UE383 - Une anthropologie des pratiques poétiques grecques : formes discursives, Éros, genre, pragmatique


Planning


  • INHA
    INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris

    samedi 10 octobre 2020, 9:00-12:00 et 14:00-17:00
    samedi 14 novembre 2020, 9:00-12:00 et 14:00-18:00, séance reportée au 5 juin 2021
    samedi 30 janvier 2021, 9:00-12:00 et 14:00-17:00
    samedi 13 mars 2021, 9:00-12:00 et 14:00-17:00


Description


Dernière modification : 19 février 2021 14:55

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Linguistique, sémantique, Signes, formes, représentations
Page web
https://www.ehess.fr/fr/anthropologie-et-histoire-mondes-antiques-anhima 
Langues
français
Mots-clés
Analyse de discours Anthropologie culturelle Anthropologie historique Genre Histoire culturelle Littérature Poétique Pragmatique Rituel Sémiotique Sexualité
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Claude Calame [référent·e]   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)
  • Sandra Boehringer   maîtresse de conférences, Université de Strasbourg

Nombreuses sont en Grèce ancienne les formes de poésie chantée qui mettent en scène des relations érotiques entre divinités et mortels, entre héros et héroïnes, entre hommes et femmes ; nombreuses sont les réflexions de rhéteurs, de philosophes, de médecins que ces rapports pour nous sexuels ont suscitées.

En deçà de l’opposition que nous, modernes, traçons entre hétéro- et homosexualité, il s’agira d’interroger les rapports érotiques que tissent d’une part différentes formes d’une poésie destinée à des performances ritualisées, souvent chorales, d’autre part des traités visant une connaissance des différentes dimensions qui font l’être humain. Ces relations dépendent donc d’une anthropologie historiquement et culturellement marquée ; il faut en explorer les développements poétiques et l’exploitation rhétorique ou philosophique, autant du point de vue du genre que de ce qui s’est constitué pour nous en subjectivité. Ces rapports se réalisent donc dans des formes discursives aux fonctions très variées, avec une pragmatique différenciée. Ces formes discursives exigent de notre part une perspective critique, croisant, dans une approche sensible aux relations genrées, analyse des discours, histoire institutionnelle, histoire des religions, ethnopoétique et anthropologie culturelle et sociale, en comparaison différentielle.

Samedi 10 octobre 2020 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h (avec Eurykleia) : « Noms de jeunes filles, noms de femmes : figures et statuts entre histoire et fiction »

Samedi 14 novembre 2020 de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h, séance reportée au 5 juin 2021 (amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail 75006 Paris) : « À l’ombre des jeunes filles en chœur : Erôs, politique et culture du chant dans une Grèce d’avant la sexualité »

Samedi 30 janvier 2021 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h  : « Les relations sexuelles dans l’interprétation des rêves et dans les pratiques divinatoires »

Samedi 13 mars 2021 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h (avec EPEL) : « Sujet érotique, sujet poétique, sujet psychique : quelle subjectivité pour les pratiques sexuelles à l’antique ? »


Master


Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.


Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour toute information, contacter Claude Calame par courriel

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Dernière modification : 19 février 2021 14:55

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Anthropologie historique, Linguistique, sémantique, Signes, formes, représentations
Page web
https://www.ehess.fr/fr/anthropologie-et-histoire-mondes-antiques-anhima 
Langues
français
Mots-clés
Analyse de discours Anthropologie culturelle Anthropologie historique Genre Histoire culturelle Littérature Poétique Pragmatique Rituel Sémiotique Sexualité
Aires culturelles
Europe
Intervenant·e·s
  • Claude Calame [référent·e]   directeur d'études (retraité·e), EHESS / Anthropologie et histoire des mondes antiques (AnHiMA)
  • Sandra Boehringer   maîtresse de conférences, Université de Strasbourg

Nombreuses sont en Grèce ancienne les formes de poésie chantée qui mettent en scène des relations érotiques entre divinités et mortels, entre héros et héroïnes, entre hommes et femmes ; nombreuses sont les réflexions de rhéteurs, de philosophes, de médecins que ces rapports pour nous sexuels ont suscitées.

En deçà de l’opposition que nous, modernes, traçons entre hétéro- et homosexualité, il s’agira d’interroger les rapports érotiques que tissent d’une part différentes formes d’une poésie destinée à des performances ritualisées, souvent chorales, d’autre part des traités visant une connaissance des différentes dimensions qui font l’être humain. Ces relations dépendent donc d’une anthropologie historiquement et culturellement marquée ; il faut en explorer les développements poétiques et l’exploitation rhétorique ou philosophique, autant du point de vue du genre que de ce qui s’est constitué pour nous en subjectivité. Ces rapports se réalisent donc dans des formes discursives aux fonctions très variées, avec une pragmatique différenciée. Ces formes discursives exigent de notre part une perspective critique, croisant, dans une approche sensible aux relations genrées, analyse des discours, histoire institutionnelle, histoire des religions, ethnopoétique et anthropologie culturelle et sociale, en comparaison différentielle.

Samedi 10 octobre 2020 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h (avec Eurykleia) : « Noms de jeunes filles, noms de femmes : figures et statuts entre histoire et fiction »

Samedi 14 novembre 2020 de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h, séance reportée au 5 juin 2021 (amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail 75006 Paris) : « À l’ombre des jeunes filles en chœur : Erôs, politique et culture du chant dans une Grèce d’avant la sexualité »

Samedi 30 janvier 2021 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h  : « Les relations sexuelles dans l’interprétation des rêves et dans les pratiques divinatoires »

Samedi 13 mars 2021 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h (avec EPEL) : « Sujet érotique, sujet poétique, sujet psychique : quelle subjectivité pour les pratiques sexuelles à l’antique ? »

Cette UE n'est rattachée à aucune formation de master.

Contacts additionnels
-
Informations pratiques

pour toute information, contacter Claude Calame par courriel

Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • INHA
    INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris

    samedi 10 octobre 2020, 9:00-12:00 et 14:00-17:00
    samedi 14 novembre 2020, 9:00-12:00 et 14:00-18:00, séance reportée au 5 juin 2021
    samedi 30 janvier 2021, 9:00-12:00 et 14:00-17:00
    samedi 13 mars 2021, 9:00-12:00 et 14:00-17:00