UE371 - L'inclusion scolaire dans tous ses états


Planning


  • 105 bd Raspail
    Salle 4
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), mardi 17:00-19:00
    du 13 octobre 2020 au 13 avril 2021


Description


Dernière modification : 12 octobre 2020 08:43

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Éducation Handicap Politiques sociales
Aires culturelles
Europe France
Intervenant·e·s
  • Isabelle Ville [référent·e]   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, INSERM / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Hugo Dupont   maître de conférences, Université de Poitiers
  • Godefroy Lansade   maître de conférences, Université Paul-Valéry Montpellier 3

Depuis les années 1990, l’ancrage supranational des politiques du handicap dans le répertoire de la lutte contre les discriminations se traduit par la mise en place de dispositifs locaux visant l’inclusion des personnes en milieu ordinaire. Partant du cas de l’éducation, le séminaire propose d’examiner les transformations et tensions ainsi induites. Une première partie retracera l’histoire de l’éducation spéciale en France et le rôle joué par divers acteurs (professionnels de l’éducation et de la santé, associations de familles). Une seconde présentera des travaux empiriques récents qui saisissent le problème à travers différents angles : inégalités sociales, médicalisation de l’échec scolaire, travail de qualification des troubles, rôle des associations, recours et non-recours au droit…

Programme :

13 octobre : L’inclusion scolaire : éléments de contexte

  • Isabelle Ville, sociologue, Inserm-EHESS,
  • Hugo Dupont, sociologue, Université de Poitiers
  • Godefroy Lansade, anthroplogue, Université Montpellier 3

27 octobre : L’école inclusive : de la doctrine au dispositif

  • Isabelle Ville, sociologue, Inserm-EHESS

10 novembre :  L’inclusion scolaire et ses dilemmes : perspectives socio-historiques et éclairages internationaux

  • Philippe Mazereau, sociologue, Université de Caen Basse Normandie

24 novembre : La parole des élèves en situation de handicap

  • Claire de Saint-Martin, sciences de l’éducation, Université de Cergy-Pontoise

8 décembre : Socialisation et scolarisation des handicapés en milieu spécialisé. Éléments d'enquête et pistes de recherche sur les élèves de l'Institut National des Jeunes Aveugles (1960-2015)

  • Etienne Douat, Sociologue, Université de Poitiers

12 janvier : De l'éducation spécialisée à l'éducation inclusive: perspective franco-japonaise".

  • Anne-Lise Mithout, sociologue, Université Paris-Diderot

26 janvier : La prétention scolaire d'enfants issus d'établissements spécialisés : du besoin au droit

  • Hugo Dupont, sociologue, Université de Poitiers

9 février : Les étudiants en situation de handicap entre l'amont et l'aval : parcours d'accès, expériences, et perspectives professionnelles

  • Antoine Vérétout, sociologue, Université de Bordeaux

23 février : Les frontières poreuses du « handicap » et des dispositifs de l’inclusion scolaire : La « citoyenneté » mise à l’épreuve par les « troubles du comportement » en ZUS

  • Roberto Toledo, doctorant EHESS

 


Master


  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-

Compte rendu


Le séminaire s’inscrit dans la continuité de celui créé à la rentrée 2015 intitulé « École et handicap ». Du fait des contraintes sanitaires imposées tout au long de l’année, le séminaire s’est tenu à distance via un dispositif de visioconférence. La fréquentation n’en n’a pas « souffert » du point de vue des étudiant·e·s de l’EHESS ; cette modalité a par ailleurs permis d’ouvrir le séminaire à des publics autres que celles et ceux inscrit·e·s à l’EHESS-Paris mais aussi d’un point de vue géographique à des étudiant.e.s de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, de EHESS Marseille, des professionnels hors Île de France, à compléter…). Positionné en fin de journée, le séminaire a de nouveau réussi le pari d’associer étroitement chercheurs, étudiants et professionnels du champ du handicap et de l’inclusion scolaire, pour nourrir une réflexion pratique et théorique et confronter les expériences des uns et des autres dans un contexte en profonde évolution. Les professionnels ont été moins sollicités que les années précédentes pour présenter eux-mêmes les dispositifs dans lesquels ils œuvrent de manière à laisser plus de place et de temps pour la présentation des recherches. Ils toutefois restés des participants actifs au séminaire lors des temps de discussion.

Cette année le séminaire a mis un point d’honneur à favoriser l’entrecroisement des regards disciplinaires sur les questions d’inclusion scolaire. En s’appuyant sur des travaux issus de différentes disciplines (histoire, sociologie, anthropologie, sciences de l’éducation), les différent·e·s intervenant·e·s ont ainsi exploré la prise en compte du handicap à l’école dans différents contextes et dispositifs mais aussi dans le cadre de dispositifs intermédiaires relevant du secteur médico-social dont les missions sont de de favoriser et soutenir la mise en actes des politiques publiques d’inclusion scolaire. Sur la forme, le choix a été fait de laisser un temps de présentation important (45’/1h) aux intervenant·e·s afin que ces dernièr·e·s aient le temps de dérouler leur pensée. L’heure suivante, sous l’animation des organisateurs/trices, consistait à travailler autour de l’exposé via un échange de questions et réflexions le plus souvent appuyées sur les expériences et travaux des participant·e·s. Du fait de la présence de doctorant.e.s et  masterant·e·s de l’EHESS (mais pas seulement), les intervenant·e·s ont été invité·e·s à systématiquement expliciter leurs méthodes de recueil de données.

