UE352 - Méthodes et pratiques de la recherche sur les arts : archives, sources, corpus


Planning


  • 105 bd Raspail
    Amphithéâtre François-Furet
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 15:00-17:00
    du 19 octobre 2020 au 18 janvier 2021


Description


Dernière modification : 12 octobre 2020 16:04

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Arts Cinéma Écriture Esthétique Image Imaginaire Linguistique Littérature Musicologie Musique
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Anne Lafont [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'histoire et de théorie des arts (CRAL-CEHTA)
  • Marion Brachet   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
  • Margaux Lavernhe   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Ce séminaire hebdomadaire du troisième semestre de la formation Arts, littératures et langages (ALL) est le cours de tronc commun obligatoire à tou·te·s les étudiant·e·s inscrit·e·s en deuxième année de Master de la mention ALL.

Ce séminaire entend approfondir la formation méthodologique des étudiant·e·s inscrit·e·s dans les quatre parcours (Images, Linguistique, Littérature, Musique) en insistant sur le traitement de la matière première de la recherche, c’est-à-dire les sources, les corpus ou encore les archives. Le séminaire se donne ainsi pour but d’accompagner les étudiant·e·s dans la conception et l’élaboration de leur mémoire à partir de quelques questions communes : comment formuler une problématique ? Quels outils mobiliser pour définir un cadre de recherche ? Comment choisir un cas d'étude ou constituer un corpus ? Comment réunir ses propres sources : enquêtes, entretiens, banques de données... ? 

Après un premier cycle de séances au cours desquelles ces questions générales seront abordées par les enseignantes, qui s'appuieront sur leurs recherches et sur un syllabus de textes méthodologiques mis à disposition des étudiant·e·s, de jeunes chercheur·e·s travaillant dans le domaine des arts et de la création (arts visuels, littérature et écrits, musique, spectacle vivant…) présenteront leurs recherches en cours afin de refléter au mieux la diversité des méthodes et des pratiques de la recherche en sciences sociales qui ont cours au sein de la mention ALL.

Chaque séance sera divisée entre la présentation de travaux de chercheur·e·s et la discussion que devront prendre en charge chaque semaine quelques étudiant·e·s, discussion au cours de laquelle ils et elles devront mettre en rapport les exposés des intervenant·e·s avec leurs propres recherches.

La validation du séminaire, dont l'assiduité est une première condition, se fera sous la forme d'un travail écrit qui consistera en une réflexion sur la manière dont chacun·e définit sa propre méthodologie en rapport avec son corpus de recherche, ses sources et/ou ses archives, et alimentée par les textes du syllabus et des intervenant·e·s. 

19 octobre 2020 : Margaux Lavernhe et Marion Brachet, doctorantes à l’EHESS/CRAL « Problématique et cadre théorique : situer et qualifier son sujet de recherche »

26 octobre 2020 : Margaux Lavernhe et Marion Brachet, doctorantes à l’EHESS/CRAL « Sources, archives et corpus : les trouver, les choisir et les traiter »

2 novembre 2020 : Margaux Lavernhe et Marion Brachet, doctorantes à l’EHESS/CRAL  « Créer ses propres sources : les sources “vivantes” (l’entretien, le questionnaire, le terrain) »

9 novembre 2020 : Giorgio Christopulos, doctorant à l’EHESS/CRAL [en diffusion vidéo] « Vérité et méthode »

16 novembre 2020 : Théo Gorin, doctorant à l’EHESS/LIER « Le Théâtre d'Improvisation : du travail d'atelier à la performance publique. Étude d'un phénomène émergent »

23 novembre 2020 : Maël Péneau, doctorant à l’EHESS/Centre George Simmel, ANR AFRINUM « Nouveaux lieux de la création musicale au Sénégal »

30 novembre 2020 : Lou Forster, INHA, doctorant à l’EHESS « Du dossier d’archive aux pratiques de lecture. Quelques pistes de réflexions à partir du fonds Lucinda Childs »

7 décembre 2020 : Marine Lépinard, doctorante à l’EHESS (CRH-GRIHL) « "L'artiste et sa matière" : sur les traces d'Alfred de Musset »

14 décembre 2020 : Clara Heysch de la Borde, doctorante à l’EHESS/CRAL « Se positionner dans un champ théorique et épistémologique : les masculinités du rap français au prisme des Critical Studies on Men and Masculinities »

4 janvier 2021 : Marion Grange, doctorante à l’EHESS/CRAL « Les études littéraires au cœur des mutations écologiques : introduction à l'écopoétique »

11 janvier 2021 : Ariane Temkine, doctorante à l’EHESS/CRAL [Détails à venir]

18 janvier 2021 : Clara Lieutaghi, doctorante à l’EHESS /CEHTA « Représentation et interprétation, problèmes de discours et construction de l’objet »


Master


  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Images, cultures visuelles, histoire de l'art – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Linguistique et écrit – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Littératures – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Musique – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

les enseignantes sont disponibles sur rendez-vous.

