UE349 - Le « Confucianisme » comme « droit commun » de l’Asie Orientale


Planning


  • Université Paris-Diderot, Grands Moulins, 5 rue Thomas Mann 75013 Paris
    Vendredi 14:00-17:00
    les 16 et 30 octobre, 13 et 27 novembre, (11 décembre sous réserve) 2020, 5 et 19 mars, 9 et 17 mai 2021 (si pas de séance le 11 décembre)


Description


Dernière modification : 28 septembre 2020 18:07

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Droit et société, Histoire
Page web
http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2020 
Langues
chinois français
Mots-clés
Comparatisme Droit, normes et société Empire Histoire du droit Institutions
Aires culturelles
Asie orientale Chine Corée Japon
Intervenant·e·s

Présentation: cette année, nous revenons au droit du seul empire chinois, avec l’objectif de terminer la traduction de la section “mariage” commencée l’an dernier. Ceci en confrontant diverses éditions du code aux recueils de cas et autres traités juridiques, afin d'en dégager les principes et la terminologie (recensée dans notre Glossary ).

Les séances se partageront entre la traduction des articles de loi et la lecture de cas et commentaires s’y référant. Nous réserverons aussi du temps en fin de séance pour revoir les articles déjà traduits et leur glossaire.

1. Présentation du séminaire; révision des cinq articles sur le mariage traduits l'an dernier, et du glossaire afférent (律/lü 101 | Nannü hunyin 男女婚姻; l'article 104 | Zhuxu jianü 逐婿嫁女;  Tongxing weihun 同姓為婚 ; lü 116 | Chuqi 出妻   lü 109 | Qu qinshu qiqie 娶親屬)

2. Qui décide du mariage : les parents, le marieur ou la marieuse, les futurs époux ? 律/lü 117 | Jiaqu weilü zhuhun meiren zui 嫁娶違律主婚媒人罪

3. L’ombre des parents morts ou emprisonnés sur le mariage : 律/lü 105 | Jusang jiaqu 居喪嫁娶;  律/lü 106 | Fumu qiujin jiaqu 父母囚禁嫁娶 ;Mariage et statut social (1) : 律/lü 108 | Zunbei weihun 尊卑為婚;  律/lü 115 | Langjian wei hunyin 良賤為婚姻

4.  Mariage et statut social (1) : mariage entre parents ou entre gens de statut "honorable" et "vil".  律/lü 108 | Zunbei weihun 尊卑為婚;  律/lü 115 | Langjian wei hunyin 良賤為婚姻

5. Mariage et statut social (2):  mariage avec une esclave, une "musicienne", avec un(e) membre du clergé bouddhiste ou taoïste 律/lü 110 | Qu bumin funü wei qiqie 娶部民婦女為妻妾 ; 律/lü 113 | Qu yueren wei qiqie 娶樂人為妻妾 ; 律/lü 114 | Sengdao quqi 僧道娶妻;  présentation du livre de M. Sommer

6. Exploiter ou vendre sa femme : 律/lü 102 | Diangu qinü 典雇妻女;  律/lü 112 | Qiangzhan liangjia qinü 強占良家妻女

7. Séance invités : GUO Weiting, "Justice for the Empire: Summary Execution and Legal Culture in Qing China"

8. Reprise des articles de la section “Mariage” et conclusion


Master


  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture

Renseignements


Contacts additionnels
-
Informations pratiques

les dates des séances et le programme du séminaire sont indiqués régulièrement sur le site http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2020

Direction de travaux des étudiants

lors du séminaire indiqué sur le site web dédié.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau master et doctorat. La lecture du chinois en caractères non simplifiés est préférable, mais pas indispensable. L'étudiant-e se verra proposer de contribuer au séminaire en fonction de ses compétences.

Dernière modification : 28 septembre 2020 18:07

Type d'UE
Séminaires DR/CR
Disciplines
Droit et société, Histoire
Page web
http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2020 
Langues
chinois français
Mots-clés
Comparatisme Droit, normes et société Empire Histoire du droit Institutions
Aires culturelles
Asie orientale Chine Corée Japon
Intervenant·e·s

Présentation: cette année, nous revenons au droit du seul empire chinois, avec l’objectif de terminer la traduction de la section “mariage” commencée l’an dernier. Ceci en confrontant diverses éditions du code aux recueils de cas et autres traités juridiques, afin d'en dégager les principes et la terminologie (recensée dans notre Glossary ).

Les séances se partageront entre la traduction des articles de loi et la lecture de cas et commentaires s’y référant. Nous réserverons aussi du temps en fin de séance pour revoir les articles déjà traduits et leur glossaire.