Les trois premières séances ont été consacrées à une approche socio-historique des politiques publiques d’inclusion scolaires, le séminaire a été ensuite l’occasion pour de jeunes chercheurs et chercheurs plus « chevronnés » de présenter des travaux empiriques récents menés dans le cadre scolaire ou du secteur médico-social, portant tantôt sur les professionnels, tantôt sur les enfants et leurs familles. Les différent·e·s intervenant·e·s ont ainsi exploré la prise en compte du handicap à l’école dans différents contextes, de la classe ordinaire à des dispositifs du médico-social en passant par une séance consacrée à la prise en compte du handicap à l’université. Au-delà de cette diversité des contextes de scolarisation (de l’école maternelle à l’université), les séances ont fait une place aux différents types de handicap (sensoriel, moteur, mental, psychique) et les contextes nationaux avec une séance consacrée à une perspective comparatiste entre la situation en France et celle du Japon, au niveau de la mise en œuvre d’une politique d’inclusion scolaire.

Publications
  • Avec C. Lafarge et S. Rosman, «Prenatal diagnosis: Women’s interactions with practitioners when severe abnormalities are discovered at birth», Journal of Reproductive and Infant Psychology, 2020, Published Online: 23 Aug 2020. https://doi.org/10.1080/02646838.2020.1812553
  • Avec C. Lafarg, «Frames of decision-making in prenatal consultations in England and France. Towards a sociological, relational, and processual approach to autonomy», J Eval Clin Pract, 2020, 26, p. 474-483.
  • Avec E. Fillion et J.-F. Ravaud, Introduction à la sociologie du handicap. Histoire, politiques et expérience (2e édition), De Boeck, 2020, 268 p.
  • «Le handicap : une expérience singulière et collective», dans Collège des enseignants de sciences humaines et sociales en médecine et santé : Médecine, santé et sciences humaines, Paris, Les Belles Lettres (2e édition), 2021, sous presse.

Dernière modification : 12 octobre 2020 08:43

Type d'UE
Séminaires DE/MC
Disciplines
Sociologie
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Éducation Handicap Politiques sociales
Aires culturelles
Europe France
Intervenant·e·s
  • Isabelle Ville [référent·e]   directrice d'études, EHESS - directrice de recherche, INSERM / Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)
  • Hugo Dupont   maître de conférences, Université de Poitiers
  • Godefroy Lansade   maître de conférences, Université Paul-Valéry Montpellier 3

Depuis les années 1990, l’ancrage supranational des politiques du handicap dans le répertoire de la lutte contre les discriminations se traduit par la mise en place de dispositifs locaux visant l’inclusion des personnes en milieu ordinaire. Partant du cas de l’éducation, le séminaire propose d’examiner les transformations et tensions ainsi induites. Une première partie retracera l’histoire de l’éducation spéciale en France et le rôle joué par divers acteurs (professionnels de l’éducation et de la santé, associations de familles). Une seconde présentera des travaux empiriques récents qui saisissent le problème à travers différents angles : inégalités sociales, médicalisation de l’échec scolaire, travail de qualification des troubles, rôle des associations, recours et non-recours au droit…

Programme :

13 octobre : L’inclusion scolaire : éléments de contexte

  • Isabelle Ville, sociologue, Inserm-EHESS,
  • Hugo Dupont, sociologue, Université de Poitiers
  • Godefroy Lansade, anthroplogue, Université Montpellier 3

27 octobre : L’école inclusive : de la doctrine au dispositif

  • Isabelle Ville, sociologue, Inserm-EHESS

10 novembre :  L’inclusion scolaire et ses dilemmes : perspectives socio-historiques et éclairages internationaux

  • Philippe Mazereau, sociologue, Université de Caen Basse Normandie

24 novembre : La parole des élèves en situation de handicap

  • Claire de Saint-Martin, sciences de l’éducation, Université de Cergy-Pontoise

8 décembre : Socialisation et scolarisation des handicapés en milieu spécialisé. Éléments d'enquête et pistes de recherche sur les élèves de l'Institut National des Jeunes Aveugles (1960-2015)

  • Etienne Douat, Sociologue, Université de Poitiers

12 janvier : De l'éducation spécialisée à l'éducation inclusive: perspective franco-japonaise".