Pré-requis
-

Compte rendu


Ce séminaire hebdomadaire du troisième semestre de la formation Arts, littératures et langages (ALL) était le cours de tronc commun obligatoire à tou·te·s les étudiant·e·s inscrit·e·s en deuxième année de Master de la mention ALL.

L’objectif de ce séminaire était d’approfondir la formation méthodologique des étudiant·e·s inscrit·e·s dans les quatre parcours de la mention (Images, Linguistique, Littérature, Musique), en insistant sur le traitement de la matière première de la recherche, c’est-à-dire les sources, les corpus ou encore les archives. L’idée était d’aider les étudiant·e·s dans la conception et l’élaboration de leur mémoire à partir de questions communes : comment formuler une problématique ? Quels outils mobiliser pour définir un cadre de recherche ? Comment choisir un cas d'étude ou constituer un corpus ? Comment réunir ses propres sources : enquêtes, entretiens, banques de données, etc. ? 

Ces questions générales ont d’abord été abordées par les enseignantes lors d’un premier cycle de trois séances. Elles se sont appuyées sur leurs recherches doctorales en cours afin de partager leur expérience sur trois premiers thèmes : la qualification et précision d’un sujet de recherche qui se démarque de la littérature existante via la définition d’un cadre théorique et d’une problématique originale ; la recherche, le choix et le traitement de sources, d’archives et d’objets d’étude adaptés à son sujet, ainsi que leur organisation en corpus ; et enfin la réalisation de ses propres sources, telles que l’entretien d’artiste, le questionnaire de réception, ou encore les matériaux récoltés sur le terrain.

Les neuf autres séances, qui ont intégralement eu lieu dans un format distanciel en raison des contraintes sanitaires, ont été animées par de jeunes chercheur·e·s travaillant dans le domaine des arts et de la création (arts visuels, littérature et écrits, musique, spectacle vivant, etc.) et reflétant la diversité des méthodes et pratiques de la recherche en sciences sociales qui ont cours au sein de la mention ALL. Ils ont également présenté leurs recherches en cours, selon des angles très variés mais ayant pour point commun une focalisation sur les méthodes de travail à différents stades d’un parcours de recherche : épistémologie des sciences sociales, réalisation d’un état de la littérature, terrain et matériel concret de recherche, exploration d’un fonds d’archives, etc.

La deuxième moitié (environ 45 minutes) de chacune des séances était consacrée à la discussion entre étudiant·e·s, intervenant·e et enseignantes. Ces moments ont été essentiels à l’échange et au partage d’expérience entre les chercheur·e·s en (tout) début de carrière qui composaient l’intégralité de l’assemblée, et ont permis de clarifier de nombreux points concrets de la conduite d’une recherche, après des exposés parfois plus tournés vers l’aspect théorique des sujets.

Chaque intervenant·e a fourni au moins deux références bibliographiques permettant d’illustrer son propos, ses références théoriques, sa manière de travailler. Outre ce corpus distribué au fil des séances, le syllabus du séminaire comprenait des textes relevant de la méthode générale de la recherche et de la rédaction d’un mémoire, des grands courants théoriques des sciences sociales et de leur regard sur leurs objets d’études, ou encore des textes portant plus spécifiquement sur les différents types d’archives (audiovisuelles, sonores, graphiques, etc.).

Publications
  • « Le monde à la loupe. Cataloguer l’expérience et ajuster la vue au musée du Quai Branly », Critique, n° 893, septembre 2021, numéro spécial : Histoires de l’œil, p. 805-816.
  • « La navette, stylo de la mémoire », discussion entre Anne Lafont, historienne de l’art et Francis Eustache, chercheur en neuropsychologie, spécialiste de la mémoire dans Memoria. Récits d’une autre histoire, catalogue de l’exposition, Bordeaux, CAPC, 2021, p. 18-24.
  • « 1969 : L’art africain et la notion de civilisation » dans Civilisations : questionner l’identité et la diversité, sous la dir de Vinciane Pirenne-Delforge et Lluis Quintana-Murci, Paris, éditions Odile Jacob, 2021, p. 251-270.

