UE349 - Le « Confucianisme » comme « droit commun » de l’Asie Orientale

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Droit et société, Histoire
Page web
http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2019 
Langues
chinois français
Mots-clés
Comparatisme Droit, normes et société Empire Histoire du droit Institutions
Aires culturelles
Asie orientale Chine Corée Japon

Persévérant dans notre effort pour comprendre et traduire les lois et la jurisprudence des dynasties Ming et Qing, nous nous intéresserons davantage encore que les années précédentes au droit de la dynastie Chôson en Corée et du Shogunat des Tokugawa au Japon. Il est bien connu que l’une et l’autre ont fait du code des Ming une des bases de leur législation. Ce qui l’est moins, c’est qu’en même temps que les lois chinoises furent importés un ensemble de concepts, un corpus d’ouvrages, un esprit d’école tendant à remodeler la famille et les rapports sociaux sur le modèle « confucéen », puisque c’est ainsi qu’il est convenu d’appeler le système juridique chinois. Au cours des séances, nous nous efforcerons d’alterner les exposés et les traductions portant sur ces trois traditions juridiques, qui employaient le même système d’écriture, les mêmes concepts et s’inspiraient des mêmes textes de lois, en mettant l’accent sur leurs spécificités autant que sur leurs convergences.

Le programme détaillé n'est pas disponible.

  • Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
  • Jérôme Bourgon [référent·e]   directeur de recherche, CNRS /
  • Frédéric Constant   professeur des universités, CNRS /
  • Luca Gabbiani   maître de conférences, EFEO / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

les dates des séances et le programme du séminaire sont indiqués régulièrement sur le site http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2019

Direction de travaux des étudiants

lors du séminaire indiqué sur le site web dédié.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau master et doctorat. La lecture du chinois en caractères non simplifiés est préférable, mais pas indispensable. L'étudiant-e se verra proposer de contribuer au séminaire en fonction de ses compétences.

  • Autre lieu Paris
    Université Paris-Diderot, Grands Moulins, 5 rue Thomas Mann 75013 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 14:00-17:00
    du 13 novembre 2020 au 26 mars 2021


Intervenant·e·s


  • Jérôme Bourgon [référent·e]   directeur de recherche, CNRS /
  • Frédéric Constant   professeur des universités, CNRS /
  • Luca Gabbiani   maître de conférences, EFEO / Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ-CECMC)

Planning


  • Autre lieu Paris
    Université Paris-Diderot, Grands Moulins, 5 rue Thomas Mann 75013 Paris
    annuel / bimensuel (2e/4e), vendredi 14:00-17:00
    du 13 novembre 2020 au 26 mars 2021


Description


Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Droit et société, Histoire
Page web
http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2019 
Langues
chinois français
Mots-clés
Comparatisme Droit, normes et société Empire Histoire du droit Institutions
Aires culturelles
Asie orientale Chine Corée Japon

Persévérant dans notre effort pour comprendre et traduire les lois et la jurisprudence des dynasties Ming et Qing, nous nous intéresserons davantage encore que les années précédentes au droit de la dynastie Chôson en Corée et du Shogunat des Tokugawa au Japon. Il est bien connu que l’une et l’autre ont fait du code des Ming une des bases de leur législation. Ce qui l’est moins, c’est qu’en même temps que les lois chinoises furent importés un ensemble de concepts, un corpus d’ouvrages, un esprit d’école tendant à remodeler la famille et les rapports sociaux sur le modèle « confucéen », puisque c’est ainsi qu’il est convenu d’appeler le système juridique chinois. Au cours des séances, nous nous efforcerons d’alterner les exposés et les traductions portant sur ces trois traditions juridiques, qui employaient le même système d’écriture, les mêmes concepts et s’inspiraient des mêmes textes de lois, en mettant l’accent sur leurs spécificités autant que sur leurs convergences.

Le programme détaillé n'est pas disponible.


Master


  • Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

les dates des séances et le programme du séminaire sont indiqués régulièrement sur le site http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2019

Direction de travaux des étudiants

lors du séminaire indiqué sur le site web dédié.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau master et doctorat. La lecture du chinois en caractères non simplifiés est préférable, mais pas indispensable. L'étudiant-e se verra proposer de contribuer au séminaire en fonction de ses compétences.