopienne menacée", Libération, 26 novembre 2020.