Dernière modification : 12 octobre 2020 16:04

Type d'UE
Enseignements fondamentaux de master
Disciplines
Signes, formes, représentations
Page web
-
Langues
français
Mots-clés
Arts Cinéma Écriture Esthétique Image Imaginaire Linguistique Littérature Musicologie Musique
Aires culturelles
-
Intervenant·e·s
  • Anne Lafont [référent·e]   directrice d'études, EHESS / Centre d'histoire et de théorie des arts (CRAL-CEHTA)
  • Marion Brachet   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)
  • Margaux Lavernhe   doctorante chargée d'enseignement, EHESS / Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL)

Ce séminaire hebdomadaire du troisième semestre de la formation Arts, littératures et langages (ALL) est le cours de tronc commun obligatoire à tou·te·s les étudiant·e·s inscrit·e·s en deuxième année de Master de la mention ALL.

Ce séminaire entend approfondir la formation méthodologique des étudiant·e·s inscrit·e·s dans les quatre parcours (Images, Linguistique, Littérature, Musique) en insistant sur le traitement de la matière première de la recherche, c’est-à-dire les sources, les corpus ou encore les archives. Le séminaire se donne ainsi pour but d’accompagner les étudiant·e·s dans la conception et l’élaboration de leur mémoire à partir de quelques questions communes : comment formuler une problématique ? Quels outils mobiliser pour définir un cadre de recherche ? Comment choisir un cas d'étude ou constituer un corpus ? Comment réunir ses propres sources : enquêtes, entretiens, banques de données... ? 

Après un premier cycle de séances au cours desquelles ces questions générales seront abordées par les enseignantes, qui s'appuieront sur leurs recherches et sur un syllabus de textes méthodologiques mis à disposition des étudiant·e·s, de jeunes chercheur·e·s travaillant dans le domaine des arts et de la création (arts visuels, littérature et écrits, musique, spectacle vivant…) présenteront leurs recherches en cours afin de refléter au mieux la diversité des méthodes et des pratiques de la recherche en sciences sociales qui ont cours au sein de la mention ALL.

Chaque séance sera divisée entre la présentation de travaux de chercheur·e·s et la discussion que devront prendre en charge chaque semaine quelques étudiant·e·s, discussion au cours de laquelle ils et elles devront mettre en rapport les exposés des intervenant·e·s avec leurs propres recherches.

La validation du séminaire, dont l'assiduité est une première condition, se fera sous la forme d'un travail écrit qui consistera en une réflexion sur la manière dont chacun·e définit sa propre méthodologie en rapport avec son corpus de recherche, ses sources et/ou ses archives, et alimentée par les textes du syllabus et des intervenant·e·s. 

19 octobre 2020 : Margaux Lavernhe et Marion Brachet, doctorantes à l’EHESS/CRAL « Problématique et cadre théorique : situer et qualifier son sujet de recherche »

26 octobre 2020 : Margaux Lavernhe et Marion Brachet, doctorantes à l’EHESS/CRAL « Sources, archives et corpus : les trouver, les choisir et les traiter »

2 novembre 2020 : Margaux Lavernhe et Marion Brachet, doctorantes à l’EHESS/CRAL  « Créer ses propres sources : les sources “vivantes” (l’entretien, le questionnaire, le terrain) »

9 novembre 2020 : Giorgio Christopulos, doctorant à l’EHESS/CRAL [en diffusion vidéo] « Vérité et méthode »

16 novembre 2020 : Théo Gorin, doctorant à l’EHESS/LIER « Le Théâtre d'Improvisation : du travail d'atelier à la performance publique. Étude d'un phénomène émergent »

23 novembre 2020 : Maël Péneau, doctorant à l’EHESS/Centre George Simmel, ANR AFRINUM « Nouveaux lieux de la création musicale au Sénégal »

30 novembre 2020 : Lou Forster, INHA, doctorant à l’EHESS « Du dossier d’archive aux pratiques de lecture. Quelques pistes de réflexions à partir du fonds Lucinda Childs »

7 décembre 2020 : Marine Lépinard, doctorante à l’EHESS (CRH-GRIHL) « "L'artiste et sa matière" : sur les traces d'Alfred de Musset »

14 décembre 2020 : Clara Heysch de la Borde, doctorante à l’EHESS/CRAL « Se positionner dans un champ théorique et épistémologique : les masculinités du rap français au prisme des Critical Studies on Men and Masculinities »

4 janvier 2021 : Marion Grange, doctorante à l’EHESS/CRAL « Les études littéraires au cœur des mutations écologiques : introduction à l'écopoétique »

11 janvier 2021 : Ariane Temkine, doctorante à l’EHESS/CRAL [Détails à venir]

18 janvier 2021 : Clara Lieutaghi, doctorante à l’EHESS /CEHTA « Représentation et interprétation, problèmes de discours et construction de l’objet »

  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Images, cultures visuelles, histoire de l'art – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Linguistique et écrit – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Littératures – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Séminaires de tronc commun – Arts, littératures et langages-Musique – M2/S3
    Suivi et validation – semestriel hebdomadaire = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques
-
Direction de travaux des étudiants
-
Réception des candidats

les enseignantes sont disponibles sur rendez-vous.