  • Anne-Lise Mithout, sociologue, Université Paris-Diderot

26 janvier : La prétention scolaire d'enfants issus d'établissements spécialisés : du besoin au droit

  • Hugo Dupont, sociologue, Université de Poitiers

9 février : Les étudiants en situation de handicap entre l'amont et l'aval : parcours d'accès, expériences, et perspectives professionnelles

  • Antoine Vérétout, sociologue, Université de Bordeaux

23 février : Les frontières poreuses du « handicap » et des dispositifs de l’inclusion scolaire : La « citoyenneté » mise à l’épreuve par les « troubles du comportement » en ZUS

  • Roberto Toledo, doctorant EHESS

 

  • Séminaires de recherche – Sociologie – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de recherche – Savoirs en sociétés-Santé, médecine et questions sociales – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats
-
Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Salle 4
    105 bd Raspail 75006 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), mardi 17:00-19:00
    du 13 octobre 2020 au 13 avril 2021

Le séminaire s’inscrit dans la continuité de celui créé à la rentrée 2015 intitulé « École et handicap ». Du fait des contraintes sanitaires imposées tout au long de l’année, le séminaire s’est tenu à distance via un dispositif de visioconférence. La fréquentation n’en n’a pas « souffert » du point de vue des étudiant·e·s de l’EHESS ; cette modalité a par ailleurs permis d’ouvrir le séminaire à des publics autres que celles et ceux inscrit·e·s à l’EHESS-Paris mais aussi d’un point de vue géographique à des étudiant.e.s de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, de EHESS Marseille, des professionnels hors Île de France, à compléter…). Positionné en fin de journée, le séminaire a de nouveau réussi le pari d’associer étroitement chercheurs, étudiants et professionnels du champ du handicap et de l’inclusion scolaire, pour nourrir une réflexion pratique et théorique et confronter les expériences des uns et des autres dans un contexte en profonde évolution. Les professionnels ont été moins sollicités que les années précédentes pour présenter eux-mêmes les dispositifs dans lesquels ils œuvrent de manière à laisser plus de place et de temps pour la présentation des recherches. Ils toutefois restés des participants actifs au séminaire lors des temps de discussion.

Cette année le séminaire a mis un point d’honneur à favoriser l’entrecroisement des regards disciplinaires sur les questions d’inclusion scolaire. En s’appuyant sur des travaux issus de différentes disciplines (histoire, sociologie, anthropologie, sciences de l’éducation), les différent·e·s intervenant·e·s ont ainsi exploré la prise en compte du handicap à l’école dans différents contextes et dispositifs mais aussi dans le cadre de dispositifs intermédiaires relevant du secteur médico-social dont les missions sont de de favoriser et soutenir la mise en actes des politiques publiques d’inclusion scolaire. Sur la forme, le choix a été fait de laisser un temps de présentation important (45’/1h) aux intervenant·e·s afin que ces dernièr·e·s aient le temps de dérouler leur pensée. L’heure suivante, sous l’animation des organisateurs/trices, consistait à travailler autour de l’exposé via un échange de questions et réflexions le plus souvent appuyées sur les expériences et travaux des participant·e·s. Du fait de la présence de doctorant.e.s et  masterant·e·s de l’EHESS (mais pas seulement), les intervenant·e·s ont été invité·e·s à systématiquement expliciter leurs méthodes de recueil de données.

Les trois premières séances ont été consacrées à une approche socio-historique des politiques publiques d’inclusion scolaires, le séminaire a été ensuite l’occasion pour de jeunes chercheurs et chercheurs plus « chevronnés » de présenter des travaux empiriques récents menés dans le cadre scolaire ou du secteur médico-social, portant tantôt sur les professionnels, tantôt sur les enfants et leurs familles. Les différent·e·s intervenant·e·s ont ainsi exploré la prise en compte du handicap à l’école dans différents contextes, de la classe ordinaire à des dispositifs du médico-social en passant par une séance consacrée à la prise en compte du handicap à l’université. Au-delà de cette diversité des contextes de scolarisation (de l’école maternelle à l’université), les séances ont fait une place aux différents types de handicap (sensoriel, moteur, mental, psychique) et les contextes nationaux avec une séance consacrée à une perspective comparatiste entre la situation en France et celle du Japon, au niveau de la mise en œuvre d’une politique d’inclusion scolaire.

Publications
  • Avec C. Lafarge et S. Rosman, «Prenatal diagnosis: Women’s interactions with practitioners when severe abnormalities are discovered at birth», Journal of Reproductive and Infant Psychology, 2020, Published Online: 23 Aug 2020. https://doi.org/10.1080/02646838.2020.1812553
  • Avec C. Lafarg, «Frames of decision-making in prenatal consultations in England and France. Towards a sociological, relational, and processual approach to autonomy», J Eval Clin Pract, 2020, 26, p. 474-483.
  • Avec E. Fillion et J.-F. Ravaud, Introduction à la sociologie du handicap. Histoire, politiques et expérience (2e édition), De Boeck, 2020, 268 p.
  • «Le handicap : une expérience singulière et collective», dans Collège des enseignants de sciences humaines et sociales en médecine et santé : Médecine, santé et sciences humaines, Paris, Les Belles Lettres (2e édition), 2021, sous presse.