1. Présentation du séminaire; révision des cinq articles sur le mariage traduits l'an dernier, et du glossaire afférent (律/lü 101 | Nannü hunyin 男女婚姻; l'article 104 | Zhuxu jianü 逐婿嫁女;  Tongxing weihun 同姓為婚 ; lü 116 | Chuqi 出妻   lü 109 | Qu qinshu qiqie 娶親屬)

2. Qui décide du mariage : les parents, le marieur ou la marieuse, les futurs époux ? 律/lü 117 | Jiaqu weilü zhuhun meiren zui 嫁娶違律主婚媒人罪

3. L’ombre des parents morts ou emprisonnés sur le mariage : 律/lü 105 | Jusang jiaqu 居喪嫁娶;  律/lü 106 | Fumu qiujin jiaqu 父母囚禁嫁娶 ;Mariage et statut social (1) : 律/lü 108 | Zunbei weihun 尊卑為婚;  律/lü 115 | Langjian wei hunyin 良賤為婚姻

4.  Mariage et statut social (1) : mariage entre parents ou entre gens de statut "honorable" et "vil".  律/lü 108 | Zunbei weihun 尊卑為婚;  律/lü 115 | Langjian wei hunyin 良賤為婚姻

5. Mariage et statut social (2):  mariage avec une esclave, une "musicienne", avec un(e) membre du clergé bouddhiste ou taoïste 律/lü 110 | Qu bumin funü wei qiqie 娶部民婦女為妻妾 ; 律/lü 113 | Qu yueren wei qiqie 娶樂人為妻妾 ; 律/lü 114 | Sengdao quqi 僧道娶妻;  présentation du livre de M. Sommer

6. Exploiter ou vendre sa femme : 律/lü 102 | Diangu qinü 典雇妻女;  律/lü 112 | Qiangzhan liangjia qinü 強占良家妻女

7. Séance invités : GUO Weiting, "Justice for the Empire: Summary Execution and Legal Culture in Qing China"

8. Reprise des articles de la section “Mariage” et conclusion

  • Séminaires de recherche – Études asiatiques-Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images – M1/S1-S2-M2/S3-S4
    Suivi et validation – annuel bi-mensuelle = 6 ECTS
    MCC – fiche de lecture
Contacts additionnels
-
Informations pratiques

les dates des séances et le programme du séminaire sont indiqués régulièrement sur le site http://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2020

Direction de travaux des étudiants

lors du séminaire indiqué sur le site web dédié.

Réception des candidats

sur rendez-vous.

Pré-requis

niveau master et doctorat. La lecture du chinois en caractères non simplifiés est préférable, mais pas indispensable. L'étudiant-e se verra proposer de contribuer au séminaire en fonction de ses compétences.

  • Université Paris-Diderot, Grands Moulins, 5 rue Thomas Mann 75013 Paris
    Vendredi 14:00-17:00
    les 16 et 30 octobre, 13 et 27 novembre, (11 décembre sous réserve) 2020, 5 et 19 mars, 9 et 17 mai 2021 (si pas de séance le 11 décembre)

Histoire du droit chinois: le mariage et ses effets dans le code et la jurisprudence des dynasties Ming et Qing

 

Comme chaque année, le programme complet du séminaire est accessible sur le site dédié, en suivant le lien ci-après : https://lsc.chineselegalculture.org/Workspace/Seminar/Legal_Studies-2020?ID=256.

 

Le programme au long cours du séminaire est une traduction nouvelle et enfin complète du code des dynasties Ming et Qing,  avec sa jurisprudence évolutive intégrée à chaque nouvelle  édition du code. L’année 2020-21 a vu la poursuite et l’achèvement de la traduction de la partie « mariage », commencée l’année précédente, avec une reprise des articles :Prendre une parente pour épouse ou concubine (art. 109, Qu qinshu qiqie 娶親屬妻妾)et Répudiation d'une épouse (art. 116, Chuqi 出妻) (séances 1 et 2).

Nous avons examiné successivement les questions suivantes : la prohibition des mariages entre parents, selon les degrés de parentés calculés à l’aide des tableaux de devoirs luctuaires (périodes de deuil) (séances 3 et 4); qui décidait du mariage, et sur qui portait la responsabilité pénale en cas de mariage contraire à la loi  (séance 5), mariage et statut social (séances 6, 7 et 9) notamment, l’article 108 | Zunbei weihun 尊卑為婚 et ses articles additionnels interdisant le mariage entre parents de générations différentes, ainsi que diverses catégories de femmes qu’il était interdit d’épouser : femmes ayant fui un précédent mariage, nonnes, musiciennes (geisha), administrées de son propre ressort pour un magistrat, etc. Nous avons entendu une conférence en ligne de notre collègue Guo Weiting lors de la séance 8: « Summary Execution and Legal Culture in Qing China ». Enfin, nous avons conclu lors de la séance 10 consacrée à   enlever une femme pour en faire son épouse, exploiter ou vendre sa femme : loi et jurisprudence des Qing sur le trafic matrimonial illicite.

Lors de la dernière séance nous avons aussi discuté pour déterminer le thème de l’année 2021-2022 : Histoire du droit chinois : Rite, religion et police spirituelle dans le droit des dynasties Ming et Qing

Le séminaire entend réviser et éditer la première partie du code, à présent achevée, aux fins de publications, possiblement aux Belles Lettres.

 

Jérôme Bourgon

Publications

non-applicable