Pré-requis
-
  • 105 bd Raspail
    Amphithéâtre François-Furet
    105 bd Raspail 75006 Paris
    1er semestre / hebdomadaire, lundi 15:00-17:00
    du 19 octobre 2020 au 18 janvier 2021

Ce séminaire hebdomadaire du troisième semestre de la formation Arts, littératures et langages (ALL) était le cours de tronc commun obligatoire à tou·te·s les étudiant·e·s inscrit·e·s en deuxième année de Master de la mention ALL.

L’objectif de ce séminaire était d’approfondir la formation méthodologique des étudiant·e·s inscrit·e·s dans les quatre parcours de la mention (Images, Linguistique, Littérature, Musique), en insistant sur le traitement de la matière première de la recherche, c’est-à-dire les sources, les corpus ou encore les archives. L’idée était d’aider les étudiant·e·s dans la conception et l’élaboration de leur mémoire à partir de questions communes : comment formuler une problématique ? Quels outils mobiliser pour définir un cadre de recherche ? Comment choisir un cas d'étude ou constituer un corpus ? Comment réunir ses propres sources : enquêtes, entretiens, banques de données, etc. ? 

Ces questions générales ont d’abord été abordées par les enseignantes lors d’un premier cycle de trois séances. Elles se sont appuyées sur leurs recherches doctorales en cours afin de partager leur expérience sur trois premiers thèmes : la qualification et précision d’un sujet de recherche qui se démarque de la littérature existante via la définition d’un cadre théorique et d’une problématique originale ; la recherche, le choix et le traitement de sources, d’archives et d’objets d’étude adaptés à son sujet, ainsi que leur organisation en corpus ; et enfin la réalisation de ses propres sources, telles que l’entretien d’artiste, le questionnaire de réception, ou encore les matériaux récoltés sur le terrain.

Les neuf autres séances, qui ont intégralement eu lieu dans un format distanciel en raison des contraintes sanitaires, ont été animées par de jeunes chercheur·e·s travaillant dans le domaine des arts et de la création (arts visuels, littérature et écrits, musique, spectacle vivant, etc.) et reflétant la diversité des méthodes et pratiques de la recherche en sciences sociales qui ont cours au sein de la mention ALL. Ils ont également présenté leurs recherches en cours, selon des angles très variés mais ayant pour point commun une focalisation sur les méthodes de travail à différents stades d’un parcours de recherche : épistémologie des sciences sociales, réalisation d’un état de la littérature, terrain et matériel concret de recherche, exploration d’un fonds d’archives, etc.

La deuxième moitié (environ 45 minutes) de chacune des séances était consacrée à la discussion entre étudiant·e·s, intervenant·e et enseignantes. Ces moments ont été essentiels à l’échange et au partage d’expérience entre les chercheur·e·s en (tout) début de carrière qui composaient l’intégralité de l’assemblée, et ont permis de clarifier de nombreux points concrets de la conduite d’une recherche, après des exposés parfois plus tournés vers l’aspect théorique des sujets.

Chaque intervenant·e a fourni au moins deux références bibliographiques permettant d’illustrer son propos, ses références théoriques, sa manière de travailler. Outre ce corpus distribué au fil des séances, le syllabus du séminaire comprenait des textes relevant de la méthode générale de la recherche et de la rédaction d’un mémoire, des grands courants théoriques des sciences sociales et de leur regard sur leurs objets d’études, ou encore des textes portant plus spécifiquement sur les différents types d’archives (audiovisuelles, sonores, graphiques, etc.).

Publications
  • « Le monde à la loupe. Cataloguer l’expérience et ajuster la vue au musée du Quai Branly », Critique, n° 893, septembre 2021, numéro spécial : Histoires de l’œil, p. 805-816.
  • « La navette, stylo de la mémoire », discussion entre Anne Lafont, historienne de l’art et Francis Eustache, chercheur en neuropsychologie, spécialiste de la mémoire dans Memoria. Récits d’une autre histoire, catalogue de l’exposition, Bordeaux, CAPC, 2021, p. 18-24.
  • « 1969 : L’art africain et la notion de civilisation » dans Civilisations : questionner l’identité et la diversité, sous la dir de Vinciane Pirenne-Delforge et Lluis Quintana-Murci, Paris, éditions Odile Jacob, 2021, p. 251-270.